Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Discriminations / Redisco

Présentation de la recherche Redisco par F. Lantheaume lors de la journée d'étude (octobre 2017)

Par Aïda Kharkhache — publié 26/03/2018 17:15, Dernière modification 29/03/2018 18:08
Pourquoi enquêter sur les religions, les discriminations et le racisme en milieu scolaire ?
player1
player1
1. Une recherche partenariale 00 : 00
2. Pourquoi enquêter sur les Religions, les discriminations, le racisme en milieu scolaire?
03 : 19

3. Action publique en éducation et Redisco

08 : 06
4. Du côté des professionnels de l'éducation
14 : 16

5. Approche des discriminations

18 : 59
6. Problématisation et hypothèses 21 : 49

La recherche "Religions, discriminations et racisme en milieu scolaire" (Redisco) s'inscrit dans un contexte caractérisé par l'expression de revendications identitaires et, en 2015, par une volonté des pouvoirs publics de mettre l'accent sur la transmission des valeurs de la République en réponse aux attentats. Les équipes éducatives sont dans cette période confrontées aux angoisses des élèves qui ressentent un sentiment d'insécurité et, parfois, à des théories du complot. L'ensemble de ces éléments peuvent avoir des effets sur les pratiques professionnelles des personnels de l'Education nationale.

Les participants aux formations de l'ENS-IFé sur la laïcité et le fait religieux à l'école en 2015 et en 2016 http://ife.ens-lyon.fr/formation-formateurs/catalogue-des-formations/formations-2015-2016/le-fait-religieuxs-a-lecole/le-fait-religieux-a-lecole  ont ainsi exprimé leur difficulté pour répondre à ces multiples injonctions institutionnelles, parfois contradictoires. Les enseignants et formateurs présents ont également souligné le fait qu'ils ne disposaient pas de ressources suffisantes, satisfaisantes car "bricolées" pour gérer les situations concrètes liées aux questions de religions, de discriminations et de racisme qui apparaissent sur leur terrain. 

Le collectif de recherche Redisco a donc été constitué pour :

  • comprendre comment les problématiques associées aux religions, aux discriminations et au racisme affectent-elles (peu ou prou) le travail des enseignants, des conseillers principaux d'éducation, des chefs d'établissement, etc,
  • d'identifier et de comprendre de façon pluridisciplinaire :
    • comment les professionnels agissent-ils ?
    • quelles ressources mobilisent-ils (humaines, dispositifs, argumentaires ou autres) parfois en amont des situations des situationsL. Boltanski, L.Thévenot, De la justification, les économies de la grandeur, Paris, Gallimard, 2011., selon quelles logiques d'actions, en référence à quels principes de justice ? 
    • Quel travail de catégorisation effectuent-ils ? 
    • Quels dispositifs mettent-ils en place ? 
    • Comment interagissent-ils entre eux, avec les élèves, les familles ? 
    • Comment interprètent-ils l'expression des religions, les manifestations de discriminations et de racisme ?

Quelles sont les hypothèses de la recherche Redisco?

  • Les professionnels mobiliseraient davantage (ou pas) une approche sensible, subjective, au cas par cas, selon les situations, parfois loin du prescrit.
  • Dans les situations concrètes, les conceptions de la justice mobilisées par les acteurs sont variées, multiples et parfois hybrides (ou pas). 
  • Certaines organisations du travail favoriseraient la collégialité et seraient (ou pas) ainsi une ressource pour les professionnels quand ils sont confrontés à des dilemmes pour définir des règles communes.

Quels sont les acteurs engagés dans le collectif Redisco ?

Ce projet partenarial conçu et piloté par le laboratoire Education, cultures, Politiques (ECP, Lyon II), en partenariat avec IFé-ENS, le centre Alain Savary, la DILCRAH (Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Haine anti-LGBT), le laboratoire GREPS (Groupe de recherche en psychologie sociale de Lyon II) est pluridisciplinaire (sciences de l'éducation, sociologues, didacticiens, historiens, linguistes, psychologues, philosophes), pluricatégoriel (doctorants, enseignants-associés, enseignants-chercheurs, chargés d'études du Centre Alain Savary) et international (Québec, Suisse et Brésil). Il est accompagné par un comité de suivi composé de partenaires extra-universitaires (rectorats, chefs d'établissement, DILCRAH, associations, établissements, instituts de formation, organismes chargés de la lutte contre les discriminations et le racisme).

Les méthodes utilisées et les terrains d'enquête en France métropolitaine :

Cette enquête est principalement qualitative basée sur des entretiens menés avec des professionnels, des monographies d'établissements et des observations de gestes professionnels en classe. Elle est complétée par une approche quantitative grâce à l'analyse textuelle des discours des professionnels via le logiciel Modalisa. 
Le panel des établissements tient compte à la fois de la taille des établissements, de leur localisation géographique (rural, urbain, semi-urbain) et de leur diversité socio-culturelle (établissement de centre-ville, REP, REP+, hétérogène).

Quelques dates et repères géographiques :

  •  En 2015-2016 : l'enquête exploratoire avec 54 entretiens, des observations, des comptes rendus de formation, des carnets de bord tenus par les enseignants associés.
  •  En 2016-2017, 307 entretiens réalisés dans 33 collèges enquêtés dans les académies de Paris, Versailles, Lyon, Grenoble, Aix-Marseille, Nantes, Orléans-Tour. 
  • En 2017-2018, 25 lycées généraux et professionnels (à la date du 26 mars 2018) dans sept académies. 
  • Une enquête a également lieu en Suisse, au Québec et au Brésil afin de réaliser une comparaison internationale.

Pour aller plus loin :
Le site dédié à la recherche : https://redisco.hypotheses.org

 

Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
19/06/2018 Conseillers pédagogiques à Cluses (74), Aude Valéro et Eric Sonzogni ont mis en place les conditions de l'accompagnement et de l'évaluation du travail mis en oeuvre avec les écoles travaillant dans le cadre du dispositif "Plus de maitres que de classes". Verdict en graphiques.
02/06/2018 En quoi les propos d’un sociologue de l’action publique peuvent-ils rejoindre les préoccupations des formateurs et des pilotes ? Xavier Pons s’intéresse à la façon dont les politiques conçoivent et mettent en oeuvre des réformes, et donc cherche à comprendre les relations entre les acteurs. En plongeant dans les vingt dernières années de politiques éducatives, il nous livre des clés tout à fait utiles pour comprendre et agir au présent.
30/05/2018 A vos agendas ! Les formations du centre Alain-Savary, organisées dans le cadre de l'IFE, sont accessibles gratuitement aux cadres, formateurs, coordonnateurs, qui souhaitent y participer. Les formations ont lieu à l’IFE 19 allée de Fontenay 69007 Lyon. Elles sont destinées à soutenir et outiller les professionnels en charge de construire des espaces de formation, d'accompagnement et de travail collectif des personnels enseignants et éducatifs.
22/05/2018 "Écrire c'est à la fois calligraphier, copier, encoder et produire" explique Bernadette Kervyn, maitre de conférence à l'université de Bordeaux lors de son intervention en formation de formateurs à l'IFÉ en novembre 2017. Partie prenante de la recherche Lire et Ecrire, elle s'intéresse particulièrement à l'écriture : encodage, copie différée et production d'écrits.
07/05/2018 Lors de son intervention à l'Institut Français de l'Education, Marie-France Bishop, professeure des universités en sciences de l'Education, spécialiste de didactique du français, à l'université de Cergy Pontoise s’est exprimée sur les résultats de la recherche Lire et Ecrire en ce qui concerne la compréhension en lecture. Marie-France Bishop décline les résultats de la recherche selon trois points de vue, celui des élèves, celui des enseignants et celui des formateurs : - Qu’est-ce que la recherche a observé des difficultés des élèves en compréhension de lecture ? - Qu'est-ce que la recherche a montré de ce que les enseignants enseignent de la compréhension ? - Quelle formation mettre en place pour que la compréhension soit enseignée à tous les élèves de façon efficace ?
04/05/2018 Le 5 et 6 avril 2018 a eu lieu le colloque international EVASCOL sur le thème « École, migration, itinérance : regards croisés ». Ce fut l’occasion d’interroger la place de l’enseignement et l’apprentissage des mathématiques dans des contextes variés, et plus singulièrement la place de l’histoire et la culture/les cultures des mathématiques. La question d'enseignement à des élèves en situation d'allophonie (EANA=élève allophone nouvel arrivant) permet de travailler les langages qui sont au cœur de l'enseignement et l'apprentissage de la discipline. Tout en prenant en compte la nécessité de différentes modalités de prise en charge des élèves allophones dans une école inclusive, cette question de la confrontation à l'histoire et la culture des mathématiques par la médiation des langages touche tous les élèves, ainsi le propos de cet article cible tous les élèves.
25/04/2018 Le Centre Alain Savary produit des ressources, organise des séminaires et des formations sur la thématique des relations École-Familles. Lors de ces travaux nous avons eu l'occasion de travailler à plusieurs reprises avec l'Association des collectifs enfants parents professionnels (ACEPP). L'ouvrage ci-dessous donne un nouvel écho d'une démarche que conduit cette association : les Universités populaires de parents (UPP).
10/04/2018 Réunis à l'IFé pour la deuxième session de la formation "Gérer les élèves "perturbateurs", concevoir des formations pour soutenir les enseignants", les stagiaires ont travaillé - à partir de leur vécu de formateurs et d'accompagnants, de témoignages de formateurs, et d'analyses de vidéos de situations de classe - pour identifier les freins et leviers pour construire des formations.
04/04/2018 Michel Ramos est enseignant/formateur à la faculté d'éducation de l'université de Montpellier (partenaire de l'ESPE) depuis plusieurs années. Il travaille avec ses étudiants et avec les enseignants stagiaires, à partir de vidéos de séquences courtes mettant en scène des enseignants, débutants ou chevronnés. Il témoigne de la difficulté, pour les formateurs comme pour les enseignants, de conduire un travail d'analyse et affirme la nécessité de se doter d'outils collectifs pour se prémunir de la tendance au jugement.
30/03/2018 Françoise Estival est une professeure des écoles expérimentée qui exerce dans la Drôme. Depuis 2002 elle a une mission d’accueil et d’accompagnement de parcours de scolarisation d’élèves allophones nouvellement arrivés au sein du dispositif UPE2A. Dès le départ, cette enseignante a rapidement constaté que le temps dédié à l’apprentissage de la langue française et celui de l’accompagnement dans le processus d’acculturation à l’école étaient bien insuffisants. Elle a alors fondé une association Faciliter le langage aux enfants (FLE).
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr