Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Décrochages / RESSOURCES / Décrochage scolaire : quels obstacles, quels leviers ?

Décrochage scolaire : quels obstacles, quels leviers ?

Par Sylvie Martin-Dametto publié 02/09/2015 12:05, Dernière modification 15/04/2016 10:18
"Si on veut travailler efficacement sur la thématique du décrochage scolaire, du début de la maternelle jusqu'au lycée, il faut commencer par dénaturaliser cette question". Jacques BERNARDIN, dans cet entretien, montre comment le fait de regarder la difficulté scolaire non pas comme le propre de certains élèves mais comme le propre des situations pédagogiques et didactiques proposées, redonne aux enseignants, aux formateurs et aux pilotes du pouvoir d'agir en revisitant les pratiques ordinaires de la classe.

Entretien avec Jacques BERNARDIN (Président du GFEN)

Le décrochage cognitif des élèves : un ancrage pour l'action des enseignants dès le premier degré

Jacques Bernardin propose aux enseignants du premier degré de s'emparer de la question du décrochage cognitif des élèves, dès les petites classes, comme d'une préoccupation professionnelle forte, "afin d'éviter une disqualification qui est d'abord symbolique face aux savoirs mais qui a tôt fait de devenir identitaire, c'est à dire des enfants qui disent "je suis nul"."

Voir la vidéo 1 de Jacques Bernardin (2min36) :

 

Différenciations active et passive, malentendus sociocognitifs

« Souvent l’école pêche par deux excès : d’un côté une réponse aux difficultés des élèves qui s’est traduite par une adaptation des tâches dans le sens de la simplification, de la fragmentation ou du surcroit d’aide qui, en fait, au lieu d’aider les élèves, vient enkyster et accroitre la différence par rapport aux autres élèves et donc participe à asseoir les difficultés alors même qu’on voudrait les résoudre. Et tout ça se passe à l’insu des enseignants... ».

Jacques Bernardin explicite avec des mots simples les processus de différenciations actives et passives. Il montre comment des pratiques enseignantes bienveillantes peuvent contribuer à creuser les inégalités scolaires entre les élèves, à leur insu. Il montre également comment les élèves les mieux intentionnés scolairement peuvent être victimes de malentendus socio-cognitifs, c’est à dire comment «  Certains élèves arrêtent leur activité au terme du faire quand d’autres ont compris que la phase qui suit, où l’on tire leçon de l’expérience, est sans doute la phase la plus importante ».

Voir la vidéo 2 de Jacques Bernardin (4min09) :

bernardin2

 

Aider les élèves en difficulté ou traiter de la difficulté rencontrée par ces élèves ?

« Parler d’élèves en difficulté c’est risquer de glisser vers une naturalisation des difficultés qui seraient inhérentes à l’élève et qui n’interrogeraient pas les processus qui ont participé à constituer ces difficultés. »

Jacques Bernardin propose de s’interroger sur la nature des difficultés rencontrées par les élèves et non pas sur leur origine. Il décrit trois grands types de difficultés que les élèves peuvent rencontrer, qui peuvent se cumuler, se croiser, « mais qui en tout cas méritent qu'on en fasse une analyse diagnostique un peu serrée si on veut pouvoir intervenir de façon pertinente sur les difficultés des élèves. »

  • Non-maîtrise de tâches de bas niveau
  • Posture à l’égard du savoir scolaire qui consiste à attribuer le savoir à l’enseignant sans percevoir l’importance de l’engagement et de la persévérance dans l’activité, sans faire le lien entre le but de l’activité (le faire) et l’enjeu de l’activité (le comprendre)
  • Des malentendus dans le rapport au langage ; par exemple penser que la construction de la signification d’un texte se cantonne à la compréhension de chaque mot vs mettre en cohérence, en articulation chacun des niveaux pour construire une signification de la phrase, à raccrocher avec la phrase précédente et la suivante pour co-construire au fur et à mesure le sens global du texte ; ou encore croire qu’on écrit pour dire ce qu’on pense et qu’on a déjà en tête, vs écrire pour élaborer de la pensée et mieux penser ce qu’on veut dire...

Voir la vidéo 3 de Jacques Bernardin (4min26) :

 

Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
20/11/2017 Une synthèse des réflexions et des outils du centre Alain-Savary au service des formateurs. Quelle serait une formation continue véritablement efficiente, une « bonne » formation, aujourd’hui ? À partir de son expérience, le centre Alain-Savary a défini un certain nombre d’objectifs, de modalités et d'outils pour concevoir la formation continue des enseignants. Version 6 - Novembre 2017, avec un nouveau chapitre sur l'usage de la photo.
12/10/2017 Quels sont les savoirs sur l'enseignement du lire-écrire au cycle 2 qui font consensus ? Où sont les discussions ? Peut-on proposer des pistes utilisables pour les enseignants ? Roland Goigoux fait le point à partir des fruits de la recherche Lire-Ecrire qu'il a dirigée, en pointant ce qui lui semble converger (ou pas...) avec d'autres résultats de recherches...
07/10/2017 Nombre de formateurs ont recours à des vidéos ou des photos pour leurs visites-conseils. Eric Demangel et Olivier Boussert, conseillers pédagogiques dans l'Yonne, expliquent comment ils s'y prennent...
06/10/2017 3 ans après la refondation de l'Éducation prioritaire, où en est le pilotage des réseaux ? Le centre Alain-Savary a mené l'enquête pour analyser le travail réel des pilotes et leur proposer des ressources et des outils.
06/10/2017 En guise de synthèse...
06/10/2017 Il s’agit d’une intervention-recherche-formation dans un réseau d’éducation prioritaire du bassin littoral Nord marseillais, le réseau Jean Moulin, objet d’une contractualisation opérée entre le Rectorat, l’ESPE d’Aix-Marseille et l’équipe ERGAPE (ERGonomie de l’Activité des Professionnels de l’Education) du laboratoire ADEF (Apprentissage, Didactique, Evaluation et Formation) et des réseaux d’éducation prioritaire marseillais, autour de la problématique concernant les gestes professionnels efficaces en contexte dit « difficile ».
06/10/2017 Un outil synthétique construit à partir des préoccupations des différents métiers qui contribuent au pilotage des réseaux.
22/09/2017 Présentation des premiers résultats de l’enquête ReDISCO réalisée en 2016 et 2017 en France, en collège. Éléments de comparaison avec le Brésil, le Québec et la Suisse. Recherche subventionnée par la Dilcrah, l’université Lyon 2 et l’ENS-Ifé.
22/09/2017 Deux équipes pluridisciplinaires en lycée professionnel, avec des contextes contrastés, se sont mis au travail sur la question des relations avec les parents de leurs élèves. Qui sont ces parents ? Pourquoi et pour quoi chercher à entrer en relation avec eux ? Comment s’y prendre ?
22/09/2017 Suite à la présentation de dispositifs et de récits d'expériences dans deux lycées professionnels, Aziz Jellab, sociologue et inspecteur général de l'Éducation nationale analyse les enjeux des relations avec les familles et donne des pistes de travail pour les équipes.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr

Référentiel de l'EP

logoEP.gif A travers un tableau de ressources pour vos formations, l'équipe du centre Alain-Savary vous propose des pistes pour avancer sur la mise en oeuvre du référentiel de l'Education prioritaire.

Accéder au tableau...

Publications

Toutes nos publications

publications

Dernière publication :

Enquête sur le pilotage des réseaux d'Éducation Prioritaire

Analyses, ressources et outils

couv-dossier-piloter-EP 

(PDF - 7,6 Mo - 46 pages)

Vidéos : Les grands témoins du centre

grand-temoin-casUne collection de vidéos, qui va s'enrichir au fil du temps, de chercheurs et de praticiens dont les discours nous semblent pouvoir aider chacun à penser autour des difficultés des élèves, des enseignants et des pilotes dans l'Ecole.

Parcours de formation

parcours hybrides

A travers ces parcours, le centre Alain-Savary propose aux formateurs des ingénieries de formation "hybride" autour d'un sujet. Chacun d'eux comprend à la fois des ressources théoriques pour les formateurs, une proposition d'ingénierie, des supports de travail pour les stagiaires.

Voir les parcours...

Formations

Le calendrier des formations 2017-2018 prévues par le centre Alain-Savary est en ligne

Les formations du Centre Alain Savary, organisées dans le cadre de l'IFE, sont accessibles gratuitement aux cadres, formateurs, coordonnateurs, (EN et hors EN), qui souhaitent y participer.

Le calendrier avec les dates et le sujet des formations 2017-2018 est en ligne, une description plus précise sera publiée

Voir le calendrier...

Derniers comptes rendus :