Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Langages / Bi-plurilinguisme... De quoi parle-t-on ? / Concepts, notions, définitions et usages

Concepts, notions, définitions et usages

Par webmaster — publié 07/01/2010 11:25, Dernière modification 14/04/2016 12:05
définitions autour du plurilinguisme

 

 

Multilinguisme

C’est la coexistence plus ou moins harmonieuse de plusieurs langues sur un  même territoire.

Plurilinguisme 

C’est la capacité d’un même individu à avoir des compétences plus ou moins affirmées dans plusieurs langues.

Approche plurielle

Toute approche mettant en oeuvre des activités impliquant à la fois plusieurs variétés linguistiques et culturelles. Une approche plurielle se distingue d'une approche singulière, dans le lequel le seul objet d'attention est une langue ou une culture particulière, prise isolément. (M. Candelier, 2008)

ELCO (Enseignement des langues et cultures d’origine)

Dispositif stabilisé depuis 1995 qui relève d’accords bilatéraux entre la France et les pays concernés [Algérie (1981), Croatie (ex Yougoslavie 1977), Espagne (1975), Italie (1974), Maroc (1975), Portugal (1973), Serbie (ex Yougoslavie 1977), Tunisie (1974), Turquie (1978)].

 Inscrits dans le projet d’école, présents dans le livret scolaire, ces cours participent à deux enjeux d’épanouissement et de réussite pour les élèves. Le premier, d’ordre linguistique, est la mise en perspective des contenus enseignés avec le Cadre européen de référence pour les langues. Le second, d’ordre culturel, est l’aide apportée aux élèves pour mieux se situer par rapport à leurs origines proches ou lointaines, se construire une vision plus objective que celle qui circule dans leur milieu : soit idéalisée à l’excès par le souvenir ou le mythe, soit défigurée par des stéréotypes péjoratifs. De plus, la prise en compte des langues et des cultures des nations étrangères constitue un moyen d’enrichissement des élèves français, et peut conduire à une meilleure compréhension mutuelle des nationalités en présence dans l’institution scolaire et dans la société.

Variation

On appelle variation le phénomène par lequel, dans la pratique courante, une langue déterminée n’est jamais à une époque, dans un lieu et dans un groupe social donné, identique à ce qu’elle est à une autre époque, dans un autre lieu, dans un autre groupe social.

Dictionnaire de linguistique et des sciences du langage Larousse 1994

La variation peut être définie comme une manifestation de la variabilité des langues naturelles, observée dans la diversité des usages linguistiques d’une communauté, et qu’expliquent notamment des déterminations politiques, géographiques ou socioculturelles. De ce point de vue, la variation est constituée d’un ensemble de données empiriques, que peuvent matérialiser les observables linguistiques dans les domaines prosodique, phonologique, morphologique, syntaxique, lexico sémantique, discursif. Ainsi, par exemple, la prononciation, les tournures de phrases, le vocabulaire d’un pêcheur du Finistère, d’un paysan du Béarn, et d’un lycéen de la région parisienne sont susceptibles de manifester une diversité assez importante évaluée dans l’espace, comme dans l’environnement social. La variation peut être également motivée par des interférences linguistiques liées à des situations de bilinguisme ou de diglossie. Elle peut être aussi étrangère à ces phénomènes et trouver ailleurs une justification. Pour autant elle ne saurait être limitée aux différences langagières intersubjectives. Tout sujet parlant manifeste cette capacité de variation linguistique, qu’il met en œuvre selon les besoins de la communication

Dictionnaire des sciences du langage F. Neveu A. Colin 2004

 

Norme

On appelle norme un système d’instructions définissant ce qui doit être choisi parmi les usages d’une langue donnée si l’on veut se conformer à un certain idéal esthétique ou socioculturel. La norme, qui implique l’existence d’usages prohibés, fournit son objet à la grammaire normative ou « grammaire » au sens courant du terme. On appelle aussi norme tout ce qui est d’usage commun  et courant dans une communauté linguistique ; la norme correspond alors à l’institution sociale que constitue la langue standard.

 

Répertoire langier

Biographie langagière

Langue de scolarisation

Approches plurielles

 

Eveil aux langues

Didactique intégrée

Intercompréhension entre langues parentes

 

 

Mots-clés associés :
Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
11/03/2019 Lors des deux journées « Former au lire-écrire-comprendre » organisées par l’IFÉ-centre Alain Savary en octobre 2018, Roland Goigoux, directeur de la recherche « Lire-Écrire au CP » et didacticien de la lecture a présenté son point de vue d’expert sur les évaluations nationales de CP en lecture. Il a également donné des pistes pour aider les enseignants dans leurs propositions de remédiation aux élèves.
12/02/2019 La recherche Lire-Écrire a montré que le temps consacré à l’étude de la langue au CP a un impact positif sur la lecture et l’écriture. Fort de ce constat, un groupe de travail pluri-catégoriel s’est constitué afin d’élaborer des scénarios de formation sur cette question. Patrice Gourdet, maître de conférence en sciences du langage, enseignant-chercheur au sein du laboratoire EMA, à l'université de Cergy-Pontoise, est intervenu à l'Institut Français de l'Éducation, lors de la formation «Former au Lire-Écrire-Comprendre» en octobre 2018.
04/02/2019 Mardi matin, mois de décembre 2017. Élisabeth conduit le rituel de l'appel : Compter les présents et les absents. Elle en fait une activité de mathématiques qui permet de réinvestir certaines connaissances étudiées à d'autres moments sur le nombre .
04/01/2019
04/01/2019 Émilie travaille en atelier avec un groupe de cinq élèves de PS et MS volontaires. Ils ont des cubes emboitables et doivent reconstruire une tour de la même hauteur que celle que la maitresse a cachée sous la boite.
04/01/2019 Comme chaque mardi en fin de journée, Émilie et Élisabeth décloisonnent leurs classes. Les élèves de PS sont réunis dans la salle d'Élisabeth qui conduit un atelier avec cinq d'entre eux. Trois monstres veulent partir en vacances, le tapis volant sera-t-il adapté à la situation ?
04/01/2019 Comme chaque mardi sur ce créneau horaire, les vingt-cinq élèves de MS d'Émilie et Élisabeth sont réunis pour une séance de résolution de problème. Les enseignantes alternent pour conduire ces séances qui ont lieu deux fois par semaine. Aujourd'hui c'est Émilie qui conduit l'activité pendant qu'Élisabeth travaille la situation "des monstres" avec les élèves de PS...
04/01/2019 Mardi matin, mois de décembre 2017, Élisabeth et Émilie conduisent la même activité en "miroir", chacune dans sa classe. Elles ont fabriqué les supports de travail ensemble, scénarisé l'activité ensemble, leurs objectifs d'apprentissage sont les mêmes, etc. Comparaison de deux manières de faire.
05/09/2018 Ce module de formation s'intéresse à un moment-clé de l'enseignement/apprentissage des mathématiques où l'enseignant propose une consigne de travail à la classe pour réaliser une tâche. Il a pour objectif de mettre en discussion ce qu'on met derrière le terme d'"explicitation" et de repérer des manières de faire plus ou moins efficaces en fonction du projet didactique de l'enseignant.
03/09/2018 Cette publication "Relations École-Familles de la maternelle au lycée" est le résultat de travaux conduits en séminaire par des praticiens, des formateurs et des chercheurs à partir de dispositifs pérennes qui ont fait leur preuve sur plusieurs années. C'est une ressource qui permet de nourrir l'action et la réflexion sur les relations entre enseignant(s)-parent(s), École et Familles de milieux populaires.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr