Vous êtes ici : Accueil / Education prioritaire / Articles sur l'Éducation Prioritaire / Forum pédagogique Drôme / Conscience des apprentissages

Conscience des apprentissages

Par skus — publié 19/05/2014 14:35, Dernière modification 14/04/2016 11:31
Présentation par Mme Isabelle Geourjon et M. fabien Dejoux, professeurs des écoles, E.maternelle d’application Condorcet

Aider l’élève à transformer la motricité quotidienne en motricité « extraordinaire » porteuse de pouvoirs d’agir nouveaux. 

Inscrit dans le projet d’école, expérimenté sur 5 ans, le dispositif EPS d’activités gymniques progressif sur un cycle s’appuie sur la mise en projet des élèves pour les rendre actifs et les faire évoluer à partir de leurs propres compétences.

 Ces activités sensibles et émotionnellement marquées, en EPS, les encouragent à solliciter leurs potentialités dans des situations d’essais, de tentatives et de réussite, mais aussi à s’exprimer avant, pendant et après l’action. 

C’est par l’exploitation de photos, de films réalisés au cours des séances hebdomadaires que l’on favorise la distanciation : 

L’élève prend conscience de ce que lui et les autres font. Il cherche à faire autrement, à aller plus loin en se construisant un projet personnel. 

Avec l’étayage de l’enseignant, il décrit, verbalise les différentes actions visualisées sur les supports iconographiques et, à l’instar de la démarche des albums-echo, il enrichit son répertoire dans les champs lexicaux liés à l’activité. Une  culture commune au groupe classe s’élabore. 

De la phase exploratoire à l’élaboration d’un enchaînement complet, les élèves ont fait évoluer leurs réponses motrices, ont élaboré un répertoire d’images, de mots (vocabulaire spécifique), de signes leur permettant d’associer ces différentes actions, de les coder suivant des niveaux de difficultés qu’ils cherchent eux-mêmes à faire évoluer leur permettant pour certains de dépasser leurs craintes. 

Inscrites dans les programmations de la toute petite section à la moyenne section ces séquences  favorisent aussi des apprentissages incidents en termes d’autonomie notamment. Cette approche semble répondre aux enjeux de l’interdisciplinarité en maternelle : des disciplines en interaction.