Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Education prioritaire / Ressources

Refondation de l'Éducation prioritaire

Le référentiel et le site de l'éducation prioritaire

 

logoEP.gif

Le ministère de l’Éducation nationale vient de mettre en ligne le nouveau site pour l’éducation prioritaire organisé autour des 6 axes du référentiel.

Le centre Alain-Savary vous propose des pages qui proposent des problématisations et des ressources dans chacun de ces 6 axes :

Maîtriser le lire, écrire, parler et enseigner plus explicitement Favoriser le travail collectif
Conforter une école bienveillante et exigeante Soutenir, former et accompagner les personnels
Coopérer avec les parents et les partenaires Renforcer le pilotage et l'animation des réseaux

Pour accéder au détail des ressources en fonction de chaque item du référentiel de l’Éducation prioritaire, vous pouvez aussi aller directement au tableau "référentiel de l’Éducation prioritaire, les ressources du centre".

Axe 1 : Maîtriser le lire, écrire, parler et enseigner plus explicitement

Axe 1 Maitriser le lire, écrire, parler et enseigner plus explicitement
Plus…
Axe 2 : Conforter une école bienveillante et exigeante

De la question des devoirs à l’apprentissage de l'autonomie dans le travail personnel, pistes et ressources pour la formation
Au-delà des constats récurrents sur les problèmes posés par les devoirs à la maison aux élèves, à leurs parents, aux accompagnateurs, mais aussi (et on en parle moins) aux enseignants, les nouveaux programmes prescrivent de manière cohérente entre le cycle 2, le cycle 3 et le cycle 4, l’apprentissage progressif en classe de l’autonomie dans le travail personnel des élèves. Ce texte propose d’esquisser quelques pistes pour les formateurs afin qu’ils puissent accompagner les équipes à intégrer progressivement dans le réel des classes ces nouvelles prescriptions.
Comment être exigeant en restant à la portée des élèves et développer l’estime qu’ils ont d’eux-mêmes ?
Le maintien des exigences à l’école et tout particulièrement pour les élèves issus des milieux populaires constitue un puissant levier de progrès scolaire reconnu surtout depuis la publication du rapport sur « Les déterminants de la réussite scolaire en ZEP ». Christine Moisan et Jacky Simon pointaient déjà en 1997 les inégalités persistantes et les résultats préoccupants des élèves et proposaient dans ce rapport, de recentrer les politiques éducatives sur les apprentissages fondamentaux et sur les missions de l’école en abandonnant les actions périphériques sans finalité éducative claire.
Que signifie « évaluer les élèves » ?
« Evaluer » est une notion polysémique en usage dans l’institution scolaire. Elle intervient à différents niveaux du système sous des formes diverses.
Développer des pratiques pédagogiques renforçant l’autonomie des élèves
Pour sortir d’emblée le terme d’autonomie de la polysémie qui l’entoure, précisons que nous traitons ici de l’autonomie de l’élève dans son travail personnel d’appropriation des savoirs de l’école. Si les enseignants sont nombreux à déplorer le « manque d’autonomie » de leurs élèves, ils sont moins souvent attentifs aux conditions de la construction progressive de celle-ci, risquant ainsi de l’attribuer exclusivement à des caractéristiques intra-personnelles des élèves.
Anticiper-accompagner-remédier les difficultés scolaires des élèves
A l’heure actuelle, un consensus scientifique établit que l’acte d’apprendre pour un élève à l’école relève à la fois de procédés cognitifs, d’interactions sociales et d’éléments d’ordre affectif. S’il est avéré que les élèves de l’Éducation prioritaire mettent en œuvre des processus cognitifs identiques à tous les autres comment anticiper les difficultés scolaires ? S’agit-il de les envisager, de les éviter ou de prévenir leur apparition ? Les différents rapports, les observations de chercheurs pointent les « habitudes » du système qui métaphoriquement, plantent, font croître la difficulté et ne la traitent pas aussi efficacement qu’on le souhaiterait.
Axe 2 : Conforter une école bienveillante et exigeante
Parcours de formation « Gérer les élèves perturbateurs »
Mieux comprendre la nature des difficultés des élèves pour pouvoir agir collectivement : un guide pour le formateur. Ce parcours de formation propose de créer un espace collectif où la difficulté professionnelle peut se partager et où une équipe d'école, accompagnée par un formateur, pourra construire des réponses satisfaisantes dans la durée, aussi bien du point de vue de l’enseignant que du point de vue de l’élève.
La scolarisation des moins de trois ans
Au-delà des divergences des chercheurs quant à l’impact réel d’une scolarisation précoce sur la réussite de l’élève, il convient d’interroger les conditions de cet accueil si l’on admet qu’elle génère dans les milieux défavorisés en particulier, un accès facilité au monde de l’Ecole.
Plus…
Axe 3 : Coopérer avec les parents et les partenaires

Le développement du travail partenarial, au-delà des dispositifs, quelle gouvernance locale ?
Ce que l’on peut facilement voir en échangeant avec les différents acteurs de terrain est la diversité des constructions partenariales locales, ainsi que la difficulté à problématiser l’action liée aux nombreux dispositifs partenariaux (volet éducatif du CUCS, PEL, CEL, PRE, CLSPD…). Comment mieux se connaître, mieux comprendre les contraintes spécifiques et les marges de manœuvre possibles de chaque partenaire, comment construire une représentation partagée des problèmes grâce notamment aux apports théoriques de la recherche en éducation ?
Renforcer les relations parents-école
« Les relations entre École et Famille » sont une question vive dans l’actualité institutionnelle, plus saillante encore en Éducation prioritaire. Les incidents liés à des conflits entre adultes cristallisent le savoir-faire de l’enseignant sur la gestion de conflits alors que les enjeux concernent au premier plan les apprentissages et la scolarité de l’enfant. Famille et École sont deux institutions interdépendantes et l’enfant, seul, n’est pas en capacité d’en décoder les complexités pour établir des liens, d’autant quand la culture scolaire est éloignée de la culture familiale. Il a donc besoin que les adultes dialoguent sereinement et se comprennent pour, l’étayer dans la construction de ses apprentissages et, l’aider à trouver sa place en tant qu’élève et citoyen.
Coopérer avec les parents et les partenaires
Plus…
Axe 4 : Favoriser le travail collectif

Françoise Lantheaume : Coordination, régulation, coopération : quels défis pour les métiers en Éducation Prioritaire ?
"Il vaut mieux soutenir l'existant que de prescrire l'idéal". Au-delà de la prescription du "travail collectif", comment soutenir et aménager les conditions de celui-ci ? Intervention à la formation "Le travail collectif en REP+" en octobre 2014.
Continuité pédagogique 1er- 2nd Degrés
La liaison CM2-6ème - devenue continuité pédagogique - est préconisée depuis plus de 30 ans (circulaire datant de 1977) Centrés sur la recherche d'une meilleure articulation entre l'école primaire et le collège, les premiers textes fondateurs furent perçus comme une incitation à mieux préparer, dans le cadre de la scolarité obligatoire, les élèves aux ruptures.
Axe 4 : Favoriser le travail collectif
Le travail collectif intermétier : éléments de problématisation
Le référentiel de l’éducation prioritaire recommande de développer le travail collectif au sein des réseaux et en relation avec les partenaires. Ce faisant, il invite à travailler explicitement la question de l’articulation des différents métiers tant au sein de l’école que dans ses relations avec son environnement. Ce texte interroge le travail intermétier et les problèmes qu'il pose aux acteurs. Il questionne les conditions pour qu'il devienne une ressource pour le travail ordinaire des professionnels.
Plus…
Axe 5 : Soutenir, former et accompagner les personnels

Accompagner : de la prescription à l'activité
L'accompagnement fait aujourd'hui partie des dimensions du métier de formateur, mais aussi d'autres métiers qui interagissent avec les enseignants. Le prescrit de « l'accompagnement » envahit la « formation » sans que l'on sache ce que recouvre précisément l'un et l'autre terme. Tentative de clarification...
Développer l’accompagnement pédagogique des enseignants par les corps intermédiaires et la formation
Beaucoup d’enseignants se sentent démunis face aux difficultés de leurs élèves en Éducation prioritaire. Si la formation initiale des jeunes enseignants est inégale, l’enjeu principal est celui de l’accompagnement et de la formation continue.
Développer la formation des personnels enseignants et non enseignants autour des pratiques pédagogiques efficaces : quelles articulations avec la recherche ?
L’amélioration de la performance du système éducatif constitue un objectif majeur pour la politique de modernisation de l’action publique conduite par le gouvernement. Elle dépend de nombreux facteurs, mais qu’il soit question de “l’effet enseignant” de “l’effet établissement” ou des politiques éducatives, le rôle des personnels est toujours prédominant. Chercher à accroître leur efficacité semble donc une démarche logique, et développer la formation un moyen judicieux. Cependant, les enseignants novices, très bien formés aux savoirs à enseigner, sont parfois critiques sur leur la formation initiale. Leurs pairs chevronnés ne se reconnaissent pas toujours dans les modalités de formation continue, il est vrai particulièrement réduite ces dernières années. Par ailleurs, les « pratiques “efficaces”, que la recherche peine à formaliser se révèlent peu transférables entre contextes d’intervention et peu transmissibles entre praticiens. Quelles modalités de collaboration entre le terrain et la recherche permettraient donc le développement et la diffusion de pratiques efficaces à nouveaux frais ?
Soutenir et accompagner, pour développer la confiance
Évaluer pour faire progresser
Marc Bablet, chef du bureau de la politique d’éducation prioritaire et des dispositifs d’accompagnement à la DGESCO, a tenu une conférence intitulée « Évaluer pour faire progresser » lors de la formation nationale de formateurs REP qui a eu lieu à l'IFE. En dépliant la notion d’évaluation sous ses différentes formes, il montre comment les évaluations peuvent permette d’organiser, d’orienter et de réguler le travail des élèves et des enseignants, pour peu qu'on y travaille collectivement...
Former en éducation prioritaire : petite synthèse
Le Centre Alain-Savary vous propose une synthèse d'articles publiés autour de la formation en éducation prioritaire
Maitres surnuméraires : à quelles conditions ?
La publication de la circulaire sur les "maîtres surnuméraires" dans les écoles donne chair à une question importante pour la refondation de l'Education prioritaire : comment faire de cette proposition un levier pour le travail collectif, au service de la réussite de tous ? On en parle beaucoup, mais ce n’est pas si nouveau : il y a presque dix ans, un intéressant rapport de la DEPP tentait d’évaluer l’impact des maîtres surnuméraires (MS) dans les écoles, mis en place dans le cadre de la déclinaison des politiques d’éducation prioritaires sur les territoires. L’étude concluait notamment qu’on attendait beaucoup de lui, par son effet d’entrainement, « rassembleur, expérimenté, volontaire, voire formateur », référent, sécurisant. Au passage, notons que ces qualités sont souvent celles qu’on cite pour les directeurs efficaces, nous y reviendrons. Mais ce que pointait surtout le rapport, c’était le sentiment de l’amélioration du travail, le « regain de motivation », de la « reconnaissance » de l’investissement quotidien pour ces élèves ressenti par les équipes engagées dans des projets avec leurs MS.
Préfets des études : ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain…
La mise en place des fonctions de « préfets des études », malgré sa mise en place chaotique, permet d’imaginer le développement de nouvelles relations professionnelles dans les réseaux de l’éducation prioritaire, notamment celle de coordonnateur dans les REP+. Cela implique de mieux comprendre à quelles conditions peuvent se développer de nouveaux métiers « intermédiaires » à l’articulation des fonctions d’enseignement, de vie scolaire et de pilotage.
Le numérique est-il une chance pour l'éducation prioritaire ?
Texte de la journée du 15/05/2013 organisée par l'OZP avec Remi Thibert du Service Veille et Analyse de l'IFE. Texte de l'intervention transmis par Remi Thibert.
Gagner la refondation de l'Education Prioritaire, un défi possible
Afin de faciliter leur lecture en formation, une synthèse en neuf pages de quatre articles que vous avez beaucoup lus...
Plus…
Axe 6 : Renforcer le pilotage et l'animation des réseaux

Construire et évaluer le projet du Réseau d’Education Prioritaire : une affaire de conception ?
Depuis plusieurs années, la demande « d’évaluation » des dispositifs et projets mis en œuvre notamment sur les territoires de l’éducation prioritaire monte fortement. Mais le pilotage par indicateurs montre ses limites. Quelques propositions pour concevoir un projet ancré sur les pratiques réelles...
Du bilan préfigurateur au projet Rep+ : quelques leçons issues de la vraie vie
A Besançon, l'heure d'écrire le projet REP+ du réseau est arrivée. Paradoxal sentiment de continuité et de remise en question, après cette année de préfiguration -et son intense travail-.
Améliorer la mixité sociale
Selon plusieurs recherches, la mixité sociale est un levier de démocratisation scolaire important, dans la mesure où l’effet, par exemple, d’au moins un tiers d’élèves d’origine « favorisée » dans un établissement a un impact sur les apprentissages de tous les élèves supérieur à un allégement d’effectif. Evidemment, de telles conditions ne signifient pas pour autant un travail plus facile de l’enseignant. En attestent les pratiques de certains établissements, y compris ceux socialement mixtes, qui continuent cependant à organiser des classes socialement clivées, sur le motif qu’une moindre hétérogénéité rendrait le travail plus facile, ou que ces découpages permettraient de garder dans l’établissement les parents de catégories sociales supérieures attachés aux meilleures conditions d’enseignement pour leurs enfants, et capables de faire pression pour l’obtenir.
Comment mettre en place une politique de ressources humaines pour attirer et fidéliser les équipes en Éducation prioritaire ?
Beaucoup de postes (enseignants, pilotes) en Éducation prioritaire sont peu demandés et les personnels y restent moins longtemps que dans les autres territoires. Pourtant, certains établissements arrivent à avoir des équipes stables et c’est l’un des principaux facteurs de réussite de élèves. La question de comment attirer et fidéliser les équipes se pose. Cette question en renvoie à d’autres : qu’est ce qui fait que ces postes sont fuis ? A quelles conditions peuvent-ils être attirants et donner envie d’y rester ?
Dossier d'actualité Veille et Analyses : Quels leaderships pour la réussite de tous les élèves ? n° 73, avril 2012, Endrizzi Laure et Thibert Rémi
Comment le partage des responsabilités au niveau de la direction d’un établissement scolaire peut-il favoriser la réussite des élèves ? Cette question constitue la clé de voûte de ce nouveau dossier d’actualités du service Veille et analyses (n°73), intitulé « Quels leaderships pour la réussite de tous les élèves ? ».
Renforcer le pilotage et l'animation des réseaux
Plus…
Refondation de l'éducation prioritaire des engagements à éprouver dans le monde réel


Pratiques pédagogiques et climat scolaire, ressources humaines, réorganisation du pilotage et de la formation dans les réseaux de l’éducation prioritaire (REP et REP+) : telles sont les dimensions retenues comme structurantes dans la "refondation de l’éducation prioritaire" annoncée le 16 janvier 2014. Comme de coutume, la presse n’a retenu que le plus simple : primes doublées et temps de travail aménagé en REP+. L’affichage d’un plan structuré sur quatre ans, les conditions de la formation et de l’accompagnement dans les réseaux, moins lisibles pour le grand public, sont parfois passés au second plan. Si les acteurs du débat public ont majoritairement souligné leur appréciation positive, beaucoup ont néanmoins précisé que c’est le détail et la qualité de la mise en œuvre qui pourrait permettre d’espérer un impact sur les pratiques, sur les résultats des élèves et sur la réduction des inégalités de réussite scolaire…

 

Lire la suite...

De quoi l'Education prioritaire est-elle le nom ?

Depuis trente ans, l'Education Prioritaire tente de trouver des solutions aux difficultés des élèves qui y sont scolarisés. Mais en trente ans, les évolutions du pilotage politique ont plusieurs fois modifié les approches et les priorités. Aujourd'hui, quels leviers actionner pour réussir une nouvelle étape ?

« Individualisation », « personnalisation, «  «innovation », « contractualisation », « expérimentation » : c’est autour de ces mots que s’est reconstruit, ces dernières années, l’univers sémantique de l’éducation prioritaire.  La dernière décennie a vu le modèle de l’éducation prioritaire changer profondément : le modèle de « compensation », de « lutte contre les inégalités » a progressivement glissé vers « l’égalité des chances » puis vers la réponse « individualisée » à des « besoins spécifiques », au nom de la « diversité des talents ». (voir Les politiques d'éducation prioritaire en Europe. T 2. quel devenir pour l'égalité scolaire ? M. Demeuse, D. Frandji, D. Greger D., J.-Y. Rochex (dir.), ENS Editions, 2011)

Pourtant, lors d’un récent séminaire organisé par la DGESCO, une participante rebaptisait les dernières lettres de l’acronyme ECLAIR : accompagner, impliquer, réconcilier. En direction des élèves comme du côté des professionnels, une piste féconde ? « Notre travail n’est pas de faire bouger les indicateurs, mais de former des élèves qui sachent des choses » résumait V. Bouysse, inspectrice générale.

Lire la suite...

Bibliographie

Une bibliographie générale sur l'Education prioritaire (octobre 2002)

couverture BIB ZEP

PDF - 88 pages - 782 Ko

Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
16/05/2017 Dans le cadre des orientations pédagogiques portées par le référentiel éducation prioritaire, l’Inspection académique Régionale EPS à Lyon a impulsé une formation visant 70 enseignants E.P.S. qui travaillent dans tous les REP de l’académie et qui a eu lieu le 16 et 17 mars 2017. Témoignages d’enseignants et d’élèves.
10/05/2017 Plus de maîtres que de classes : suite aux intenses discussions qui nourrissent les échanges sur le web, un témoignage reçu qui illustre un point de vue sur ce que PMQC fait avancer dans le métier d'enseignant...
10/05/2017 Lors d'une session de formation de formateurs à l'IFÉ-Centre-Alain-Savary en 2016, organisée autour de la question : "A quelles conditions certaines postures professionnelles, certaines interactions, certaines situations pédagogiques et didactiques conduites en classes ou dans des dispositifs, favorisent l'engagement et le maintien dans l'activité des élèves ?", Dominique Lahanier-Reuter et Yves Reuter ont présenté leur travail de plusieurs années de recherche et présenté des pistes d'actions utiles pour les formateurs, les pilotes et les enseignants.
10/05/2017 Ils sont enseignants en lycée général et technologique, professeurs en sciences et technologies du management et de la gestion (STMG). Ils ont échangé sur un blog à propos de leur expérience professionnelle et personnelle du décrochage scolaire et ont demandé au centre Alain-Savary de réagir à partir de leurs témoignages.
04/05/2017 Une fois de plus, le politique mettra-t-il fin à une « innovation » avant même qu’on puisse comprendre ce qu’elle génère ? Si on en croit les bruits médiatiques, il est possible que « Plus de maitres que de classes » soit le réservoir de postes qui permettrait de réduire les effectifs des CP. Et pourtant, vous témoignez nombreux de ce que PDMQC transforme dans votre école, votre réseau, votre circonscription, en renforçant les dynamiques collectives centrées sur les apprentissages... Allez, soyons positifs, et imaginons qu'on va s'intéresser réellement à ce qui s'est passé depuis trois ans dans les écoles avant de le changer... Patrick Picard, centre Alain-Savary
11/04/2017 Les nouvelles modalités d'évaluation des enseignants prévues pour la rentrée 2017 représentent un changement dans le travail des équipes de circonscription. Le centre Alain-Savary a suivi pendant deux jours une équipe de circonscription du premier degré dans l’exploration de ces nouvelles modalités, accompagnée par un IA-IPR membre du groupe académique sur l’évaluation. Récit…
30/03/2017 Suite aux résultats de l'enquête LireEcrireCP, réalisée dans 130 classes, Jérôme Riou et une équipe de l'IFE ont conçu un outil pour aider les enseignants à appréhender facilement la lisibilité d'un texte support d'apprentissage, en fonction des enseignements réalisés dans la classe.
22/03/2017 La demande d'innovation est omniprésente dans les discours publics. Au risque d'être à rebrousse-poil, un point de vue qui tente de chercher les conditions d'une transformation efficace du travail en tenant compte du réel...
20/03/2017 A vos agendas ! Les formations du Centre Alain Savary, organisées dans le cadre de l'IFE, sont accessibles gratuitement aux cadres, formateurs, coordonnateurs, (EN et hors EN), qui souhaitent y participer.
07/02/2017 En Haute-Savoie, une équipe de formateurs et une équipe de recherche ont construit, avec le soutien de la Direction Académique, une action conjointe pour apprendre ensemble comment accompagner des écoles engagées dans "Plus de maitres que de classes". Elles en rendent compte dans un article à plusieurs voix, sans masquer les difficultés, mais en soulignant la force des regards croisés sur les difficultés des élèves et des enseignants.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr