Aller au contenu. | Aller à la navigation

Centre Alain Savary
Navigation

EPS et citoyenneté

Par admin publié 23/08/2006 13:21, Dernière modification 14/04/2016 11:31

 

Ouvrages

AMIEL Michèle (coord.). La règle… il faudrait peut-être qu'on m'explique. Le Perreux-sur-Marne: CRDP de l'Académie de Créteil, 1999, 89 p.

Pour faciliter civilité et citoyenneté, la première condition est la construction, avec et pour les élèves, du sens de la scolarisation, la seconde étant l'existence d'une dynamique de démarche collective des acteurs éducatifs se dotant de projets précis. Il faut aussi avoir la volonté de créer des coopérations partenariales hors de l'Ecole (avec les familles, les institutions, les associations, etc.). On trouvera dans cet ouvrage un ensemble de comptes rendus d'expériences, menées par des professeurs de collège et de lycée enseignant en milieu difficile, dans le cadre d'une discipline (EPS, français, classe de STT) ou dans un cadre pluridisciplinaire, en association avec d'autres acteurs. L'accent est mis sur le sens à donner à la règle par les apprentissages, sur le travail collectif de socialisation des élèves et sur la construction des dispositifs.

Revues, dossiers et articles dans revues

Cahiers pédagogiques, n° 361, février 1998, pp. 54-56. MEARD Jacques-André, MORALES Juan. «Donner du sens aux savoirs et aux règles»

L'article fait le compte rendu d'une expérience menée dans une classe particulièrement difficile de quatrième d'un collège en ZEP. Le projet a eu pour finalité la construction de règles par les élèves eux-mêmes, en les plaçant dans une situation de création de jeu et en les responsabilisant afin d'aller vers une plus grande cohésion du groupe. Les auteurs décrivent les différentes phases du projet (création d'un jeu collectif et original, le "teck-ball" ; construction de règles ; constitution d'équipes ; mise en place ; projet transdisciplinaire). S'il y a eu réussite, c'est que ce projet à moyen terme était porteur d'un enjeu réel et a donc entraîné la motivation et la revalorisation de leur image par les élèves eux-mêmes. Les apprentissages ont été finalisés et la dimension interdisciplinaire a permis de rompre avec le morcellement traditionnel des savoirs. Le rapport aux règles s'est transformé, les élèves se mettant à leur accorder du sens.

Revue EPS, n° 310, nov-dec 2004, pp. 21-25. VALERY Vincent «Sports collectifs, terrain d’entente ou terrain d’affrontement.»

De nombreuses raisons permettent d’affirmer que les sports collectifs n’ont jamais à priori socialisé. Bien au contraire, ils peuvent être à l’origine, suivant l’utilisation qui en est faite , d’incivilités, de frustrations, de renforcement de mécanisme d’influence ou de domination à l’intérieur d’un groupe, voire même de conflits violents. Dans ce cas de figure, le recours systématique au règlement est bien souvent inopérant car la violence physique répond à des pulsions plus forte que la règle.L’observatoire académique «enseignement de l’EPS aux élèves en difficulté» espace d’expression des enseignants exerçant en milieu difficile, propose des solutions validées.

Revue EPS, n° 300, mars-avril 2003, pp 46-48. DELERIS Christian «Suivi-élève au collège.»

Dépasser la démarche du constat du conseil de classe, où l’on pointe défaillance et résultas probants, pour s’intéresser à un élève mieux appréhendé et compris sans pour autant dériver vers une approche clinicienne, tel est l’objet de cet article.

Revue EPS, n° 288, mars-avril 2001, pp. 25-28. MEARD Jacques-André, BERTONE Stefano. «Rendre les règles signifiantes.»

En ZEP et en zones sensibles notamment, la citoyenneté représente une préoccupation quotidienne pour les enseignants (refus des élèves de participer, passivité, agressivité, comportements déviants). Après avoir analysé les différents types d'attitudes d'élèves face aux règles du cours d'EPS, les auteurs étudient les différentes transactions entre professeurs et élèves. Ils distinguent quatre modes : l'obligation/hétéronomie (le professeur exerce un contrôle sur les élèves), la persuasion/autorégulation, la négociation/autonomie et le non contrôle/anomie (les élèves agissent indépendamment des consignes). Ils s'intéressent ensuite tour à tour aux effets de la persuasion, de la négociation et de l'obligation. En conclusion, ils font observer que les enseignants ont des difficultés à sortir de la transaction "obligation : hétéronomie" une fois qu'ils l'ont installée (passivité des élèves, incivilités) et invitent à bien distinguer la loi de la convention, ce qui est négociable et ce qui ne l'est pas, à retravailler avec les élèves les fondements du contrat qui les lie aux élèves.

Revue EPS, n° 286, novembre-décembre 2000, pp. 57-60. BARTOLOME Daniel, BARTOLOME Yann. „Citoyenneté en acte: une expérience de terrain.»

La citoyenneté ne doit pas se traiter seulement comme préparant au civisme : elle est un élément essentiel à la connaissance de ses possibilités corporelles et à leur développement. L'EPS ne doit pas être considérée comme un moyen de parvenir à développer le citoyen, elle est citoyenne parce qu'elle développe chez l'individu la pensée critique. Dans cet article, les auteurs rendent compte, à travers une activité de basket, d'une expérience menée dans des classes de sixième d'un établissement difficile et qu'ils décrivent dans le détail. En conclusion, ils avancent l'idée que rendre l'élève citoyen pendant le cours d'EPS c'est trouver des moyens de développer chez chacun des compétences spécifiques (liberté de tirer ou non au panier en toute responsabilité), des compétences par groupe d'activités (se fondre dans un projet général, reconnaître son statut et celui de l'autre) et des compétences transversales (assumer ses réussites mais aussi ses échecs, prendre des décisions, comparer, être tolérant, etc.).

Revue EPS, n° 282, mars-avril 2000, pp. 80-83. ANDREASSIAN Edouard. « Respect des règles et socialisation.»

L'auteur, formateur en IUFM et professeur dans un collège parisien en ZEP, souhaite apporter une réponse concrète à la question : "comment agir sur le manque de citoyenneté des élèves ?". L'équipe pédagogique à laquelle il appartient a construit un ensemble d'outils (profil comportemental pour la classe de sixième, fiche comportementale pour le cycle central, bilan pour la troisième) dans le but de responsabiliser les élèves, tout particulièrement ceux des classes définies comme difficiles. Chaque élève, à différents moments de l'année scolaire, en suivant la programmation des APSA, est conduit à réfléchir aux différents items des fiches regroupés en trois rubriques ("les exigences envers soi-même", "ma relation avec les autres", "je travaille en sécurité"), puis à s'auto-évaluer. Mais si l'élève doit apprendre à répondre de ses actes, l'enseignant doit lui aussi adopter un comportement respectueux des élèves, être à leur écoute et sanctionner en toute équité.

Revue EPS, n° 278, juillet-août 1999, pp. 13-20. HAVAGE Anne-Marie, BEQUIGNON Jean-Luc. «Pour une contribution de l'EPS à l'éducation à la citoyenneté.»

Comment et à quelles conditions l'EPS peut-elle contribuer à développer des comportements citoyens ? Après avoir précisé leurs orientations et les valeurs de la citoyenneté que l'EPS peut promouvoir (égalité, autonomie, communauté, responsabilité, participation, mobilité sociale, transparence, gestion du conflit), les auteurs présentent trois exemples d'activités d'éducation physique, pour des élèves de cycle 2 et 3, traitées sous l'angle de la citoyenneté. Leur démarche est centrée sur la construction par les enfants d'attitudes, de méthodes, de savoirs et de savoir-faire citoyens à partir de l'expérience de valeurs. Ils insistent dans leur conclusion sur l'importance des changements de rôles dans les situations pédagogiques et des règles de sécurité.

Revue EPS, n° 273, septembre-octobre 1998, pp. 23-27. Collège Henri Matisse de Choisy-le-Roi. « De la règle et du sens : pour une éthique commune à tous.»

Le projet décrit s'est déroulé en 1996-1997 avec des classes de troisième et de sixième d'un collège classé ZEP du Val-de-Marne accueillant une population immigrée importante. Une de ses finalités était de montrer que le non respect de la loi est générateur de violence. Une équipe pédagogique constituée de cinq enseignants de disciplines différentes a eu comme objectif de susciter la réflexion des élèves sur les notions de respect (de la règle, de soi et des autres), d'effort, de discipline, de travail et de mérite, de les initier au sens du collectif ainsi qu'à l'esprit d'émulation et de compétition. Les élèves ont monté une exposition sur "l'école de Jules ferry à nos jours", ont travaillé en français à partir du livre de Joël Quiniou, "Libre arbitre", ont pu dialoguer avec celui-ci et faire le lien entre les nécessités de la règle dans le sport et dans la vie quotidienne, ont aussi reçu Gérard Etcheverry, auteur du livre "Nous sommes tous des hooligans", ont visité le Camp des Loges, lieu d'entraînement de l'équipe de football du PSG, ont débattu avec des joueurs professionnels de haut niveau sur le thème de la règle, dans le sport comme dans la vie. En français, en éducation civique et en sciences de la vie et de la terre, ces thèmes ont été repris et approfondis. Le travail a abouti à l'élaboration d'une charte de bonne conduite et à l'organisation d'un challenge du fair-play. Grâce à cet ensemble d'actions, les élèves ont réussi à faire le lien entre la nécessité des règles dans le sport et dans la vie. Certains de ceux qui étaient considérés comme en étant échec scolaire, comme ayant un comportement très difficile, se sont pleinement investis dans ce projet et ont radicalement modifié leur comportement.

UNSS, n° 102, janvier 1999, pp. 13-17. VENIEL Jean-Marie (coord.). « Collège Pablo Picasso : une longue histoire.»

Ce dossier décrit la situation du collège Pablo Picasso à Montfermeil, classé ZEP et établissement sensible. Après avoir explicité les grands axes du projet d'établissement et plus particulièrement le volet EPS, l'auteur rend compte du projet "football" du collège, projet inclus dans le cadre de l'éducation à la citoyenneté et de l'ouverture vers l'extérieur, et dont l'objectif est d'amener chaque joueur à se conduire en véritable sportif et, par extension, en véritable citoyen. Des témoignages d'élèves, d'enseignants et d'adultes partenaires de l'action montrent la réussite de cette entreprise.

Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
29/01/2021 ... à destination des enseignants et des formateurs
29/01/2021 Ce module de formation s'adresse à des enseignants de CP-CE1. Il a été co-conçu par une équipe pluri-catégorielle : conseiller pédagogique de la circonscription de Lormont, maitre de conférence de l'université de Bordeaux et chargées d'études du centre Alain Savary. Il est destiné à des formateurs expérimentés, qui souhaiteraient engager une animation de 3 ou 4 heures sur l'analyse des interactions Maitre/Elève en situation d'écriture.
14/01/2021
19/10/2020 Conférences de Joël Briand, maitre de conférence honoraire en mathématiques : "Place et rôle de la manipulation dans la construction du nombre et la résolution de problème aux cycles 1, 2 et 3" ainsi que "L'enseignement des nombres décimaux à l'école primaire et au collège"
12/10/2020 Intervention de Rémi Brissiaud, chercheur et pédagogue français, maître de conférences de psychologie, spécialisé dans l’étude de l’acquisition et du développement des compétences arithmétiques chez l’enfant, lors de la formation « concevoir des formations en mathématiques en EP et au-delà ». Novembre 2019.
02/10/2020 À partir de situations réelles dans et hors la classe, cette ressource vise à questionner le travail personnel et les apprentissages de l'élève. Elle propose aux formateurs des outils pour aider à l'analyse et à la conception de situations d'apprentissage.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr