Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation

Principe de la cohérence et de la continuité

Par Florent Lathuilière publié 13/01/2018 15:50, Dernière modification 27/04/2018 17:31

Bandeau Cohérence

 

 

Déroulé des entretiens

Cohérence et continuité 

Questions
de métier

Solidarité de l'équipe, concertation

Myriam et Christophe

Myriam & Christophe

Un projet qui suscite une mobilisation collective mais qui s'inscrit dans l'histoire du réseau

Pour Christophe, coordonnateur du Réseau d'Éducation Prioritaire, "un collectif, ça ne se décrète pas". Il explique la mobilisation de l'équipe autour du projet maths par différents facteurs : un contexte de travail difficile dans un réseau qui sept ans plut tôt "était en état de guerre" ; l'arrivée d'un "maître +" proposant un projet autour de la résolution de problèmes en maths ; un premier noyau d'enseignants de CM en capacité de s'en emparer, du fait de leur cursus universitaire.

Cette rencontre a fait émerger une sorte de "résilience collective qui s'est exprimée autour de l'objet maths, comme moyen de survie et de volonté d'essayer des choses".

 Solidarité de l'équipe, concertation

La coopération dans un collectif de travail, à quelles conditions ?

Myriam et Christophe

Myriam & Christophe

Impact du projet au niveau du réseau et la question du pilotage

La dynamique engagée dans l'école peine à se poursuivre au collège, du fait du manque de stabilité de l'équipe des enseignants de mathématiques et du peu d'outillage de ces enseignants en contrats précaires.

Dans cette circonscription, dont les écoles sont quasi exclusivement situées en REP, le pilotage est qualifié de fluide, de cohérent, chacun œuvrant à son niveau.

Solidarité de l'équipe, concertation

Organiser la coopération et la collaboration à l'échelle d'un réseau, quels obstacles ?

Partager le travail vs diviser le travail.

 Kevin

Kevin

Travailler la résolution de problèmes à l’échelle d’une école :  Pourquoi ? Comment ?

Cette expérience repose sur l’engagement de toute l’équipe (17 enseignants) et s’inscrit dans une progression sur 5 ans, du CP au CM2.

 Solidarité de l'équipe, concertation

La coopération dans un collectif de travail, à quelles conditions ?

Comment enseigner la résolution de problèmes ?

Kevin

Kevin

Le maître +, un professionnel qui soutient et accompagne au quotidien les enseignants

 

 “Un travail d’équipe c’est quand on travaille avec tout le monde du début à la fin (...) comme la navette du métier à tisser”. Le rôle du maître + c’est de faciliter la communication entre enseignants, faire passer les informations entre les cycles... Ça prend du temps

Solidarité de l'équipe, concertation 

Le travail collectif ne va pas de soi

Frédéric 

Frédéric

Le travail d'équipe, une ressource pour faire autrement

Frédéric a d'abord voulu observer le dispositif PDMQC dans d'autres classes avant de s'engager : "Travailler ensemble, c'est pouvoir se dire les choses et discuter à partir d'un outil concret, que l'on puisse tester et rendre ensemble plus perfectible".

Frédéric croit en la force de "je montre et j'explique, je ne fais pas que parler", y compris en formation.

Solidarité de l'équipe, concertation

La coopération dans un collectif de travail, à quelles condition ?

Ingrid

Ingrid

Le travail collectif dans l’école

La "méthode de Singapour" est utilisée dans toutes les classes (sauf en CP) parce qu’elle reprend les schémas de Vergnaud que les enseignants utilisent depuis des années en résolution de problèmes.

Les fichiers utilisés en résolution de problèmes par les dix-sept classes ont été élaborés par des membres de l’équipe avec le M+, Un travail collectif, fruit de séances co-construites et d'observations croisées.

Travailler et réfléchir ensemble, par niveau, par cycle, une des clés de la réussite des élèves et un moyen de tenir dans le métier. “La réussite de nos élèves, la première chose, c’est une équipe stable

Solidarité de l'équipe, concertation  

Construire un collectif ça prend du temps et ça s'inscrit dans le faire

Marianne

Marianne

L'importance du travail d'équipe

 Marianne dit qu'à dix-sept enseignants, c'est difficile de se mettre d'accord mais le travail en équipe c'est important pour se remettre en question et partager les pratiques de chacun. 

Solidarité de l'équipe, concertation 

Travailler seul sans partager/discuter ses pratiques vs travailler ensemble en acceptant d’être bousculé.

Ouafa

Ouafa

Travailler avec un maître +

Ouafa et le M+ cherchent du temps pour organiser et discuter du travail dans tous les interstices de la journée. Elle dit que ce n'est pas facile de se poser pour réfléchir ensemble.

 Solidarité de l'équipe, concertation

Sur quels temps organiser le travail de concertation ?

Construction collective de règles de fonctionnement

Myriam et Christophe

Myriam & Christophe

La place du référentiel de l'Éducation prioritaire dans cette démarche

 "Le référentiel est un outil pour nommer les choses". Il est important, selon Christophe, de partir de ce qui se fait sur le terrain et faire le lien avec le cadre institutionnel, plutôt que de vouloir normer les pratiques à partir du prescrit.

Construction collective de règles de fonctionnement 

La régulation dans le travail d'équipe : une condition pour un travail collectif efficace ?

Kevin

Kevin

Travailler la résolution de problèmes à l’échelle d’une école :  Pour quoi ? Comment ?

Kevin, maître +, présente l’expérience menée dans l’école du CP au CM2, sur la résolution de problème. Un projet qui vise à faire travailler la catégorisation de problèmes et la modélisation des situations mathématiques: “Apprendre à comprendre la structure d’un problème mathématique en construisant des schémas qui structurent le raisonnement”.

 

Construction collective des règles de fonctionnement 

Comment enseigner la résolution de problèmes ?

 Frédéric

Frédéric

Un livret en mathématiques au service de l'apprentissage

 Frédéric explique comment peu à peu l'équipe est passée d'un livret pour consigner les évaluations de mathématiques dans un outil au service des apprentissages des élèves.

Construction collective des règles de fonctionnement 

Construction collective des règles de fonctionnement

 Ouafa

 Ouafa

Regard sur le travail accompli en une année scolaire

Ouafa est fière du chemin parcouru avec ses élèves, « d’avoir acquis une cohésion de groupe, parce que c’est pas gagné »

Construction collective des règles de fonctionnement

Fierté professionnelle, sentiment d'efficacité, stylisation du métier

Souci d'informer précisément les parents et de les impliquer

 Frédéric

 Frédéric

Relation avec les familles  

Les parents sont "enchantés" de venir à l'école.  Il connaît bien les familles et les rencontre souvent.

Interrogé sur les devoirs, qui peuvent faire l'objet de tension, il dit poser un cadre dès le début de l'année avec les parents, expliquant ses attentes (leçons, reprises de points travaillés en classe).

Pour Frédéric il s'agit bien de rencontrer les parents ("quand je les reçois, je les reçois, je ne les convoque pas !"). Les rendez-vous sont pris ensemble, et "on ne parle pas que de l'enfant à l'école". Ce sont des rencontres fréquentes qui permettent de se connaître, où l'on vient pour discuter de ce qui va ou ne va pas, sans que ça dégénère en conflit, l'école n'est plus perçue comme "un tribunal".

Souci d'informer précisément les parents et de les impliquer

Relation Ecole/familles : information, échange pour mieux aider à comprendre le parcours scolaire ?

Kevin

Kevin

Comment les parents accueillent ce dispositif avec des schémas de Vergnaud ?

Des parents enthousiastes “mon enfant aime les maths”. 
Kevin insiste sur l'important et nécessaire travail d’accueil, et d'échange sur le travail conduit en classe

Souci d’informer les parents et de les impliquer

Les apprentissages travaillés en classe au coeur de la relation école/famille

Retour au sommaire du dossier