Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation

Élaborer un parcours d'enseignement à partir du cadre

Par Henrique Vilasboas publié 05/11/2018 16:55, Dernière modification 08/11/2019 17:46
Le parcours d'enseignement permet d'identifier dans l'acte d'enseigner, ce qui est dévolu à l'enseignant ou à l'élève.

 Processus d'enseignement et évaluation des acquis

 

player2
player2
1- Principe et concept 00:00:00
2- Un nouveau cadre: processus d'enseignement 00:09:54
3- Évaluer le niveau d'acquisition d'une connaissance 00:14:30
4- Concevoir une évaluation.  00:17:55
5- Deux principes dans l'acte d'évaluer 00:19:26
6- La carte pour définir la tâche d'évaluation 00:21:55

1. Principe et concept

Le processus d'enseignement est défini à travers un principe : enseigner c'est soutenir un processus d'apprentissage.

Un processus d'enseignement correspond à la prise à son compte par l'enseignant de la conduite du processus d'apprentissage. 

Le concept de dévolution : cette prise à son compte passe par l’évaluation de l’écart cognitif qui sépare la connaissance de l’élève du format-but. Les chercheurs interrogent la facilité ou non pour l’élève de réduire cet écart et la part que l’enseignant va prendre à son compte appelé degré de guidage.

2. Un nouveau cadre : processus d'enseignement

Faire généraliser ou généraliser :  

- généraliser c’est l’enseignant qui prend à son compte le processus de comparaison, d’extraction des communs, d'identification des différences en menant le processus par exemple sous la forme d’un exposé.

- faire généraliser, l'enseignant organise par exemple sous la forme d'un écrit qu'il donne aux élèves (exemple une étude de cas) et c'est l'élève qui prend en charge ces processus (comparaison, extraction ...)

3. Évaluer le niveau d'acquisition d'une connaissance

La cadre peut être une aide pour évaluer les élèves et identifier l'écart entre ce qu'on évalue comme connaissance et la connaissance mobilisée par l'élève. 

La tâche que l'enseignant utilise pour évaluer les acquis des élèves met-elle bien en oeuvre les processus et le type de mise en oeuvre de la connaissance à évaluer ?

La conception de l'évaluation est articulée avec la première phase qui est l'identification des formats de connaissance, le parcours d'apprentissage et le parcours d'enseignement.

4. Concevoir une évaluation

Interroger les correspondances entre tâche et évaluation :

- tâche de restitution pour évaluer de l'apprentissage par coeur

- tâche de reformulation  pour évaluer de la compréhension

- tâche de production pour évaluer l'association de connaissances déclaratives et procédurales

5. Deux principes dans l'acte d'évaluer

Le principe de pertinence : évaluer ce que l'on a enseigné

Le principe d'intégration : proposer des tâches d'évaluation qui permettent de diagnostiquer les connaissances qui peuvent faire défaut (ce que ne permet pas une tâche complexe dans le cadre d'une évaluation). 

6. La carte pour définir la tâche d'évaluation

L'évaluation n'a de sens que par rapport aux principes qui soutiennent un processus d'apprentissage.

Une difficulté de l'enseignement c'est être au clair avec les élèves entre mettre en oeuvre telle procédure ou vérifier qu'ils pensent à utiliser une procédure dans telle situation problème. 

Revenir à la page en cliquant sur cette icône

                   TRICOT et MUSIAL