Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Education prioritaire / Ressources / Axe 4 : Favoriser le travail collectif

Axe 4 : Favoriser le travail collectif

Par mjampy — publié 20/05/2015 11:54, Dernière modification 14/04/2016 11:31
Axe 4 : Favoriser le travail collectif

Françoise Lantheaume : Coordination, régulation, coopération : quels défis pour les métiers en Éducation Prioritaire ? Par Stéphane Kus — Dernière modification 15/04/2016 10:11
"Il vaut mieux soutenir l'existant que de prescrire l'idéal". Au-delà de la prescription du "travail collectif", comment soutenir et aménager les conditions de celui-ci ? Intervention à la formation "Le travail collectif en REP+" en octobre 2014.
Continuité pédagogique 1er- 2nd Degrés Par Stéphane Kus — Dernière modification 14/04/2016 11:31
La liaison CM2-6ème - devenue continuité pédagogique - est préconisée depuis plus de 30 ans (circulaire datant de 1977) Centrés sur la recherche d'une meilleure articulation entre l'école primaire et le collège, les premiers textes fondateurs furent perçus comme une incitation à mieux préparer, dans le cadre de la scolarité obligatoire, les élèves aux ruptures.
Axe 4 : Favoriser le travail collectif Par mjampy — Dernière modification 14/04/2016 11:31
Le travail collectif intermétier : éléments de problématisation Par Stéphane Kus — Dernière modification 18/11/2016 11:05
Le référentiel de l’éducation prioritaire recommande de développer le travail collectif au sein des réseaux et en relation avec les partenaires. Ce faisant, il invite à travailler explicitement la question de l’articulation des différents métiers tant au sein de l’école que dans ses relations avec son environnement. Ce texte interroge le travail intermétier et les problèmes qu'il pose aux acteurs. Il questionne les conditions pour qu'il devienne une ressource pour le travail ordinaire des professionnels.
Plus…
Actualités métiers
Nombre de formateurs ont recours à des vidéos ou des photos pour leurs visites-conseils. Eric Demangel et Olivier Boussert, conseillers pédagogiques dans l'Yonne, expliquent comment ils s'y prennent...
En guise de synthèse...
Un outil synthétique construit à partir des préoccupations des différents métiers qui contribuent au pilotage des réseaux.
A partir des réunions que nous avons filmées et des entretiens conduits avec chaque participant dans sept réseaux, nous avons essayé de rendre compte de l’organisation du travail de co-pilotage dans chaque réseau. Chaque schéma a ensuite été rediscuté et enrichi en séminaire avec chacun d'eux. Ces schémas permettent de mesurer que ce que prescrivent les textes est à chaque fois traduit et adapté dans chaque réseau pour rendre le pilotage opérationnel.
Lors de la formation « Impulser, piloter et coordonner le Réseau d'Éducation Prioritaire pour soutenir l'activité collective inter-métiers » qui s’est tenue à l’IFÉ en juin 2017, Flore Barcellini, Professeure des Universités en ergonomie au CNAM, a présenté quelques règles concernant la qualité du travail collectif et les conditions de développement d’un collectif de travail.
La schématisation et la cartographie sont des représentations de l’espace à un instant T. Elles reflètent les réseaux étudiés l’année durant laquelle nous avons procédé aux enquêtes. Nous avons constaté que ces documents ne sont pas systématiquement mis à disposition des personnels, or étant donné les changements parfois fréquents qui interviennent sur ces territoires, cela apparaît comme une ressource maîtresse pour la mémoire du réseau. De telles représentations pourraient faciliter l’appréhension du réseau par tous les personnels et les usagers, de tous les problèmes que sa géographie soulève, et de son histoire, c’est-à-dire des différentes manières dont ces problèmes ont été affrontés.
Cet extrait caractérise une situation de travail où les pilotes prennent connaissance des conditions de travail des formateurs impliqués dans le réseau depuis la refondation de l’EP, ici le cas des FEP.
Cet extrait caractérise une situation de travail qui rassemble les pilotes dans un COPIL autour d’un ordre du jour chargé. Nous avons retenu le moment où le Principal, suite à la présentation de quelques traces relatant les difficultés que rencontrent quotidiennement les enseignants novices depuis le début de l’année dans l’établissement, confie au FEP la responsabilité de revoir et corriger le dispositif d’accueil des enseignants débutants en EP... sans imaginer que l'IA-IPR référente pourrait avoir son mot à dire.
Cet extrait caractérise une situation de travail qui rassemble divers professionnels issus de trois réseaux différents (Jean Moulin, Massenet et Vallon des pins) pour élaborer un plan de formation destiné aux professeurs des écoles et de collège susceptibles de s’engager, dès la rentrée 2017, dans le nouveau cycle 3 (CM1, CM2 et 6ème) et la formation qu’exige ce nouveau découpage des cycles.
Il s’agit d’une intervention-recherche-formation dans un réseau d’éducation prioritaire du bassin littoral Nord marseillais, le réseau Jean Moulin, objet d’une contractualisation opérée entre le Rectorat, l’ESPE d’Aix-Marseille et l’équipe ERGAPE (ERGonomie de l’Activité des Professionnels de l’Education) du laboratoire ADEF (Apprentissage, Didactique, Evaluation et Formation) et des réseaux d’éducation prioritaire marseillais, autour de la problématique concernant les gestes professionnels efficaces en contexte dit « difficile ».
Cette ressource vidéo retrace la genèse d’une collaboration inter-métier au sein d’un réseau à partir de son expérience du pilotage pédagogique.
Le renforcement du pilotage et l’animation des réseaux fait partie des six priorités fondamentales du référentiel de l’éducation prioritaire et qui les englobe toutes. Priorité qui est aussi l’un des trois axes majeurs dans une circulaire de juin 2014. En Juillet 2016, l’IGEN et l’IGAENR rendent un rapport identifiant les premiers signes d’évolution du pilotage. Une circulaire de mai 2017 précise les missions à différentes échelles de pilotage : national, académique et au niveau du réseau. La dynamique d’une nouvelle organisation du pilotage interroge l’écart entre les missions et le réel.
3 ans après la refondation de l'Éducation prioritaire, où en est le pilotage des réseaux ? Le centre Alain-Savary a mené l'enquête pour analyser le travail réel des pilotes et leur proposer des ressources et des outils.
Cet écrit est un texte collectif né du bilan de la formation des enseignants surnuméraires (M+) sur le département du Puy-de-Dôme (63), communiqué par Marc Daguzon, enseignant-chercheur à l'ESPE de Clermont-Auvergne. Pour ces enseignants, le point fort du dispositif est dans l'espace ouvert pour questionner chacun de ceux qui y participent (maîtres titulaires, M+ et accompagnateurs du dispositif) sur ses pratiques au jour le jour et de les mettre en question. Et ils en parlent bien...
Le centre Alain-Savary propose cinq grandes directions que les formateurs peuvent utiliser quand ils conçoivent une formation. Nombre de formateurs nous disent que cet outil leur est utile. Pour autant son usage ne va pas de soi. Tour d’horizon des points de vigilance pour le formateur.
Améliorer l’école pour qu’elle fasse mieux réussir tous les élèves ? Assurément. Mais comment ? Appliquer « les pratiques qui ont fait leurs preuves » ? Anthony Bryk, président de la Carnegie Foundation for the Advancement of Teaching, aux Etat-Unis, propose une synthèse explosive : un modèle systémique qui converge avec d’autres résultats énoncés par Hopkins, Snow, Spillane, Scott, Levin & Fullan sur les conditions de l’action publique efficace. Une proposition dans laquelle de nombreux courants de recherche francophone pourraient se retrouver...
Le centre Alain-Savary a identifié cinq dimensions pour aider les formateurs à concevoir des actions de formation continue. Patrick Picard, responsable du centre, explique la démarche qui accompagne ces repères pour la conception de formation : une aide à la vigilance plutôt qu'une martingale.
Plus de maîtres que de classes : suite aux intenses discussions qui nourrissent les échanges sur le web, un témoignage reçu qui illustre un point de vue sur ce que PMQC fait avancer dans le métier d'enseignant...
Une fois de plus, le politique mettra-t-il fin à une « innovation » avant même qu’on puisse comprendre ce qu’elle génère ? Si on en croit les bruits médiatiques, il est possible que « Plus de maitres que de classes » soit le réservoir de postes qui permettrait de réduire les effectifs des CP. Et pourtant, vous témoignez nombreux de ce que PDMQC transforme dans votre école, votre réseau, votre circonscription, en renforçant les dynamiques collectives centrées sur les apprentissages... Allez, soyons positifs, et imaginons qu'on va s'intéresser réellement à ce qui s'est passé depuis trois ans dans les écoles avant de le changer... Patrick Picard, centre Alain-Savary
Les nouvelles modalités d'évaluation des enseignants prévues pour la rentrée 2017 représentent un changement dans le travail des équipes de circonscription. Le centre Alain-Savary a suivi pendant deux jours une équipe de circonscription du premier degré dans l’exploration de ces nouvelles modalités, accompagnée par un IA-IPR membre du groupe académique sur l’évaluation. Récit…
La demande d'innovation est omniprésente dans les discours publics. Au risque d'être à rebrousse-poil, un point de vue qui tente de chercher les conditions d'une transformation efficace du travail en tenant compte du réel...
Suite aux résultats de l'enquête LireEcrireCP, réalisée dans 130 classes, Jérôme Riou et une équipe de l'IFE ont conçu un outil pour aider les enseignants à appréhender facilement la lisibilité d'un texte support d'apprentissage, en fonction des enseignements réalisés dans la classe.
En Haute-Savoie, une équipe de formateurs et une équipe de recherche ont construit, avec le soutien de la Direction Académique, une action conjointe pour apprendre ensemble comment accompagner des écoles engagées dans "Plus de maitres que de classes". Elles en rendent compte dans un article à plusieurs voix, sans masquer les difficultés, mais en soulignant la force des regards croisés sur les difficultés des élèves et des enseignants.
Comment évaluer l'impact du dispositif "Plus de maître que de classes" ? S'il ne saurait suffire à lui même, le vécu des acteurs est un facteur à prendre en compte... Témoignage de Valérie Motti, maîtresse+ à Bayonne, sur l'importance du dispositif pour le collectif, là où elle travaille.
Le Centre Alain-Savary explore les conditions réelles de mise en oeuvre du pilotage pédagogique dans les réseaux. Exploration au coeur de la vraie vie d'un réseau, et tentative de dégager avec les acteurs eux-mêmes des variables de l'efficacité.
Quel est l’état de l’art des connaissances disponibles dans la profession, celles que ne doit pas ignorer un formateur, au bénéfice des élèves qui ont le plus besoin de l’Ecole pour apprendre ? Quels sont les savoirs et savoir-faire qu’il faut transmettre aux jeunes enseignants ? Un important travail de recherche est nécessaire pour théoriser les « réussites en acte » de l'enseignement et les transmettre, au-delà des modes et des effets médiatiques.
Les conseils ci-dessous sont rédigées afin d’outiller des NON SPECIALISTES, en favorisant toujours des solutions SIMPLES tout en essayant d’avoir de la qualité. Ils sont modestes et discutables, et correspondent à nos propres méthodes de travail.
Charlotte Bruno, Julie Meunier, Delphine Imeneuraët alias Teacher Charlotte, P’titeJulie et Delfynus sont trois enseignantes Plus-de-maitres-que-de-classes (PDMQDC) et blogueuses. Elles ont conçu à trois et mis en ligne une ressource « Auditor, Auditrix » pour travailler la compréhension de textes lus par l’adulte au CP. Retour sur la genèse de cet outil, par les auteures elles-mêmes.
Dans les Pyrénées-Atlantiques aussi, le dispositif départemental mis en oeuvre pour faire travailler ensemble les circonscriptions, les maitres+, les coordonnateurs transforme le regard des uns sur les autres et permet de mieux agir sur les apprentissages... des élèves.
Dès la mise en œuvre du dispositif « Plus de maîtres que de classes », en 2013, la Direction Académique de la Loire-Atlantique a conduit une politique volontariste de création de postes d’enseignants supplémentaires, en misant dans le même temps sur une formation départementale soutenue.
L'académie de Créteil a décidé de mettre en place un Observatoire des pratiques sur le travail personnel de l'élève. Elle vient de rendre public un rapport nourri et ses initiateurs répondent à nos questions.
Ces vidéos ont été extraites et montées à partir de séances de travail du séminaire coordonnateurs REP. Les points de vue des participants reflètent souvent les questions que se posent les coordonnateurs, dans leur diversité, et peuvent être utilisés lors de séances de travail, entre coordos ou en intermétiers.
La formation est une des dimensions du travail du coordonnateur et porte une dimension intermétier tant au niveau des collaborations à investir que des missions propres au coordonnateur. Une table-ronde a mis en scène les questions et les tensions à l'oeuvre pour le coordonnateur.
Présentation des résultats de l'enquête et du séminaire conduits par le centre Alain-Savary.
En attendant la publication du compte-rendu de la formation, voici le bilan de Guillaume Serres, universitaire au laboratoire ACTE de l’université de Clermont-ESPE, invité à donner son « point de vue » sur le travail engagé. Il tente de dégager les « conditions de la réussite » qui permettent de se dire qu’un temps de formation est « utile » à ceux qui le vivent, ce qui peut les amener à dire que « c’était bien »…
Dans l'académie de Lille, la formation des directeurs d'école a fait l'objet d'une réflexion à l'échelle académique et est animée par une équipe de formateurs de directeurs instituée.
synthèse rédigée pour le CIDREE, consortium international d'institutions promouvant la recherche en éducation.
Eric Sonzogni est conseiller pédagogique en Haute-Savoie. Collaborateur régulier du Centre Alain-Savary en formation de formateurs, il a engagé un parcours personnel de formation qui l'a amené à explorer la nature des conseils que donne un formateur du Premier Degré à des débutants. Eclairages...
Conseiller pédagogique dans l'Aube, Alain Becue vient de soutenir une thèse intitulée "L'accompagnement des enseignants débutants du primaire : une situation potentielle de développement professionnel ?". Il a accepté de nous en livrer l'essentiel
Une synthèse des réflexions et des outils du centre Alain-Savary au service des formateurs. Quelle serait une formation continue véritablement efficiente, une « bonne » formation, aujourd’hui ? À partir de son expérience, le centre Alain-Savary a défini un certain nombre d’objectifs, de modalités et d'outils pour concevoir la formation continue des enseignants. Version 6 - Novembre 2017, avec un nouveau chapitre sur l'usage de la photo.
Tout Neopass@ction sur une clé USB : c’est possible et c'est maintenant ! Plus de mille extraits vidéo de classe et de commentaires de débutants, d'expérimentés et de chercheurs, sur neuf thèmes qui posent question aux métiers.
Suite aux deux sessions de formation de formateurs organisées à l'IFE, les ressources jugées les plus intéressantes par les formateurs présents
Réunis en formation à l'IFE, des formateurs tentent de construire les déterminants de l'efficacité du projet, en trois dimensions.
PFPE Ce parcours de formation hybride s'intéresse aux moments-clés de la classe où l'enseignant sollicite la parole des élèves de différentes façons, dans différents formats pédagogiques, et en fonction de différents projets didactiques.
5 directions pour la FC Quelle serait une formation continue véritablement efficiente (une « bonne » formation) aujourd’hui ? À partir de notre expérience, on peut aujourd'hui définir un certain nombre de buts et de moyens pour la formation continue, rassemblés en cinq grands ensembles
C'est quoi, former à partir des situations de travail ? Un exemple sur la mise en commun comme objet de formation d'enseignants du premier degré.
schoelcher-math.png Enseigner la géométrie à deux enseignants dans la classe en REP à Vaulx en Velin dans le cadre du dispositif plus de maitres que de classes. Préparer, conduire la séance, évaluer... Le dispositif PDMQDC est-il une condition pour permettre de rentrer dans une analyse didactique fine de ce qui se joue dans la séance ? Neuf extraits vidéos sont proposés ici pour discuter en formation de ces questions.
A l’issue des deux jours de travail, les participants de la formation ont été interrogés sur deux questions : En quoi vous sentez vous confortés dans vos analyses et priorités ? Quelles sont les nouvelles questions qui prennent de l’importance à vos yeux ?
Après le mot de Bienvenue publié sur le site du Centre Alain-Savary, une autre école, à l'autre bout de la France, poursuit l'histoire à sa façon. Vécu.
Quelques mots d'accueil ancrés dans le métier, de la part d'une enseignante d'éducation prioritaire à une jeune collègue nouvelle arrivante dans le Réseau...
parcours hybrides A travers ces parcours, le centre Alain-Savary propose aux formateurs (IEN, conseillers pédagogiques, formateurs REP+,...) des ingénieries de formation "hybride" (c'est à dire articulant dans le temps différentes modalités de travail, en présence ou à distance) autour d'un sujet. Chaque parcours, que les formateurs peuvent adapter à leur contexte et à leurs contraintes, comprend à la fois des ressources théoriques pour les formateurs, une proposition d'ingénierie, des supports de travail pour les stagiaires.
Marie Toullec-Théry, MCF, CREN, Université de Nantes et ESPE de l’académie de Nantes (marie.thery@univ-nantes.fr) et Corinne Marlot, MCF, Acté, Université Blaise Pascal et ESPE d’auvergne (Corinne.Marlot@univ-bpclermont.fr)
De la formation, de la formation, ont réclamé les enseignants s'exprimant lors des Assises de l'Education Prioritaire. Mais comment ?
Chronique ordinaire d'une assistante pédagogique dans un collège ECLAIR. Un témoignage sans morale, sans prêt-à-penser, sans conclusion ni leçon toute faite. Une ode à la modestie pour ceux qui veulent agir pour aider leurs élèves à réussir..
Témoignage de Céline Durupthy, Céline Passaqui et Caroline Strehl, trois professeurs de l'ECLAIR Lou Blazer de Montbéliard sur la dégradation du climat de leur établissement et les ressources qu'elles ont trouvées pour inverser cette tendance.
ou Comment concevoir et mettre en œuvre une formation de formateurs en tenant compte des dilemmes de métier et des nouvelles prescriptions ? - Récit d’expérience
L'université d'été des formateurs de formateurs coorganisée par la DGESCO, l'IFE et le Centre Alain Savary a eu lieu le 3, 4 et 5 juillet 2013 à Lyon. Cette université d'été a pour but de mettre en place un réseau national de formateurs de formateurs.
La formation hybride, notamment entre présentiel et à distance, se développe dans le discours institutionnel mais aussi dans la pratique, pour différentes raisons (coût, souplesse, mais aussi intérêt didactique). Cependant la mise en place d’une formation hybride n’est pas sans soulever de questions ni poser des problèmes. Cette modalité renvoie à des questions vives : personnalisation des formations, posture de formateur, place de l’outil technique dans la formation. Durant deux jours, une cinquantaine de formateurs et d'universitaires ont planché sur la question à l'IFE. Résumé...
Ecrit à plusieurs mains par une coordonnatrice réseau, une conseillère pédagogique et un membre du centre Alain Savary, ce texte rend compte du projet collectif construit dans l'ECLAIR de Besançon. Où l'on apprend que le succès du projet tient notamment à la manière dont pilotes, métiers intermédiaires et enseignants collaborent pour se forger des buts communs.
Ce rapport de 133 pages est le fruit du travail d’une mission d’information composée d’une quinzaine de sénateurs de toutes tendances politiques et dirigée par Mme Gonthier-Maurin, sénatrice PCF, au nom de la commission culture du sénat. Cette mission a auditionné une cinquantaine des personnes (chercheurs, chargé d’études de l’IFE, responsables de l’Education nationale, syndicalistes).
La publication de la circulaire sur les "maîtres surnuméraires" dans les écoles donne chair à une question importante pour la refondation de l'Education prioritaire : comment faire de cette proposition un levier pour le travail collectif, au service de la réussite de tous ?
Le Haut Conseil de l’Éducation, dans son rapport 2012, prend parti de manière explicite pour le développement d'une formation adossée à la recherche, mais appelle aussi à refonder le pilotage par les corps intermédiaires.
La mise en place des fonctions de « préfets des études », malgré sa mise en place cahotique, permet d’imaginer le développement de nouvelles relations professionnelles dans les réseaux de l’éducation prioritaire. Cela implique de mieux comprendre à quelles conditions peuvent se développer de nouveaux métiers « intermédiaires » à l’articulation des fonctions d’enseignement, de vie scolaire et de pilotage.
Tant pour assurer le suivi des élèves que pour organiser des projets ou répondre à des besoins spécifiques des établissements ECLAIR, le préfet des études est amené à travailler avec différents acteurs.
Point de vue d'un préfet (témoignage anonymé)
Le préfet des études (PdE) est amené à réfléchir sur la mise en place d'actions et de dispositifs au sein de son établissement. Mais si son rôle d'impulsion semble inhérent à la fonction, comment faire pour pérenniser des actions dans le temps et dans les pratiques collectives de l'établissement ?
Les préfets des études (PdE) exercent leurs fonctions dans des conditions de travail différentes selon les académies. Certains PdE une décharge horaire pour effectuer leur mission (qui peut aller de quelques heures à une décharge à temps complet). D'autres assurent les tâches de PdE en plus de leur métier traditionnel.
Les tâches d'un préfet des études de 6ème se concentrent sur la continuité pédagogique entre le premier et le second degré. Afin d'éviter un phénomène de rupture lié à une perte de repères, il est important de travailler sur le relationnel, de savoir ce qui a été déjà enseigné, de connaître les outils et les pratiques pédagogiques utilisés par les professeurs des écoles et professeurs de collège.
Selon les conclusions du rapport de l'Inspection Générale, une bonne implantation du préfet des études est réussie lorsque celui-ci a une personnalité affirmée, et se positionne à l'articulation des champs vie scolaire, pédagogie et ressources humaines. Qu’y a-t-il derrière cette “personnalité affirmée” et quelles sont les structures et les qualités personnelles qui ont pu aider à les préfets de études à s’implanter ?
Lorsque la mission de Préfet des études est créée dans un établissement anciennement classé RAR, elle doit s’intégrer dans une dynamique spécifique déjà existante. L'enjeu du Préfet des études est donc d'imbriquer son action à l'intérieur d'un fonctionnement qui a, la plupart du temps, déjà été construit.
Témoignage
La mission de préfet des études, si elle s’inscrit dans un cadre réflexif, est mise au défi de contribuer à l’analyse de problèmes professionnels réels.
La circulaire du 7 juillet 2010 qui définit les missions du préfet des études stipule que ce dernier est membre de l’équipe de direction.
Identité et altérité... (dans la situation qui est la mienne, à savoir une décharge à temps complet). Témoignage
Témoignage
Comment à la fois satisfaire les nombreuses demandes de réponses immédiates et mettre en œuvre des réponses à construire dans la durée ? Témoignage
Témoignage
Les fonctions de réparation, de conseil, d’ingénierie et intégrative rendent compte chacune d’un champ opératoire qui peut être investi par le préfet des études. Mais chacun l'habite à sa façon... Témoignage.
A travers la fonction de préfet des études, c’est la transformation du collège sur les plans pédagogique et éducatif qui est en jeu. Les champs d’action à couvrir sont donc très larges, les leviers à créer / à mobiliser sont multiples ; dans un souci de cohérence, il y a nécessité à les inscrire dans une continuité inter-degrés.
L'action des préfets des études s'inscrit dans un cadre réflexif. Ils essaient de répondre à un problème identifié et partagé par les membres de la communauté éducative. Être préfet des études, c'est s’évertuer à mettre en œuvre les conditions collectives contribuant à la réussite, au sens large, des élèves.
Plutôt que de prescrire un "changement" aux contours incertains, le préfet de études peut contribuer à problématiser les problèmes rencontrés, d'abord par une attention aux problèmes réels. Encore faut-il qu'il puisse trouver les clés de lecture...
Pendant plusieurs mois, des préfets des études ont rempli des carnets de bord relatant leur activité réelle, leurs réussites et leurs difficultés, les questions qu'ils se posaient en découvrant leurs nouvelles fonctions. Ce travail est de nature a mieux faire comprendre l'impact réel de ces nouvelles fonctions, les modifications qu'elles apportent dans la vie des établissements, et permet de dégager les marges de progrès pour contribuer à prendre en charge les difficultés scolaires des élèves.
A partir d'un exemple concret vécu en lycée, une proposition de répartition de la charge de travail entre plusieurs coordonnateurs, pour conserver les missions en sortant des oppositions idéologiques.
Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
20/11/2017 Une synthèse des réflexions et des outils du centre Alain-Savary au service des formateurs. Quelle serait une formation continue véritablement efficiente, une « bonne » formation, aujourd’hui ? À partir de son expérience, le centre Alain-Savary a défini un certain nombre d’objectifs, de modalités et d'outils pour concevoir la formation continue des enseignants. Version 6 - Novembre 2017, avec un nouveau chapitre sur l'usage de la photo.
12/10/2017 Quels sont les savoirs sur l'enseignement du lire-écrire au cycle 2 qui font consensus ? Où sont les discussions ? Peut-on proposer des pistes utilisables pour les enseignants ? Roland Goigoux fait le point à partir des fruits de la recherche Lire-Ecrire qu'il a dirigée, en pointant ce qui lui semble converger (ou pas...) avec d'autres résultats de recherches...
07/10/2017 Nombre de formateurs ont recours à des vidéos ou des photos pour leurs visites-conseils. Eric Demangel et Olivier Boussert, conseillers pédagogiques dans l'Yonne, expliquent comment ils s'y prennent...
06/10/2017 3 ans après la refondation de l'Éducation prioritaire, où en est le pilotage des réseaux ? Le centre Alain-Savary a mené l'enquête pour analyser le travail réel des pilotes et leur proposer des ressources et des outils.
06/10/2017 En guise de synthèse...
06/10/2017 Il s’agit d’une intervention-recherche-formation dans un réseau d’éducation prioritaire du bassin littoral Nord marseillais, le réseau Jean Moulin, objet d’une contractualisation opérée entre le Rectorat, l’ESPE d’Aix-Marseille et l’équipe ERGAPE (ERGonomie de l’Activité des Professionnels de l’Education) du laboratoire ADEF (Apprentissage, Didactique, Evaluation et Formation) et des réseaux d’éducation prioritaire marseillais, autour de la problématique concernant les gestes professionnels efficaces en contexte dit « difficile ».
06/10/2017 Un outil synthétique construit à partir des préoccupations des différents métiers qui contribuent au pilotage des réseaux.
22/09/2017 Présentation des premiers résultats de l’enquête ReDISCO réalisée en 2016 et 2017 en France, en collège. Éléments de comparaison avec le Brésil, le Québec et la Suisse. Recherche subventionnée par la Dilcrah, l’université Lyon 2 et l’ENS-Ifé.
22/09/2017 Deux équipes pluridisciplinaires en lycée professionnel, avec des contextes contrastés, se sont mis au travail sur la question des relations avec les parents de leurs élèves. Qui sont ces parents ? Pourquoi et pour quoi chercher à entrer en relation avec eux ? Comment s’y prendre ?
22/09/2017 Suite à la présentation de dispositifs et de récits d'expériences dans deux lycées professionnels, Aziz Jellab, sociologue et inspecteur général de l'Éducation nationale analyse les enjeux des relations avec les familles et donne des pistes de travail pour les équipes.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr