Aller au contenu. | Aller à la navigation

Centre Alain Savary
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Métiers / Coordonnateurs de niveau / Séminaire préfets des études / des problèmes professionnels / Etre membre de l’équipe de direction sans être personnel de direction ?

Etre membre de l’équipe de direction sans être personnel de direction ?

Par Patrick Picard publié 13/07/2012 09:06, Dernière modification 14/04/2016 12:05
La circulaire du 7 juillet 2010 qui définit les missions du préfet des études stipule que ce dernier est membre de l’équipe de direction.

 

A ce titre, il peut participer aux réunions de direction auxquelles sont conviés les personnels de direction, mais aussi le CPE et le gestionnaire. Il a ainsi accès à des informations que sa fonction de professeur ne lui permettait pas de connaître. De même, certains personnels de direction consultent le préfet des études pour telle ou telle orientation, ce qui peut lui donner un certain poids.

 

La mention de « membre de l’équipe de direction » a soulevé dans de nombreuses salles des professeurs une opposition extrêmement virulente. Des syndicats aussi y voyaient la création d’une hiérarchie intermédiaire. Certains collègues ont parlé de "trahison" de la part des préfets des études.

 

Une partie de la difficulté consiste effectivement à savoir comment se placer dans cette position intermédiaire, entre l’équipe pédagogique et les personnels de direction. Si certains CPE sont rompus à faire la distinction subtile entre personnel de direction (principal ou proviseur et son adjoint) et équipe de direction, les professeurs qui accèdent à la fonction de préfet des études doivent faire un apprentissage : être membre de l’équipe de direction signifie avoir accès à de très nombreuses informations, mais aussi donner son avis, sans pour autant avoir le pouvoir d’imposer des décisions. Le préfet des études doit alors se montrer prudent sur plusieurs points :

- quelles informations divulguer ? ou plutôt de quelles informations se servir sans se mettre en délicatesse vis à vis des collègues ?

- instaurer une orientation ou participer à son instauration ?

- comment faire remonter l’avis des collègues pour critiquer une décision regrettable de l’équipe de direction ?

- bref, "comment ne pas passer pour un traître ?", comme l'ont pu dire trivialement certains préfets du groupe...

 

L’expérience montre qu’il faut faire preuve de discernement dans la diffusion des informations connues, mais aussi ne pas hésiter à expliciter aux collègues le sens de certaines décisions de l’équipe de direction.

 

Dilemmes :

-       personnel de direction <=> équipe de direction

-       Primus inter pares  <=> ex-pair (cadre intermédiaire)

-       Secret partagé <=> courroie de transmission