Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Partenariats / Actualités / Eduquer nos enfants, une reconquête citoyenne ? Synthèse du colloque

Eduquer nos enfants, une reconquête citoyenne ? Synthèse du colloque

Par Stéphane Kus publié 02/06/2014 15:50, Dernière modification 14/04/2016 12:05
colloque organisé par la communauté de communes du Pays Voironnais, le 26 mai 2014

Les Actes du colloque ont été publiés sur le site de la communauté du Pays Voironnais


logo-actes-rencontres-pays-voironnaisVous y retrouverez l'ensemble des interventions de cette journée : 
  • Jean-Marc Berthet, "Les politiques éducatives locales : territoire apprenant et conditions de mise en oeuvre". 
  • Eric Debarbieux "Bien-être et violence à l'école : quelles réalités? Quelles stratégies d'amélioration?". 
  • Dominique Glasman "Représentations croisées, malentendus ou différends et délimitation des champs respectifs des familles et de l'école". 
  • Les échanges ayant eu lieu lors de la table ronde sur le thème "Comment penser l'égalité dans l'éducation?" ainsi que le résumé des différents ateliers qui ont été organisés en amont du colloque. 

 

Présentation de la journée

Eduquer-VoironExtrait du site de la communauté du Pays Voironnais

ORGANISATION

L’organisation de ces rencontres émane d’un groupe de travail sur la réussite éducative animé par le service Politique de la Ville de la Communauté d’agglomération du Pays Voironnais. Ce groupe est composé d’élus et de profession- nels intervenant dans le champ de l’éducation : Élus Membres du CIAS du Pays Voironnais, Inspectrice de l’Éducation nationale, Proviseurs de lycées, Principaux de collèges, Directrice de MFR Directrices, adjointes de lycées, Assistantes sociales scolaires, Directrice du CIO, Déléguée du Préfet de l’Isère, Conseillère technique de la CAF de l’Isère, Pédopsychiatre, Coordinatrices de l’accompagnement à la scolarité Directrices de service de la ville de Voiron, Directrice et référente famille de centre social Directeur de MJC, Coordinatrices enfance et jeunesse, Animatrice de prévention du CODASE, Présidentes de la FCPE et de la PEEP, Présidente de l’association «Après l’école».

LES CONSTATS

Dans un contexte national de forte dynamique autour de la refondation de l’école visant à améliorer le système éducatif pour la réussite de tous, il s’agit de s’interroger sur la façon dont les citoyens peuvent se réapproprier les questions éducatives.

LES QUESTIONS POSÉES

  • Grandir ici: qu’est-ce qu’un territoire apporte à nos enfants ?
  • Bien dans sa peau, bien dans sa vie, bien dans la société: quelles priorités éducatives ?
  • École et famille: vers de nouvelles coopérations ?

PROGRAMME

  • Jean-Marc BERTHET, sociologue : «Les politiques éducatives locales : territoire apprenant et conditions de mise en œuvre»
  • Table ronde «Comment penser l’égalité dans l’éducation ?», Animée par Stéphane KUS. Avec la participation : Michel Baffert, représentant du Réseau des villes éducatrices, Sophie Ebermeyer, directrice du GIP Réussite Educative de l'agglomération de Grenoble, Mme Guiboud-Ribaud de la Caisse d’Allocations Familiales de l’Isère, Jean-Pierre Obin, IGEN honoraire, Jean-Marc Berthet, sociologue, Marie-Odile Novelli 3ème vice-présidente de la Région Rhône-Alpes.
  • Présentation des textes réalisés par des parents sur le thème «Éduquer nos enfants, une reconquête citoyenne?» lors des cinq ateliers d’écriture proposés par le centre social Ch. Béraudier de Voiron en février et mars 2014, animé par Dominique OSMONT
  • Éric DEBARBIEUX, Professeur à l’université Paris Est Créteil et délégué ministériel en charge de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire : «Bien-être et violence à l’école: quelle réalité ? Quelles stratégies d’amélioration ?»
  • Dominique GLASMAN, Professeur émérite de sociologie à l’université de Savoie : «Représentations croisées, malentendus ou différends, et délimitation des champs respectifs des familles et de l’école»

Compte-rendu de la journée rédigé par Sébastien Bouteix sur le site de POLOC

Synthèse de la journée réalisée par Stéphane Kus du centre Alain-Savary en clôture

Cette journée consacrée à la question éducative locale peut se lire à travers trois idées : complexité, tensions, besoin d'espaces partagés.

Complexité

La complexité de la question éducative au niveau local est liée à plusieurs dimensions :
  • complexité des situations sociales et familiales : accroissement de la précarité, recomposition des rapports familiaux...
  • complexité du travail des professionnel : les métiers de l'éducation, et notamment de l'enseignement, sont en cours de mutation, ce qui demande à chacun du temps pour traduire les nouvelles prescriptions et expérimenter de nouvelles manières d'agir.
  • complexité des relations entre institutions et dispositifs : Les dispositifs se sont accumulés depuis 40 ans dans le champ éducatif, d'autant plus dans les quartiers prioritaires, en principe pour aider les institutions à résoudre les problèmes qu'elles n'arrivent pas à traiter seules. Mais coopérer entre institutions pour faire fonctionner ces dispositifs et réinterroger le fonctionnement du droit commun ne va pas de soi...

Tensions

Du coup, les différents acteurs, (professionnels, bénévoles, parents) ont le sentiment que les tensions sont croissantes :
  • tension entre une égalité de principe affichée et les inégalités qui se produisent dans le fonctionnement réel, et dont on a du mal à parler au nom même de l'égalité de principe ;
  • tension très forte autour de la réussite ou de la non-réussite scolaire, en lien avec l'importance croissante du diplôme pour trouver un emploi dans un contexte de crise ;
  • tension autour de la pluralité des normes éducatives qui se frottent à travers l'injonction du partenariat faite aux différents acteurs, dont les parents.

Besoin d'espaces partagés

Eric Debarbieux nous rappelait dans son intervention que sortir de la pensée simpliste et affronter la complexité et la pluralité des situations et des points de vue, c'était grandir. Mais pour faire cela, nous manquons encore cruellement d'espaces partagés pour que collectivement les différents acteurs s'occupent de la question éducative. Développer ces espaces, à l'image de cette journée et de la semaine qui l'a préparée, pourrait être une priorité des politiques éducatives locales et du pilotage des institutions.

Ces espaces pourraient permettre :

  • de réguler les situations conflictuelles et les dysfonctionnements institutionnels ;
  • de débattre des normes éducatives en explicitant celles qui restent trop souvent dans le non-dit et en essayant de comprendre les normes de l'autre. Ces débats peuvent être outillés par les différents travaux de recherche en éducation qui explicitent les malentendus et les processus, tout en fournissant des concepts pour réfléchir collectivement ;
  • de se projeter collectivement dans un avenir souhaitable pour l'éducation sur le territoire. 
 
Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
21/07/2020 Novembre 2019, Aurélia Truong-Quang formatrice Éducation Prioritaire dans l'académie de Créteil, rattachée à deux réseaux du Val de Marne, présente le cheminement et les questionnements auxquels elle a été confrontée avec l'équipe de formateurs afin de mettre en place un accompagnement dans la durée en mathématiques.
28/06/2020 Muriel Grandclément, Nathalie Roussel, Roselyne Siard et Cécile Xercavins sont enseignantes et formatrices RMC dans l’Académie de Lyon. Leur mission de formation a débuté en septembre 2018 dans le cadre de la mise en œuvre du plan Villani-Torossian. Collectivement, elles ont conçu une démarche pour enseigner la résolution de problèmes arithmétiques au cycle 2. Genèse et présentation de cet outil
26/06/2020 « Ramener le réel en formation » à partir d’enregistrements de classe favorise l’étude des interactions verbales. Leur écoute et leur transcription permettent de comprendre le fonctionnement des échanges sociocognitifs par le biais de l’observation et l’analyse de (micro)phénomènes.
23/06/2020 Ce module a été co-conçu par une équipe pluri-catégorielle : conseillère pédagogique de la circonscription de Tyrosse Côte Sud, maitre de conférence de l'université de Bordeaux et chargés d'études du centre Alain Savary. Il est destiné à des formateurs qui souhaiteraient engager une animation de 6 heures sur la préparation de l'écriture avec les élèves.
05/06/2020 Ce module est destiné à des formateurs qui souhaiteraient engager une animation de 6 heures sur l'encodage de phrases au CP. Il a été conçu par une équipe pluri-catégorielle : enseignants, conseillers pédagogiques et inspectrice de l'éducation nationale de la circonscription de Lormont et du Pôle formation, maitre de conférences de l'université de Bordeaux.
Enquête Ifé sur l'activité des professionnel-le.s de l'enseignement  pendant le confinement 15/05/2020
27/03/2020 Le séminaire «Relations École-familles» IFÉ-Centre Alain Savary a organisé en décembre 2018 une session de travail entre enseignants, formateurs, chercheurs et coordonnateurs sur la question controversée de «faire entrer des parents dans la classe» en cycles 3 et 4. Retour sur les dispositifs présentés et la discussion à partir de ces présentations.
17/02/2020 Ce module a été conçu par une équipe pluri-catégorielle composée de conseillers pédagogiques des circonscriptions de Libourne 2, Langon et Pessac (académie de Bordeaux) et d'une maitre de conférence de l'université de Bordeaux. Il a été réalisé avec la participation et l'aide d'enseignants de ces circonscriptions ainsi que de la circonscription de la Réole. Il est destiné à des formateurs qui souhaiteraient engager une animation de 3 heures sur la dictée à l'adulte auprès d' enseignants de CP.
04/02/2020 La boite à outils "écriture" a été conçue par une équipe pluri-catégorielle. Différentes ressources sont proposées aux formateurs pour accompagner les enseignants dans l'enseignement de l'écriture.
23/01/2020 Le collège Gambetta en REP à Saint-Etienne dans l'académie de Lyon, accompagné par le centre Alain Savary, a mis en place un observatoire du dispositif Devoirs faits, à l'issue de la première année de mise en oeuvre. Cet observatoire a permis d'analyser le pilotage et l'organisation du dispositif. Cet article rend compte des discussions inter-métier sur les enjeux du travail personnel de l'élève. Il présente les outils utilisés pour observer différentes dimensions du dispositif
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr