Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Formations 2013-2014 du Centre Alain Savary : programme

Formations 2013-2014 du Centre Alain Savary : programme

Les formations du Centre Alain Savary, organisées dans le cadre de l'IFE, sont accessibles gratuitement aux cadres, formateurs, chefs d'établissements, inspecteurs, coordonnateurs, enseignants qui souhaitent y participer.

Les modalités d'autorisation d'absence et les modalités de prise en charge de vos frais sont à envisager avec votre autorité de tutelle.

Merci de réserver d'ores et déjà les dates qui vous intéressent.

 cliquer sur les titres pour accéder au formulaire d'inscription

Programme prévisionnel

 

A l’heure où se développe la demande institutionnelle d’organiser des parcours de formation articulant le présentiel et le à distance, la notion d’ « hybride » se substitue-t-elle à celle « d’alternance » ? A quelles conditions, pour les formateurs comme pour les stagiaires, la conception et la mise en œuvre de ce type de formation est-elle possible, utile, efficace, à la fois pour le travail en réseau et la construction de la professionnalité ?
La formation articulera échanges d’expériences, construction et utilisation d’outils, points de vue théoriques.

Dans un contexte marqué par une évolution importante des politiques éducatives, cette formation sera l’occasion de revenir sur les questions auxquelles sont confrontés les acteurs du système éducatif français, en tension entre le principe d'égalité affichée de l'Ecole et les inégalités produites par son fonctionnement réel. La formation sera l'occasion de clarifier la notion de discrimination et de voir de quelle manière elle nous permet de regarder les inégalités scolaires. Une attention particulière sera portée sur les normes  et les processus qui peuvent différencier les élèves et produire des catégories (d'origine sociale et/ou ethno-raciale et de sexe) ainsi que sur les leviers permettant de dépasser ces obstacles.

Le programme

Avec le développement des ressources mises en ligne par la plateforme NéoPass@ction, concernant l’entrée dans le métier des enseignants du premier et du second degré, se pose la question de l’utilisation de ces ressources par les formateurs. Dans un contexte où les évolutions de la formation initiale et continue questionnent les identités et les pratiques professionnelles des formateurs, cette formation s’intéressera notamment :

- au transfert des méthodologies de recherche à la formation : quelles questions vives ? Quelles hybridations ? Quelles controverses entre les différentes théories de l’activité mobilisées ?

- à la mise en œuvre concrète par les formateurs des dispositifs : quels usages des ressources ? Selon quelles ingénieries ? Avec quelles évaluations ? Avec quelle déontologie ?

Elle montrera, par exemple, comment et à quelles conditions la vidéo-formation peut s'avérer opérationnelle pour une équipe de circonscription (inspecteur et conseillers pédagogiques) qui doit notamment composer avec les tensions inhérentes à ses missions d'évaluation et de formation.

La scolarisation des enfants jeunes est présentée par le ministère de l’Education Nationale comme un axe fort de sa politique pour réduire les inégalités scolaires. Mais que sait-on sur les difficultés actuelles dans la construction de ce moment charnière dans la scolarisation des élèves, et des moyens de les surmonter ? En quoi ce type de volonté politique impacte les métiers ? Quelles nouvelles collaborations sont à construire, à la fois entre professionnels et entre les savoirs de la recherche ?
La formation articulera présentations de paradimes de recherche et témoignages d’expériences concrètes.

La rencontre entre certains parents et les professionnels de l’école ne va pas de soi. "Adopter une posture professionnelle envers les familles implique une capacité à envisager plusieurs modèles parentaux dans l’accompagnement de la scolarité des élèves" (Lahire 1995, Périer 2005 2007). La formation et les espaces professionnels s’emparent progressivement de la question : à quelles conditions un professionnel de l’école peut-il prendre en compte les « diversités parentales scolaires » pour atteindre le même but de la réussite pour tous ses élèves ?
La formation sera l’occasion de présenter des initiatives concrètes, et de construire des maquettes de formations locales à mettre en œuvre sur les territoires de participants.

Le dispositif affiché par le ministère comme une priorité nationale est en cours de déploiement dans les départements, souvent prioritairement sur les territoires de l’Education Prioritaire. Il donne lieu, suivant les situations locales, à diverses modalités de mise en œuvre, accompagnées par les circonscriptions et les réseaux de formateurs selon des dispositifs très variables d’un département à l’autre.
Ce séminaire, ouvert aux pilotes, inspecteurs, formateurs, coordinateurs, enseignants sera l’occasion de construire les conditions de la réussite du dispositif, en s’appuyant à la fois sur la mutualisation des expériences locales et sur l’analyse réelle du travail des enseignants dans ce nouveau contexte professionnel. Il aura aussi pour but la poursuite de la construction de ressources utiles aux formations engagées.

La circulaire conjointe des ministères de la Culture et de l’Éducation nationale impulse une nouvelle dynamique visant « un égal accès de tous les jeunes à l'art et à la culture » par la mise en place « d’un parcours d’éducation artistique et culturelle». Comme souvent, la difficulté consiste à concilier le principe ou l’ambition générale avec la réalité qui est forcément complexe et hétérogène.  Quelles mises en œuvre sous-tend cette circulaire ? À quelles conditions les partenariats peuvent-ils  se construire et avec quelle efficacité pour les élèves qui en ont le plus besoin, en particulier dans les territoires de l’éducation prioritaire ? Quels impacts ont-ils sur les professionnalités  des enseignants et des « intervenants » ? La formation articulera présentation des nouveaux textes de référence, et alternera apports théoriques, comptes rendus d’expériences, et ateliers.

Quel pilotage institutionnel au niveau académique et départemental ? Quelles sont les spécificités et les tensions du travail des pilotes en Education Prioritaire ? Comment s’inscrire, à chaque niveau, dans la « relance » de l’Education Prioritaire ? Comment concilier  logique d’établissement et logique de Réseau (entre écoles, collège voire lycées) ? Sur quelles priorités construire un pilotage partagé au niveau local ? Comment rendre efficient le travail inter-métiers ? En lien avec la politique de la Ville, quelles coopérations construire entre les institutions au niveau local, mais aussi au niveau départemental et académique ?

La formation, organisée par le Centre Alain-Savary, sera l’occasion de faire le point sur les différents travaux de recherche en les croisant avec les expériences de terrain. Il s’agira de dégager des pistes de réflexion et d’action pour les pilotes (correspondants académiques, IA-IPR, CAREP, DASEN, IEN, chefs d'établissements) et les métiers intermédiaires de l’Education Prioritaire (coordonnateurs-secrétaires du comité exécutif, conseillers pédagogiques, enseignants surnuméraires, préfets des études) au moment où vont se mettre en oeuvre la refonte de la Politique de la Ville, de l'Education Prioritaire et des politiques d'intégration.

Comment construire une culture langagière commune qui prenne en compte la diversité des profils sociaux et des répertoires communicatifs des élèves ? Dans quels buts, à quelles conditions et selon quelles modalités ? À partir d’une large palette d’exemples de contextes, de pratiques professionnelles et de propositions didactiques, il s’agira d’examiner différentes modalités existantes d’interprétation et de prise en compte, à et par l’École, de la diversité linguistique, des normes et des variations socio-langagières. Cet examen conduira, d’une part, à mieux cerner le rôle dévolu aux langues et au langage à l’École dans la construction des différences, voire dans la production d’inégalités sociales et / ou scolaires et, d’autre part, d’envisager des pistes d’action pour que l’École contribue à réduire ces inégalités. Les apports de la recherche pour cette formation s’inscriront dans les champs des sciences du langage, de la sociologie et des sciences de l’Éducation et seront confrontés à la réalité des métiers.

Parmi les enjeux de la « Refondation de l’école », figure naturellement la réussite scolaire et donc celle des élèves dont la confrontation à l’école est la plus problématique : élèves des milieux populaires ou encore jeunes aux parcours chaotiques. Dans des contextes souvent difficiles et depuis plusieurs années de nombreux dispositifs et situations d’apprentissage dans la classe, ou hors de la classe, sont expérimentés afin de soutenir et favoriser leur réussite scolaire.
Soutenir ? Accompagner ? Etayer ? De quoi parle-t-on ? Qu’est-ce qui soutient les élèves dans leurs apprentissages ? De quels apprentissages s’agit-il ? Qu’est ce qui fait que les élèves ne progressent pas malgré les efforts déployés par les praticiens au quotidien ? Et donc qu’est-ce qui fait réussir les élèves ? Comment les trajectoires culturelles et familiales influent-elles sur cette réussite ?
La réflexion proposée articulera paradigmes de recherche et témoignages d’expériences concrètes. Elle s’appuiera notamment sur les cadres théoriques utilisés et des observations menées par une équipe de recherche engagée avec le centre Alain Savary et soutenue par l’Acsé (Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances).
Direction scientifique : Dominique Glasman (université de Savoie) et Patrick Rayou (université Paris 8).
Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
25/07/2017 Cet écrit est un texte collectif né du bilan de la formation des enseignants surnuméraires (M+) sur le département du Puy-de-Dôme (63), communiqué par Marc Daguzon, enseignant-chercheur à l'ESPE de Clermont-Auvergne. Pour ces enseignants, le point fort du dispositif est dans l'espace ouvert pour questionner chacun de ceux qui y participent (maîtres titulaires, M+ et accompagnateurs du dispositif) sur ses pratiques au jour le jour et de les mettre en question. Et ils en parlent bien...
03/07/2017 Au-delà des constats récurrents sur les problèmes posés par les devoirs à la maison aux élèves, à leurs parents, aux accompagnateurs, mais aussi (et on en parle moins) aux enseignants, les nouveaux programmes prescrivent de manière cohérente entre le cycle 2, le cycle 3 et le cycle 4, l’apprentissage progressif en classe de l’autonomie dans le travail personnel des élèves. Ce texte propose d’esquisser quelques pistes pour les formateurs afin qu’ils puissent accompagner les équipes à intégrer progressivement dans le réel des classes ces nouvelles prescriptions. Version 2 - juillet 2017
03/07/2017 Le centre Alain-Savary propose cinq grandes directions que les formateurs peuvent utiliser quand ils conçoivent une formation. Nombre de formateurs nous disent que cet outil leur est utile. Pour autant son usage ne va pas de soi. Tour d’horizon des points de vigilance pour le formateur.
03/07/2017 Une synthèse des réflexions et des outils du centre Alain-Savary au service des formateurs. Quelle serait une formation continue véritablement efficiente, une « bonne » formation, aujourd’hui ? À partir de son expérience, le centre Alain-Savary a défini un certain nombre d’objectifs, de modalités et d'outils pour concevoir la formation continue des enseignants. Version 5 - Juillet 2017, avec un nouveau chapitre sur les cinq directions pour la formation continue.
18/06/2017 Améliorer l’école pour qu’elle fasse mieux réussir tous les élèves ? Assurément. Mais comment ? Appliquer « les pratiques qui ont fait leurs preuves » ? Anthony Bryk, président de la Carnegie Foundation for the Advancement of Teaching, aux Etat-Unis, propose une synthèse explosive : un modèle systémique qui converge avec d’autres résultats énoncés par Hopkins, Snow, Spillane, Scott, Levin & Fullan sur les conditions de l’action publique efficace. Une proposition dans laquelle de nombreux courants de recherche francophone pourraient se retrouver...
14/06/2017 « Le travail personnel des élèves renvoie à l’ensemble des processus mobilisés de façon autonome et personnelle par l’élève pour s’approprier les objets d’enseignement (connaissances et compétences) »*. Ce n’est pas le travail personnel qui pose problème, mais la manière dont l’école a externalisé celui-ci au moment même où la massification de l’enseignement a amené (presque) tous les élèves à fréquenter le même cursus d’enseignement obligatoire jusqu’à la fin du collège.
02/06/2017 Le centre Alain-Savary a identifié cinq dimensions pour aider les formateurs à concevoir des actions de formation continue. Patrick Picard, responsable du centre, explique la démarche qui accompagne ces repères pour la conception de formation : une aide à la vigilance plutôt qu'une martingale.
16/05/2017 Dans le cadre des orientations pédagogiques portées par le référentiel éducation prioritaire, l’Inspection académique Régionale EPS à Lyon a impulsé une formation visant 70 enseignants E.P.S. qui travaillent dans tous les REP de l’académie et qui a eu lieu le 16 et 17 mars 2017. Témoignages d’enseignants et d’élèves.
10/05/2017 Plus de maîtres que de classes : suite aux intenses discussions qui nourrissent les échanges sur le web, un témoignage reçu qui illustre un point de vue sur ce que PMQC fait avancer dans le métier d'enseignant...
10/05/2017 Lors d'une session de formation de formateurs à l'IFÉ-Centre-Alain-Savary en 2016, organisée autour de la question : "A quelles conditions certaines postures professionnelles, certaines interactions, certaines situations pédagogiques et didactiques conduites en classes ou dans des dispositifs, favorisent l'engagement et le maintien dans l'activité des élèves ?", Dominique Lahanier-Reuter et Yves Reuter ont présenté leur travail de plusieurs années de recherche et présenté des pistes d'actions utiles pour les formateurs, les pilotes et les enseignants.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr

Référentiel de l'EP

logoEP.gif A travers un tableau de ressources pour vos formations, l'équipe du centre Alain-Savary vous propose des pistes pour avancer sur la mise en oeuvre du référentiel de l'Education prioritaire.

Accéder au tableau...

Publications

Toutes nos publications

publications

Dernière publication :

Couverture Concevoir une formation

Concevoir des formations pour aider les enseignants à faire réussir tous les élèves

Une synthèse des réflexions et des outils du centre Alain-Savary au service des formateurs. Version 5 Juillet 2017.

PDF - 58 pages - 14,6 Mo

Vidéos : Les grands témoins du centre

grand-temoin-casUne collection de vidéos, qui va s'enrichir au fil du temps, de chercheurs et de praticiens dont les discours nous semblent pouvoir aider chacun à penser autour des difficultés des élèves, des enseignants et des pilotes dans l'Ecole.

Parcours de formation

parcours hybrides

A travers ces parcours, le centre Alain-Savary propose aux formateurs des ingénieries de formation "hybride" autour d'un sujet. Chacun d'eux comprend à la fois des ressources théoriques pour les formateurs, une proposition d'ingénierie, des supports de travail pour les stagiaires.

Voir les parcours...

Formations

Le calendrier des formations 2017-2018 prévues par le centre Alain-Savary est en ligne

Les formations du Centre Alain Savary, organisées dans le cadre de l'IFE, sont accessibles gratuitement aux cadres, formateurs, coordonnateurs, (EN et hors EN), qui souhaitent y participer.

Le calendrier avec les dates et le sujet des formations 2017-2018 est en ligne, une description plus précise sera publiée

Voir le calendrier...

Derniers comptes rendus :