Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Décrochages / RESSOURCES / Quelques éléments de psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages

Quelques éléments de psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages

Concevoir des situations d'apprentissages, c'est penser l'engagement des élèves dans la tâche, la faisabilité de la tâche, les enjeux d'apprentissage dans la tâche et leur appropriabilité. André Tricot, psychologue cognitiviste, propose une approche en quatre niveaux pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissage.

Cette captation vidéo a été réalisée le 3 juin 2015 lors d'une journée de formation intitulée : Les dispositifs, la classe, l’établissement ; quels soutiens à l’engagement des élèves ? Cette journée a été l’occasion de réfléchir aux enjeux d’une aide apportée de manière cohérente et ajustée aux besoins des élèves, dans un contexte marqué par la controverse autour de l’insuffisante efficacité des dispositifs d’accompagnement des élèves. Quels pas de côté ces dispositifs font-ils faire aux enseignants, aux praticiens, afin de mieux comprendre la nature des difficultés des élèves ? La réflexion s'est appuyée notamment sur le travail d’une équipe de recherche qui a étudié durant deux années les formes de soutien proposées aux élèves en difficulté dans des configurations locales très différentes.

Écouter les enregistrements de la journée

Une approche en quatre niveaux pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissage.

player1

player1
L'apprentissage scolaire correspond à quatre grandes catégories de processus 0:00:00
Une approche en quatre niveaux qui nécessite de penser les équilibres requis à chaque niveau pour atteindre l'apprentissage ciblé 0:01:14
Le processus motivationnel 0:02:01
Le processus attentionnel 0:04:24
Des effets de menace 0:07:00
Les processus métacognitifs pour réaliser la tâche 0:09:02
Certains types de tâches sont-ils plus efficaces pour apprendre ? 0:10:35
Les processus cognitifs pour apprendre 0:13:38
Conclusion 0:15:36

L'apprentissage scolaire correspond à quatre grandes catégories de processus (Du début à 1min14)

Du point de vue de la psychologie cognitive l’apprentissage scolaire correspond à 4 grandes catégories de traitements, de processus :

  • le processus d’engagement (ou processus motivationnels)
  • Le processus attentionnels
  • Le processus qui concerne la réalisation de la tâche (processus métacognitifs)
  • Le processus qui concerne la famille des processus d’apprentissages eux mêmes (processus cognitifs)

 Tricot-Approches cognitives

Une approche en quatre niveaux qui nécessite de penser les équilibres requis à chaque niveau pour atteindre l'apprentissage ciblé. (De 1min14  à 2min01)

Cette approche à 4 niveaux nous a permis de montrer que les deux derniers niveaux : la réalisation de la tâche et la réussite de l’apprentissage, pouvaient être en concurrence. Si la tâche est trop exigeante, si la tâche est trop difficile, l’élève peut complètement s’engager dans la tâche et cet engagement dans la tâche va se faire au détriment de l’apprentissage.

Tricot-Approches cognitives en concurrence

Le processus motivationnel (De 2min01 à 4min24)

A partir de l’exemple emprunté à Jean-Marc Monteil et Pascal Huguet, André TRICOT montre que le processus de motivation va bien au delà de la motivation ressentie : j’ai envie/je n’ai pas envie ou encore qu’est-ce qui a du sens pour moi ?

Comprendre la motivation, c’est aussi comprendre la façon dont les individus se représentent eux mêmes, les systèmes de croyances qu’ils ont à propos d’eux-mêmes, et les systèmes de croyances qu’ils ont à propos de leur environnement.

Tricot-Déterminants de la motivation

Le processus attentionnel (De 4min24 à 7min)

Le processus attentionnel permet d’informer l’élève de l’enjeu de la tâche pour qu’il cible son attention dessus. Néanmoins, on constate que l’enjeu motivationnel -avec le système de croyance sur soi- et l’enjeu attentionnel –à quoi il faut faire attention- peuvent produire des effets contraires.

Des effets de menace (De 7min à 9min02)

Dans certaines situations, le processus motivationnel et le processus attentionnel peuvent produire des effets contraires. L’exemple des effets de menace des stéréotypes montre comment le processus de motivation peut interférer à contre-courant du processus attentionnel.

Tricot-Menace du stéréotype

 Les processus métacognitifs pour réaliser la tâche (De 9min02 à 10min35)

Le cœur de l’activité d’apprentissage qui est que pour apprendre une connaissance, il faut que je réalise une activité, pour le coup, on peine à être innovant
Les différents types de tâches qu’on demande aux élèves de réaliser en classe sont les mêmes depuis 100 ans, ce qui varie au cours du temps, ce sont les équilibres entre ces types de tâches et les supports pour les réaliser. L’innovation pédagogique n’existe donc pas vraiment.

Tricot-Tâches pour apprentissages scolaires

Certains types de tâches sont ils plus efficaces pour apprendre ? (De 10min35 à 13min38)

Pour répondre à cette question, la psychologie cognitive distingue quatre modes d’engagements dans la tâche pour percevoir une efficacité en lien avec le type de tâche.
Ce n'est pas l’analyse de la tâche uniquement qu’il faut prendre en considération, c’est l’analyse de la tâche et le mode d’engagement dans la tâche.

Tricot-Différents niveaux d'engagement

Les processus cognitifs pour apprendre (De 13min38 à 15min36)

Tout le monde peut apprendre à réaliser des tâche de haut niveau, [...] le meilleur prédicteur de la performance dans le domaine des apprentissages, c’est le temps passé à apprendre et à faire

Des connaissances primaires et secondaires qui requièrent des mécanismes d'apprentissage spécifiques

player2

player2  
Les deux grandes familles d'apprentissages 0:00:00
Relire Piaget à l'aune des connaissances primaires et secondaires 0:01:39
Les apprentissages scolaires sont des connaissances secondaires 0:02:24
Une hypothèse de la psychologie cognitive : Les compétences professionnelles des enseignants correspondraient, en partie, à des connaissances primaires. 0:03:16

 

Les deux grandes familles d'apprentissages (Du début à 1min39)

En psychologie de l’apprentissage, en fait, on s’intéresse à deux grandes familles d’apprentissages qui n’ont à peu près rien à voir l’une avec l’autre. Les humains sont capables d’apprendre des connaissances primaires, c’est à dire qui équipent l’espèce humaine depuis les débuts de l’homo sapiens... Ces apprentissages là sont inconscients, sont non volontaires, ils ne requièrent pas d’attention, ils sont rapides, ils ne requièrent pas de motivation.

Les apprentissages secondaires sont les apprentissages qui viennent d’apparaître dans l’histoire de l’espèce humaine : les mathématiques, la langue écrite, etc. Ils sont soutenus soit parce que vous avez une passion -par exemple vous avez une passion pour le jeu d’échec- soit parce que vous avez un enseignant. Les mécanismes d’apprentissage des connaissances secondaires subissent des contraintes et obéissent à des mécanismes qui sont radicalement différents des connaissances primaires.

Tricot-Connaissances primaires et secondaires

Relire Piaget à l'aune des connaissances primaires et secondaires (De 1min39 à 2min24)

Piaget, toute sa vie ne s’intéressait qu’à la première colonne (connaissances primaires), il ne s’est jamais intéressé à la seconde colonne (connaissances secondaires).

Les apprentissages scolaires correspondent à des connaissances secondaires (De 2min24 à 3min16)

Une caractéristique des apprentissages des connaissances primaires, c’est que la généralisation fonctionne super bien. Le transfert fonctionne très très bien.

Une caractéristique des apprentissages secondaires, c’est que la généralisation ne marche pas. Si la généralisation n’est pas conduite par l’enseignant, si le transfert n’est pas conduit par l’enseignant, l’élève tout seul éprouve énormément de difficultés à transférer. C’est tout simplement parce que les mécanismes d’apprentissage ne sont pas les mêmes.

Tricot-Les apprentissages scolaires

Une hypothèse de la psychologie cognitive : Les compétences professionnelles des enseignants correspondraient, en partie, à des connaissances primaires. (De 3min16 à la fin)

Peut-être que dans la compétence professionnelle des enseignants, il y a une composante primaire, c’est à dire que ce qui fait de moi un bon enseignant relève en partie de compétences qui ne sont pas uniquement des compétences qui, à un moment donné, ont été des compétences rationnelles et puis que j’ai automatisées et que j’ai routinisées, mais des compétences qui relèvent de quelque chose qu’on a appris de façon implicite, de façon non consciente. On travaille sur cette hypothèse.

 

Contenus corrélés
Tricot- Photo portrait
Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
17/05/2016 L'accompagnement fait aujourd'hui partie des dimensions du métier de formateur, mais aussi d'autres métiers qui interagissent avec les enseignants. Le prescrit de « l'accompagnement » envahit la « formation » sans que l'on sache ce que recouvre précisément l'un et l'autre terme. Tentative...
16/05/2016 synthèse rédigée pour le CIDREE, consortium international d'institutions promouvant la recherche en éducation.
09/05/2016 Le référentiel de l’éducation prioritaire recommande de développer le travail collectif au sein des réseaux et en relation avec les partenaires. Ce faisant, il invite à travailler explicitement la question de l’articulation des différents métiers tant au sein de l’école que dans ses relations avec son environnement. Ce texte interroge le travail intermétier et les problèmes qu'il pose aux acteurs. Il questionne les conditions pour qu'il devienne une ressource pour le travail ordinaire des professionnels.
03/05/2016 Patrick Picard, pour le Centre Alain-Savary/IFÉ, était invité par le ministère à donner son point de vue sur la mise en œuvre de la réforme de l’Éducation prioritaire, à partir de son expérience d'accompagnement d'équipes de formateurs et de pilotes dans les académies.
01/04/2016 Suite à la présentation du « Lieu échanges parents » du collège Victor Schoelcher, Frédérique Giuliani, sociologue, souligne l'importance du rôle de l'animatrice pour aider à sortir des stéréotypes des uns sur les autres.
01/04/2016 Le LEP (lieu échanges parents), dont l’espace est situé au cœur du collège Victor Schoelcher (REP+) à Lyon, fonctionne depuis sept ans. Ce dispositif pérenne offre de multiples entrées aux parents d'élèves avec l’idée que chacun (parent, élève, professionnel) puisse trouver motif à ouvrir l’une des portes vers l’intérieur et vers l’extérieur, car la démarche entreprise tisse des liens à l’échelle du quartier.
30/03/2016 Eric Sonzogni est conseiller pédagogique en Haute-Savoie. Collaborateur régulier du Centre Alain-Savary en formation de formateurs, il a engagé un parcours personnel de formation qui l'a amené à explorer la nature des conseils que donne un formateur du Premier Degré à des débutants. Eclairages...
21/03/2016 Inscrit dans la loi de refondation de l’école du 8 juillet 2013 à titre expérimental pour 117 collèges, « le dernier mot laissé aux parents » concerne l’orientation en fin de 3e. Cette expérimentation a fait l’objet d’un rapport de l’inspection générale. Avant sa publication nous avions mené un entretien avec Jonathan Galou, professeur principal de 3e et coordonnateur de REP, à propos de son expérience de ce dispositif. Entre bilan global et bilan singulier, que nous apprennent les analyses d’inspecteurs généraux et celles d’un collègue de terrain ?
14/02/2016 Sous la responsabilité de Dominique Glasman et Patrick Rayou, une équipe de recherche vient de proposer de nouvelles pistes à partir de plusieurs enquêtes réalisées soit dans des établissements « ordinaires », soit dans des dispositifs plus spécifiques, avec le soutien du CGET (commissariat général à l’égalité des territoires) et du Centre Alain-Savary – IFÉ.
18/01/2016 "La doxa de la pédagogie de la découverte c’est l’idée que tout doit venir de l’enfant : le savoir vient de l’enfant, la créativité vient de l’enfant… et l’enseignant ne doit pas s’ingérer". Dans un entretien d'une dizaine de minutes, Anne Clerc-Georgy, chercheure-formatrice à la Haute école de pédagogie (HEP) de Vaud en Suisse, explique, dans une perspective vygotskienne, l'importance de l'imagination et des outils qui permettent de donner forme à cette imagination, dans le développement de l'enfant.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr