Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Langages / Plurilinguisme journée d'étude du 4 mai 2010 / Argumentaire

Argumentaire

Par stefani — publié 12/02/2010 13:45, Dernière modification 14/04/2016 12:05
Education au plurilinguisme : enjeux et perspectives pour l'Education prioritaire

Journée d'étude internationale : Mardi 4 mai 2010

INRP, Centre Alain Savary & UMR 5191 ICAR 

 Confrontée aux défis contemporains de la globalisation des échanges, des phénomènes migratoires et de la construction européenne, l’institution scolaire est aujourd’hui tenue de concilier, entre autres, des objectifs de cohésion sociale et le développement du plurilinguisme de tous ses élèves. Les enjeux d’une telle transition sont multiples, et de très grande portée, en particulier pour les publics relevant des  dispositifs de l’éducation prioritaire. Ce contexte invite en effet à réexaminer les problématiques liées à la réduction des inégalités et à l’intégration socio-scolaire sous l’angle des changements, en cours et à venir, en matière d’éducation linguistique.

Au cours de la dernière décennie, des mouvements de convergence ont été indéniablement amorcés pour accorder la politique linguistique éducative française avec les politiques européennes. L’expérience indique toutefois que la définition et la mise en œuvre de ces orientations – qui insistent tour à tour sur le développement des compétences plurilingues et sur la maîtrise de la langue commune de scolarisation – ne vont pas sans tensions, hésitations, résistances et difficultés pour les décideurs, pour les chercheurs, et pour les acteurs du terrain scolaire positionnés en première ligne.

Des recherches conduites en sciences du  langage sur le plurilinguisme, sur l’acquisition des langues et sur les processus de construction identitaire invitent pourtant à parier sur la complémentarité potentielle de ces orientations. Le développement de compétences plurilingues serait en effet, à certaines conditions, de nature à favoriser les apprentissages, y compris celui de la langue de scolarisation.

Ces recherches, dont certaines ont contribué à nourrir les réflexions du Conseil de l’Europe, envisagent le plurilinguisme comme une « compétence communicative à laquelle contribuent toute connaissance et toute expérience des langues et dans laquelle les langues sont en corrélation et interagissent »[1]. On entend ainsi par « plurilinguisme » l’aptitude d’un locuteur à puiser dans un répertoire de ressources linguistiques, de manière variable selon les contextes communicatifs.

Cette conception suppose l’instauration de nouveaux rapports aux langues et à leurs enseignements. Elle implique aussi une modification profonde du regard posé sur les compétences langagières des élèves.

Dans cette perspective, des chercheurs et des professionnels de l’éducation conçoivent, expérimentent et analysent depuis plusieurs années des approches innovantes. Les voies tracées par ces recherches tentent notamment d’explorer la complémentarité des ressources linguistiques des élèves, d’exploiter l’ensemble de leurs expériences langagières scolaires et extrascolaires, et de construire des savoirs sur les langues et le langage propres à les aider à mieux comprendre l’environnement plurilingue dans lequel ils vivent ou seront amenés à vivre. Les potentialités éducatives de telles approches ont été régulièrement constatées. Force est néanmoins de reconnaître que ces dernières demeurent encore marginales dans les pratiques pédagogiques.

Afin de favoriser la mutualisation des acquis de la recherche et d’intensifier la réflexion collective, cette journée d’étude propose de réunir des chercheurs, des cadres de l’éducation et des formateurs pour réfléchir ensemble aux enjeux spécifiques de ces orientations pour l’éducation prioritaire.

 

 



[1] Conseil de l’Europe (2001) Cadre européen commun de référence pour les langues. Apprendre, enseigner, évaluer, Paris, Didier, p.11.

Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
12/04/2019 Ce module de formation propose d'analyser avec un groupe d'enseignants une pratique de résolution de problème en Moyenne Section. À partir d'une photo et d'un extrait vidéo, le collectif est amené à repérer dans ce que fait la maitresse, ce qui peut outiller les élèves pour construire du langage mathématique et structurer la pensée. Comment distinguer les buts de la tâche, des objectifs d'apprentissage ? Quels sont les "savoirs invisibles" qui sont nécessaires pour réussir la tâche ?
12/04/2019 Comment s'emparer des erreurs des élèves dans les situations d'apprentissages ? Pour en faire quoi ? Ce module de formation traite de la question des régulations didactiques au cœur des séances d'apprentissage au cycle 1.
12/04/2019 Quelles consignes pour favoriser quelles activités cognitive et langagière des élèves ? Que faut-il expliciter ou laisser dans l'ombre ? Quels indicateurs langagiers (verbaux et non verbaux) prélever pendant la séance pour savoir si les élèves sont en train d'apprendre, savent déjà, sont encore loin des objectifs d'apprentissages ciblés ? Ce module tente de répondre à ces questions en analysant l'activité conjointe d'une enseignante de PS et celle de ses élèves.
11/04/2019 Comment accompagner une équipe de collège REP+ pour mieux gérer les situations de crise dans la classe mais aussi au sein de l’établissement ? Marie-Bénédicte Duprat et Éric Jourdain, FEP en Corse, présentent le dispositif des "cafés pédagogiques"
08/04/2019 Les deux inspections générales ont commis un rapport sur la formation continue des enseignants du 2nd degré publié en mars 2019. Le document s’organise en deux parties : d’abord un ensemble de constats et de points critiques sur l’état de la formation, ensuite une proposition d’orientation nette vers un changement de paradigme : d’une formation (descendante et hors-sol) vers le développement professionnel et personnel des enseignants en contexte.
01/04/2019 Clémence Jacq est chargée d'études à la Chaire UNESCO-IFÉ. Avec Luc Ria, ils ont construit cette grille pour en faire un outil au service du pilotage. Conçue à partir d'éléments théoriques et de l'observation d'un collectif émergeant dans un collège REP+, cette grille permet de comprendre et analyser les conditions de la transformation d'un collectif de professionnels pour orienter leur travail.
11/03/2019 Lors des deux journées « Former au lire-écrire-comprendre » organisées par l’IFÉ-centre Alain Savary en octobre 2018, Roland Goigoux, directeur de la recherche « Lire-Écrire au CP » et didacticien de la lecture a présenté son point de vue d’expert sur les évaluations nationales de CP en lecture. Il a également donné des pistes pour aider les enseignants dans leurs propositions de remédiation aux élèves.
12/02/2019 La recherche Lire-Écrire a montré que le temps consacré à l’étude de la langue au CP a un impact positif sur la lecture et l’écriture. Fort de ce constat, un groupe de travail pluri-catégoriel s’est constitué afin d’élaborer des scénarios de formation sur cette question. Patrice Gourdet, maître de conférence en sciences du langage, enseignant-chercheur au sein du laboratoire EMA, à l'université de Cergy-Pontoise, est intervenu à l'Institut Français de l'Éducation, lors de la formation «Former au Lire-Écrire-Comprendre» en octobre 2018.
04/02/2019 Mardi matin, mois de décembre 2017. Élisabeth conduit le rituel de l'appel : Compter les présents et les absents. Elle en fait une activité de mathématiques qui permet de réinvestir certaines connaissances étudiées à d'autres moments sur le nombre .
04/01/2019
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr