Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Education prioritaire / Ressources / Axe 1 : Maîtriser le lire, écrire, parler et enseigner plus explicitement / Travailler sur ce qui donne lieu à de fortes inégalités / Patrick Rayou : difficultés des élèves, difficultés des enseignants en éducation prioritaire, quels leviers ?

Patrick Rayou : difficultés des élèves, difficultés des enseignants en éducation prioritaire, quels leviers ?

Par skus — publié 18/09/2015 16:10, Dernière modification 17/06/2018 14:34
Pour Patrick Rayou, nombre d'élèves de l'EP élèves jugent l’école par le prisme de la justice, et peuvent avoir le sentiment d'être victime d’inégalités. Il précise le concept de "malentendu socio-cognitif" avancé par par le laboratoire ESCOL, notamment lorsqu'enseignants, élèves et parents comprennent différemment le sens des tâches et obligations liées aux normes scolaires, nécessairement différentes de celles de la maison. « S’il existe l’Ecole c’est parce que la vie n’en n’est pas une » reprend-t-il en précisant que l’école prépare à la « vraie vie » sans être la « vraie vie ».

Entretien réalisé pour la formation "Piloter en education prioritaire : Quelles collaborations, pour quelles priorités ?" organisée par le Centre Alain Savary du 24 au 26 mars 2014

Voir la vidéo 1 de Patrick Rayou :

 

rayou1

Côté enseignants, Patrick Rayou insiste sur l'écart entre l'identité biographique (bon élève recruté sur des savoirs académiques) et identité relationnelle (il est vu par les élèves comme un prescripteur). Il peut exister un divorce entre le métier idéal et le métier réel. Les enseignants sont alors en souffrance (cf les travaux de F. Lantheaume) si la seule perspective possible est d'être affecté dans des établissements moins difficiles.

Voir la vidéo 2 de Patrick Rayou :

rayou2

Le travail des élèves est donc un objet essentiel, sans lequel aucun apprentissage ne peut avoir lieu. Mais pour être possible, les activités d'enseignement doivent articuler une dimension de transmission des savoirs et de la culture, l'outillage du cognitif et du langagier tout en se préoccupant des dimensions identitaires des élèves. Si ces activités sont trop séparées (notamment avec des dispositifs visant à externaliser certains aspects de contenu ou de méthode hors la classe) le risque est grand que l'Ecole ne puisse jouer son rôle de transmission.

Voir la vidéo 3 de Patrick Rayou

rayou3.hd

La formation des enseignants lui semble donc un levier tout à fait important. Parmi les pistes selon lui fécondes, le travail au sein de l'établissement, à partir des pratiques ordinaires, lui parait une perspective particulièrement pertinente, sous réserve que soient créées les conditions d'une articulation entre les questions didactiques et l'analyse des gestes professionnels.

Voir la vidéo 4 de Patrick Rayou :

 

rayou4

 Ecouter l'ensemble de l'intervention a distance de Patrick Rayou (1h10 min)

Contenus corrélés
Patrick Rayou
Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
14/09/2020
07/09/2020 Novembre 2019, Emmanuel Sander, Université de Genève, montre comment tout individu s’appuie sur des connaissances de la vie quotidienne, les analogies intuitives, pour construire ses représentations mathématiques des problèmes arithmétiques. Suivant les situations, elles jouent un rôle facilitateur ou obstructif pour la résolution.
28/08/2020
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr