Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation

Principe de coopération

Par Florent Lathuilière publié 13/01/2018 15:50, Dernière modification 27/03/2018 14:59

Bandeau Coopération

Déroulé des entretiens

Coopération

Questions
de métier

Accent mis sur la coopération et l'entraide

Myriam et Christophe

Myriam & Christophe

Le réel des classes, facile à appréhender ?

Sa mission de CPC permet à Myriam de percevoir que "ce qui se joue dans ce projet, c'est un partage d'expérience et de ressources" que rend possible la co-intervention dans le cadre du dispositif PDMQC.

Christophe n'envisage pas son travail de coordonnateur comme un "technocrate qui travaille à distance" et se trouve légitime à "aller faire en classe, plus que d'aller voir en classe". Une école avec les portes des classes ouvertes, c'est selon lui le vrai levier.

Accent mis sur la coopération et l'entraide

Former, accompagner les M+ pour soutenir le travail du collectif

La coopération pour forger un collectif de travail, à quelles conditions ?

Myriam et Christophe

Myriam & Christophe

Les dispositifs utiles en Éducation prioritaire

Le dispositif "Plus de Maîtres que de Classes", a favorisé la co-intervention et permis aux enseignants de s'engager dans des projets, des expériences, dans lesquels ils ne se seraient pas engagés seuls

Christophe souhaite ne pas avoir à choisir entre PDMQDC et CP à 12. Il insiste sur la nécessité de réduire la taille des classes sans mettre en péril les dynamiques collectives avec le RASED et le "maitre +". 

Accent mis sur la coopération et l'entraide 

En quoi le travail collectif peut-il être une ressource ?

A quelles conditions un dispositif est utile ?

Kevin

Kevin

Le maître +, un professionnel qui soutient et accompagne au quotidien les enseignants 

“On travaille ensemble au quotidien”, discussions, questionnements à partir des situations de classe. Expérimentations, retours sur expérience.

Kevin ne se considère pas comme un formateur mais comme un accompagnateur, une ressource qui favorise le développement professionnel.

Accent mis sur la coopération et l'entraide

Le travail collectif ne va pas de soi

Ouafa

Ouafa

Travailler avec un maître +

Elle dit que les avantages à travailler avec le maître +  sont nombreux : partager le travail d'accompagnement des élèves en partageant la classe, s’appuyer sur l’expertise disciplinaire du maître +, ... 

Accent mis sur la coopération et l'entraide

Ouvrir sa porte,

c’est compliqué

Ouafa

Ouafa

Vécu disciplinaire et enseignement des mathématiques

Ouafa pense que ce type de travail lui permet de développer ses pratiques pour mieux transmettre aux élèves et qu’elle a progressé dans la manière d’expliquer les mathématiques.

Accent mis sur la coopération et l'entraide 

 Réorganiser ses séquences d’enseignement

Séverine

Séverine

Comment travailles-tu avec le maitre + ? 

La co-intervention avec le M+ sur les moments de résolution de problèmes permet d'apporter une aide adaptée à chacun en fonction de ses besoins. Même à deux dans la classe c'est difficile à conduire

Accent mis sur la coopération et l'entraide

Travailler à deux avec toute la classe vs scinder le groupe en deux

Kevin

Kevin

Chaque élève avance à son rythme : une décision d'équipe

“Chacun son rythme, chacun son niveau de difficulté”. L’équipe a fait le choix de prendre appui sur l’entraide et le tutorat, un moyen aussi de développer la réflexivité, l’autorégulation cognitive des élèves.

Accent mis sur la coopération et l'entraide

Chaque élève avance à son rythme vs les faire avancer tous ensemble au même rythme

 Marie 

Marie

Planification et organisation du travail 

Marie explique l’autonomie dans sa classe et le travail considérable que cela représente en début d’année. 

Elle explique également l’importance à ses yeux des collaborations et de l’entraide :

 «ils sont placés de telle sorte dans la classe que généralement un peu aider l’autre »
« Deux enfants en difficulté ne peuvent pas travailler ensemble sauf si je l’ai décidé… »

Accent mis sur la coopération et l'entraide 

Enseigner l'autonomie par l'autonomie vs étayer les apprentissages

Travail en groupes hétérogènes vs travail en groupes de besoin

Laisser les élèves travailler en autonomie sans contrôle vs exercer un contrôle à posteriori

 Ouafa

Ouafa

Regard sur le travail accompli en une année scolaire

Ouafa est fière du chemin parcouru avec ses élèves, « d’avoir acquis une cohésion de groupe, parce que c’est pas gagné »

Accent mis sur la coopération et l'entraide

Fierté professionnelle, sentiment d'efficacité, stylisation du métier

Ingrid

Ingrid Maitre E

La mobilisation collective dans l'école

"Cela facilite mon travail, je ne prends maintenant en charge que les élèves qui relèvent de vrai difficultés."

Accent mis sur la coopération et l'entraide 

Externaliser l'aide ?

Sylvia

Sylvia

8. Parcours personnel de l'enseignante et formation mathématique

Je n'avais pas de logique mathématiques, je l'ai eu plus tard en exerçant, en déconstruisant ce que j'avais appris".

Sylvia dit avoir reçu peu de formations en mathématiques, pas toujours très adaptées, le M+ va dans son sens, il déplore le choix très restreint des formations.

Les deux enseignants s'accordent pour dire que c'est entre eux qu'ils se forment, de manière informelle : " les échanges de pratiques, d'outils". Mais il faut le temps, pour se les approprier, et c'est l'expérience qui permet de dire ce que l'on garde d'une méthode, ce qui marche, où ce qui  nous convient.

"Quand on a des collègues avec qui discuter c'est bien ".  

Accent mis sur la coopération et l'entraide

Enseigner les mathématiques pour mieux les comprendre.

 

La coopération pour forger un collectif de travail

Retour au sommaire du dossier