Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation

Hors la classe : Aide aux devoirs

Par Henrique Vilasboas publié 01/10/2020 13:00, Dernière modification 02/10/2020 15:37
Gabriel, animateur dans un centre social, accompagne Maëlys dans la réalisation de son devoir "écrire un texte sur les croyances des Hébreux".

Situation d'apprentissage hors la classe

À partir d'extraits vidéos de la séance d'aide aux devoirs au centre social, associés aux entretiens menés avec Gabriel l'animateur et Maëlys l'élève, le tableau de la moitié droite de la page propose des hypothèses sur les attentes de Gabriel et la façon dont Maëlys les perçoit. Les codes couleurs sont associés au curriculum invisible identifiable dans les extraits analysés.

Légende: But / comportement / discipline activité / système de signes

player1
player1
1.a Resituer le travail demandé 00 : 00
1.b Vécu de Gabriel et de Maëlys
02 : 09

2.a Apporter une méthode

03 : 51
2.b Vécu de Gabriel et de Maëlys
04 : 49

3.a Répondre aux questions et expliquer

6 : 33
3.b Vécu de Gabriel et de Maëlys 8 : 44
4.a Bilan de ce qu'il reste à faire à la maison
12:43
4.b Vécu de Maëlys et de Gabriel 13:54
Description et perçu de MaëlysDescription et attendus de Gabriel

À la question de Gabriel : “Qu’est-ce que toi tu as compris ?“, Maëlys peine à répondre, semblant avoir du mal à se remémorer ce qu’elle a fait en classe le matin même.

=> Hypothèse sur la conception du but : Maëlys peut penser que la situation vise à la remémoration d'informations précises. "Apprendre" revient pour elle à prendre des informations et s'en souvenir.

 

Gabriel prend connaissance du travail à faire et de la double page collée dans le cahier de Maëlys. 

=> Hypothèse sur les attentes de Gabriel du point de vue du système de signes : les systèmes principaux sont des textes comme support d'informations devant être mis en réseau pour constituer un texte de savoir. 

Il l'interroge sur ce qu’elle a compris et retenu de la séance d’histoire du matin. Il définit les notions de polythéisme et de monothéisme.

=> Hypothèse sur les attentes de Gabriel relatives à l'activité : il faut réaliser un travail de remémoration de l'activité réalisée en classe et des connaissances. acquises.

“J’en avais un peu oublié”, Maëlys invoque le nombre de cours dans une journée comme un obstacle à rassembler ses souvenirs.

=> Hypothèse sur la conception de l'activité : pour Maëlys, la réussite de l'activité repose sur la justesse de la remémoration des réponses.

 

Sondant les connaissances de l’élève, sur lesquelles prendre appui afin d’être efficace et parvenir à faire le travail sur le temps imparti, Gabriel souligne le caractère particulier de ce travail qui porte sur l'histoire des religions, qui le contraint à devoir s’adapter.

=> Hypothèse sur les attentes de Gabriel relatives à la discipline "Histoire": en Histoire, il faut s'appuyer sur des sources.

Maëlys adhère à la proposition de Gabriel de produire un texte à partir des idées des textes. Gabriel les lui montre en disant’ “il y a beaucoup de réponses là-dedans”

=> Hypothèse sur la conception du comportement : Maëlys adopte une posture similaire à celle qu'elle adopte en classe, écouter l'encadrant.

=> Le perçu de Maëlys du point de vue du système de signes : Maëlys accorde une grande importance au discours de l'encadrant comme donnant des réponses.

Gabriel tout en découvrant le travail que Maëlys avait fait en classe, lui propose une démarche pour faire le travail demandé. Il lui tend une feuille blanche sur laquelle elle va rédiger. 

=> Hypothèse sur les attentes de Gabriel du point de vue de l'activité : Il s'agit de la production d’un texte à partir d'une série idées articulées avec des mots de liaison.

Maëlys précise avoir donné son cahier à Gabriel afin qu’il prenne connaissance du travail à faire.

=> Hypothèse sur le but: Maëlys du point de vue du but c'est de se mettre en conformité, avec un équivalent entre apprendre et travailler (être active).

Pour Gabriel, il faut prendre connaissance du contenu du cahier et réagir rapidement pour mener à bien le travail demandé : analyser des documents et comprendre les questions et la consigne".

=> Hypothèse sur les attentes de Gabriel en matière de système de signes  : le cahier est un élément important du système de signes sur lesquels l'activité peut s'appuyer.

=> Hypothèse sur les attentes de Gabriel en matière de comportement : il faut se centrer sur la consigne des devoirs, puis lire les textes.

On agit sur la compréhension de l’élève en l’aidant à organiser les idées sous forme de plan, la rédaction du texte pouvant se réaliser ensuite  sans l'aide d’un adulte.

=> Hypothèse sur les attentes de Gabriel relatives à la discipline : en Histoire, on s'appuie sur des sources conduisant à une hiérarchisation et une planification des idées. 

Maëlys écoute les explications de Gabriel et note les propositions faites par Gabriel.

=> Hypothèse sur la conception de l'activité : il existe une série attendue de bonnes réponses, qu'il s'agit de donner et dont l'encadrant dispose.

=> Hypothèse sur le comportement : pour Maëlys, le comportement attendu se traduit par une posture scolaire : écouter l'encadrant, écouter la consigne, avoir l'air concentrée, ne pas se plaindre et produire ce qui est demandé.

Gabriel demande à Maëlys de réécrire les questions et de faire un tiret pour chaque idée relevée dans le texte. Il explique le document, définit la Genèse et dicte à Maëlys les idées à retenir.

=> Hypothèse sur les attentes de Gabriel du point de vue de l'activité : elles supposent la production d'une liste d'idées qui témoigne d'une compréhension des textes présentés.

 

Maëlys dit que les explications de Gabriel lui ont permis de comprendre que le texte parlait de la Genèse, ce qu’elle n’avait pas identifié avec ses camarades “ce n’était pas totalement pareil”

=> Hypothèse sur la perception de la discipline : Maëlys considère l'histoire en jeu ici comme donnant lieu à un exercice d'écriture non spécifique à la discipline.

=> Hypothèse sur la conception du comportement attendu : Pour Maëlys il est légitime d'attendre les réponses car les attentes scolaires lui sont en partie opaques. 

Elle préfère s’en remettre aux réponses de Gabriel et prendre sous la dictée : « je suis sûre d’avoir l’idée qu’il voulait »

=> Hypothèse sur le but: Maëlys cherche à obtenir les informations orales de l'encadrant.

Gabriel explique la manière dont ils ont procédé : noter les questions et apporter des éléments de connaissances pour accéder à la compréhension. 

=> Hypothèse sur les attentes de Gabriel du point de vue de la discipline : en Histoire, un résumé doit assurer la synthèse des apprentissages, suggérant une bonne compréhension.

Maëlys acquiesce aux consignes de Gabriel concernant le travail qu’elle devra terminer seule à la maison :  “faire un plus grand texte”.

=> Hypothèse sur les systèmes de signes : Maëlys finit par se retrouver avec une liste rédigée sous la dictée de l'encadrant, qui devient un système de signes supplémentaire pour réaliser l'activité.

Gabriel encourage Maëlys à rédiger le texte à la maison à partir des réponses faites aux questions en utilisant des mots de liaison. 

=> Hypothèse sur les attentes de Gabriel du point de vue de l'activité : l'enjeu est la production d’une liste d'idées qui témoigne d'une compréhension des textes présentés.

“il fallait juste ajouter des mots de liaison et ajouter quelques phrases”

=> Hypothèse sur la perception de l'activité : Maëlys a ramené l'activité à une activité connue, jugée facile, consistant à rajouter des mots à partir de la liste dictée par l'encadrant. 

“Le contrat est rempli”, Gabriel considère que le travail de compréhension et d’organisation des idées vont lui permettre d’achever seule la simple mise en forme du texte.

=> Hypothèse sur les attentes de Gabriel du point de vue du but : la séance vise à permettre à Maëlys d'accéder à une méthode.

 

  

 

 

Synthèse des interprétations du perçu de Maëlys et des attentes de Gabriel

Dans le tableau ci-dessous les perçus de Maëlys et les attendus de Gabriel sont organisés en fonction des cinq dimensions du curriculum invisible

Le perçu de Maëlys

Les attendus de Gabriel

But
  • Prendre des informations et s'en souvenir
  • Se mettre en conformité, avec un équivalent entre apprendre et travailler (être active)
  • Obtenir les informations orales de l'encadrant
  • Faire accéder à une méthode pour développer l’autonomie
Comportement
  • Adopter une posture scolaire : écouter l'encadrant, écouter la consigne, avoir l'air concentrée, ne pas se plaindre et produire ce qui est demandé
  • Attendre les réponses car l'École est perçue comme un lieu où les attentes sont en partie opaques
  • L'élève se centre sur la consigne des devoirs puis sur les textes
Discipline
  • L'exercice d'écriture n'est pas perçu comme spécifique à la discipline Histoire
  • L'Histoire s'appuie sur des sources 
  • L'Histoire est basée sur la hiérarchisation et la planification des idées
  • La construction d'un résumé comme devant assurer la synthèse des apprentissages, suggérant une bonne compréhension.
Activité
  • La justesse de la remémoration des réponses
  • Le relevé de certaines idées de l'encadrant qui constituent "la réponse"
  • Facile, consistant à rajouter des mots à partir de la liste
  • La remémoration de l'activité réalisée et des connaissances
  • La production d'une liste d'idées qui témoigne d'une compréhension des textes présentés
  • La production d’un texte à partir des idées avec des mots de liaison
Système de signes
  • Le discours de l'encadrant comme donnant des réponses
  • Une liste rédigée sous la dictée de l'encadrant
  • Les textes comme support d'informations devant être mis en réseau pour constituer un texte de savoir
  • Le cahier comme ressource pour comprendre ce qui s'est passé en classe.

 

Revenir à la page d'accueil en cliquant sur cette icône 

                        Maelys