Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Métiers / Enseignants / Bienvenue !

Bienvenue !

Par Patrick Picard publié 11/09/2014 07:30, Dernière modification 23/08/2016 11:12
Quelques mots d'accueil ancrés dans le métier, de la part d'une enseignante d'éducation prioritaire à une jeune collègue nouvelle arrivante dans le Réseau...

Bonjour et bienvenue à toi,

sortieTu vas arriver sur un réseau qui est surtout un quartier, où plus de 70% des CSP sont défavorisées, où les familles sont d'origines différentes ; sans que cela soit générateur de comportements scolaires stéréotypés, voici quelques conseils d’une collègue de quelques années ton aînée, affectée en EP par choix et heureuse d’y être même quand tout n’est pas simple :

  • Explique aux élèves ce qu'ils font avec toi dans cette classe, explicite sans relâche le sens des apprentissages, des tâches que tu leur soumets. Qu'ils sachent ce que l'on attend d'eux, mais aussi ce qu'ils peuvent aussi attendre de toi et d'eux-mêmes. 
  • Si tu ne travailles pas cet axe en collaboration étroite avec les parents et les familles, ne compte pas y arriver ! Les relations aux parents prennent beaucoup de temps dans nos réseaux et c'est très bien ainsi. Sois cohérent avec eux, sache pourquoi tu veux les faire entrer dans l'école ou dans ta classe, ne te contredis pas en les refusant en sortie scolaire parce qu'ils ne correspondent pas à tes attentes ou parce que certaines portent le voile... Instaure la confiance, aussi bien avec tes élèves qu'avec les parents. S'ils te savent bienveillant et présent, tu auras fait un grand pas aussi dans les apprentissages !
  • Évalue tes élèves de manière positive, montre leur leurs progrès plutôt que de les mettre en difficulté devant des livrets d'évaluation standard parfois peu adaptés à tes élèves fraîchement arrivés en France. Sois exigeant, mais ne les mets pas en permanence face à leurs échecs. Montre leur combien ils avancent, quelque ce soit leur "rang" dans la classe.
  • Tu es dans un réseau qui a des moyens humains supplémentaires, ces personnes s'appelant assistants pédagogiques, référents, animateurs soutien, RASED, PDMQDC... Fais leur une place et fais leur confiance. Travailler à deux va enrichir ta pratique, garde donc ta porte ouverte. Mais fais le aussi dans le respect de tes élèves et de la sérénité de ta classe. Ne multiplie pas les projets (car la Ville va te proposer aussi plein de choses) et ne t’y engage que si tu adhères aux objectifs vis-à-vis de la réussite des élèves.
  • Tu es dans un réseau REP+ et tu vas te frotter au travail collectif, au travail inter-métier. Tu seras amené à partager, observer, enrichir tes pratiques professionnelles en permanence, si tu le souhaites. Là encore fais-le en te respectant. Mais savoure cette richesse de pouvoir travailler tout aussi bien avec ton IEN, un IPR, un conseiller péda, un formateur, un coordonnateur, ou tes collègues... Cela demandera adaptation, souplesse et bienveillance, tout comme prendre en compte la diversité des partenaires du quartier, sur lesquels tu pourras aussi t'appuyer.

Le grand atout du réseau, c'est que tu ne seras jamais seul face à tes difficultés et tu pourras toujours partager tes petites victoires...

Bienvenue...

Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
22/09/2017 Présentation des premiers résultats de l’enquête ReDISCO réalisée en 2016 et 2017 en France, en collège. Éléments de comparaison avec le Brésil, le Québec et la Suisse. Recherche subventionnée par la Dilcrah, l’université Lyon 2 et l’ENS-Ifé.
22/09/2017 Suite à la présentation de dispositifs et de récits d'expériences dans deux lycées professionnels, Aziz Jellab, sociologue et inspecteur général de l'Éducation nationale analyse les enjeux des relations avec les familles et donne des pistes de travail pour les équipes.
22/09/2017 Deux équipes pluridisciplinaires en lycée professionnel, avec des contextes contrastés, se sont mis au travail sur la question des relations avec les parents de leurs élèves. Qui sont ces parents ? Pourquoi et pour quoi chercher à entrer en relation avec eux ? Comment s’y prendre ?
23/08/2017 « Ce qui se joue de plus intéressant dans le développement langagier c’est ce qui se fait en dehors des activités pointées « langage » dans le continuum des domaines d’apprentissage ». Entre langage ordinaire, langage scolaire et langages disciplinaires, Yves Soulé,  formateur à l’ESPÉ de Montpellier en didactique du langage, déplie les difficultés que l’enseignement de l’oral représente et propose des pistes de formation pour les formateurs, dans une conférence qui s’est tenue le 23 mars 2017 à l’IFÉ.
23/08/2017 A partir de son expérience de formateur dans l'enseignement spécialisé, Baptiste Caroff considère que c'est l'observation précise et collective des situations perturbées qui peut donner aux enseignants des clefs pour agir efficacement sur le climat de classe et les apprentissages.
25/07/2017 Cet écrit est un texte collectif né du bilan de la formation des enseignants surnuméraires (M+) sur le département du Puy-de-Dôme (63), communiqué par Marc Daguzon, enseignant-chercheur à l'ESPE de Clermont-Auvergne. Pour ces enseignants, le point fort du dispositif est dans l'espace ouvert pour questionner chacun de ceux qui y participent (maîtres titulaires, M+ et accompagnateurs du dispositif) sur ses pratiques au jour le jour et de les mettre en question. Et ils en parlent bien...
03/07/2017 Au-delà des constats récurrents sur les problèmes posés par les devoirs à la maison aux élèves, à leurs parents, aux accompagnateurs, mais aussi (et on en parle moins) aux enseignants, les nouveaux programmes prescrivent de manière cohérente entre le cycle 2, le cycle 3 et le cycle 4, l’apprentissage progressif en classe de l’autonomie dans le travail personnel des élèves. Ce texte propose d’esquisser quelques pistes pour les formateurs afin qu’ils puissent accompagner les équipes à intégrer progressivement dans le réel des classes ces nouvelles prescriptions. Version 2 - juillet 2017
03/07/2017 Le centre Alain-Savary propose cinq grandes directions que les formateurs peuvent utiliser quand ils conçoivent une formation. Nombre de formateurs nous disent que cet outil leur est utile. Pour autant son usage ne va pas de soi. Tour d’horizon des points de vigilance pour le formateur.
03/07/2017 Une synthèse des réflexions et des outils du centre Alain-Savary au service des formateurs. Quelle serait une formation continue véritablement efficiente, une « bonne » formation, aujourd’hui ? À partir de son expérience, le centre Alain-Savary a défini un certain nombre d’objectifs, de modalités et d'outils pour concevoir la formation continue des enseignants. Version 5 - Juillet 2017, avec un nouveau chapitre sur les cinq directions pour la formation continue.
18/06/2017 Améliorer l’école pour qu’elle fasse mieux réussir tous les élèves ? Assurément. Mais comment ? Appliquer « les pratiques qui ont fait leurs preuves » ? Anthony Bryk, président de la Carnegie Foundation for the Advancement of Teaching, aux Etat-Unis, propose une synthèse explosive : un modèle systémique qui converge avec d’autres résultats énoncés par Hopkins, Snow, Spillane, Scott, Levin & Fullan sur les conditions de l’action publique efficace. Une proposition dans laquelle de nombreux courants de recherche francophone pourraient se retrouver...
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr