Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Métiers / Enseignants surnuméraires / Du plaisir de travailler dans un dispositif

Du plaisir de travailler dans un dispositif

Par Patrick Picard publié 10/05/2017 19:10, Dernière modification 14/05/2017 18:14
Plus de maîtres que de classes : suite aux intenses discussions qui nourrissent les échanges sur le web, un témoignage reçu qui illustre un point de vue sur ce que PMQC fait avancer dans le métier d'enseignant...

Le travail collectif est partie intégrante du travail enseignant. Collaborer, c’est apprendre avec les autres et des autres lors de temps de concertations. Mais la professionnalisation des enseignants se joue également en classe grâce au Plus de maîtres que de classes (PQMC). Ce dispositif consiste en la création (ou la réaffectation) d’un poste d’enseignant dans une école, un maître supplémentaire qui appartient à l’équipe enseignante, mais qui n’a pas la responsabilité d’une classe (circulaire 2012). Il vient en soutien aux enseignants titulaires de classes, en binôme ou en prenant en charge un petit groupe d’élèves. Au-delà de l’objectif principal de conduire chaque élève à la maîtrise du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, ce dispositif a l’ambition d’engager les équipes enseignantes dans du travail collectif.

Un tel dispositif existe dans notre école depuis deux ans et il a permis de ressouder une équipe complètement dispersée et d’impulser des réflexions constructives en croisant nos regards sur les élèves, leurs difficultés mais aussi pour permettre aux meilleurs d’entre eux d’avancer à leur rythme.

PMQC, ma meilleure formation professionnelle

Grâce au PMQC j’ai enrichi mes pratiques enseignantes et j’ai appris plus que jamais avec mes collègues, à leur contact, à leurs côtés, en les regardant travailler.

Dans notre école j’ai pu enrichir mes méthodes de lecture pour le CP avec Gwenn, en réinterrogeant quotidiennement nos méthodes pour les adapter aux progrès des élèves. Laure, Chantal, Carine, Sophie et Cathy m’ont confié leurs apprentis-lecteurs pour expérimenter des méthodes innovantes de compréhension des textes au cycle 2. Méthodes que certaines se sont appropriées par la suite pour assurer la continuité des apprentissages dans les classes.

Au cycle 3, ce sont Léa, Sabine et Laurent qui m’ont montré qu’une belle collaboration dans des classes-cycle permettait tous les possibles : adopter un enseignement en barrette (4 enseignants pour 3 classes), fonctionner en ateliers tournants, apprendre par le jeu, individualiser les parcours de chacun avec des plans de travail personnels pour les élèves malgré des classes chargées. Leur bienveillance et leur rigueur face à des élèves perturbateurs ont été pour moi un exemple de posture pédagogique.

En collaboration avec Aline, toute jeune enseignante de CE2, un ambitieux projet interdisciplinaire incluant l’outil numérique a vu le jour. Seule dans sa classe, ni elle ni moi n’aurions eu la capacité de mettre en œuvre ce type d’enseignement, prouvant qu’à deux nous avons été plus fortes grâce à une confiance réciproque.

En maternelle, j’ai expérimenté les ateliers de phonologie et de langage en maternelle avec l’aide de Florence, Patricia et Mathilde. Le dispositif a réalisé un de leurs rêves d’enseignantes de maternelle : faire parler régulièrement chacun des enfants, l’écouter et l’accompagner dans des discussions intenses avec ses camarades, ce qui était difficilement réalisable jusqu’alors.

J’ai pu voir l’ambition de chacun.e face à des situations compliquées, une ambition sans limite pour que chaque élève puisse tirer le meilleur de nos enseignements et revenir tous les jours avec beaucoup d’enthousiasme pour continuer à grandir.

Tout cela m’a permis d’évoluer parce que j’ai eu la chance de voir ces pratiques, de vivre ces moments enrichissants, ces échanges précieux. Tout cela a été rendu possible grâce au Plus de maîtres que de classes, parce que chacun de mes collègues a su m’ouvrir la porte de sa classe, m’accueillant pour me confier une partie de ses élèves ou pour partager un moment d’enseignement commun où chacune trouve sa place avec l’autre en pour apporter le meilleur à nos élèves.

Ce sont également des formations départementales, avec l'aide du Centre Alain Savary, et des régulations régulières proposées par l’équipe de circonscription (IEN, conseiller pédagogique et coordonnatrice REP) qui ont nourri ce développement professionnel. Toute l’équipe de maîtres supplémentaires du REP a été accompagnée dans un partage de pratiques, m’engageant dans un autre collectif, celui des M+.

Il serait dommage de voir avorter si vite un fonctionnement qui nous fait évoluer ensemble, dépassant la simple discussion organisationnelle, pour nous pousser à des réflexions professionnalisantes, témoignant de l’engagement et du professionnalisme de toute une équipe qui a appris à travailler en synergie et qui, si PMQC venait à disparaître, risquerait de revenir à des pratiques classiques et individuelles, moins riches, moins porteuses.

Les rapports successifs du Comité National de suivi (2014, 2015 et 2017) et un rapport parlementaire (décembre 2016) prouvent bien que les choses évoluent grâce au dispositif, notre bouffée d’oxygène dans ces contextes de travail parfois épuisants et incertains.

 

Une enseignante supplémentaire PMQC

 

Textes sur le dispositif :

MEN - DGESCO A1-1- DRDIE (2012), Dispositifs « plus de maîtres que de classes », missions, organisation du service et accompagnement des maîtres, NOR MENE1242376C. Circulaire n°2012-201 du 18-12-2012, en ligne [url] : http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=66628 (consulté le 20 janvier 2017)

MENESR (2014a). Le dispositif « plus de maîtres que de classes » : projet et mise en œuvre pédagogiques (Rapport n° 2014-031), en ligne [url] : http://cache.media.education.gouv.fr/file/2014/15/5/2014-031_Plus_de_maitres_que_de_classes_341155.pdf (consulté le 16 février 2017)

MENESR (2014b). Refonder l’éducation prioritaire. Un référentiel pour l’éducation prioritaire, en ligne [url] : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/education_prioritaire_et_accompagnement/53/5/referentiel_education_prioritaire_294535.pdf (consulté le 20 février 2017)

MENESR – DGES (2015a), Comité national de suivi « PMQC ». Note d’étape 2 - janvier 2015, en ligne [url] : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/PDMQDC/41/3/Note_d_etape_2_PDMQC-vEduscol-25-03-15_405413.pdf (consulté le 20 janvier 2017)

MENESR - DGES (2015b). Rapport du Comité national de suivi du dispositif « Plus de maîtres que de classes » Septembre 2015, en ligne [url] : http://cache.media.education.gouv.fr/file/10_-_octobre/07/2/Rapport_comite_national_suivi_dispositif_Plus_de_maitres_que_de_classes_oct2015_485072.pdf  (consulté le 20 février 2017)

MENESR (2016). Donner la priorité au primaire, en ligne [url] : http://cache.media.education.gouv.fr/file/rentree/91/9/02_rentree_infographie_prioriteprimaire_617919.pdf (consulté le 25 février 2017)

MENESR (2017). Note du Comité national de suivi du dispositif « Plus de maîtres que de classes » Janvier 2017, en ligne [url] : http://cache.media.education.gouv.fr/file/2017/09/3/Note-du-Comite-national-de-suivi-du-dispositif-Plus-de-maitres-que-de-classes_694093.pdf (consulté le 20 février 2017)

 

Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
17/01/2018
17/01/2018
16/01/2018 3 ans après la refondation de l'Éducation prioritaire, où en est le pilotage des réseaux ? Le centre Alain-Savary a mené l'enquête pour analyser le travail réel des pilotes et leur proposer des ressources et des outils.
16/01/2018 Au cours de l'année 2016-2017, plusieurs dizaines de circonscriptions ont testé des modalités d'accompagnement d'écoles à partir de Narramus. A Lyon, deux circonscriptions ont travaillé ensemble, et sont venues à l'IFÉ témoigner de leurs réussites et de leurs discussions...
16/01/2018 Une synthèse des réflexions et des outils du centre Alain-Savary au service des formateurs. Quelle serait une formation continue véritablement efficiente, une « bonne » formation, aujourd’hui ? À partir de son expérience, le centre Alain-Savary a défini un certain nombre d’objectifs, de modalités et d'outils pour concevoir la formation continue des enseignants. Version 6 - Novembre 2017, avec un nouveau chapitre sur l'usage de la photo.
16/01/2018 Depuis six ans, l’école JJ Rousseau d’Argenteuil, située en REP, a engagé une réflexion collective pour faire réussir ses élèves en mathématiques, et mis en œuvre un travail spécifique autour de la résolution de problèmes. Partant du constat que les élèves peuvent réussir les tâches sans comprendre les enjeux d’apprentissage, ils ont fait le choix de la complexité initiale. Dès le CP, ils travaillent progressivement et simultanément la construction du nombre, les concepts opératoires, les algorithmes de calcul et la catégorisation des problèmes additifs et multiplicatifs. C’est à dire que sans jamais renoncer au sens, ils pratiquent un entrainement intensif des différents types de tâches pour structurer puis automatiser les procédures.
16/01/2018 Depuis six ans que les enseignants de l'école élémentaire JJ Rousseau sont engagés dans une démarche collective autour de la résolution de problèmes mathématiques, Kevin, M+, a créé des fichiers d'exercices adaptés à leurs besoins. Au fur et à mesure qu'ils avançaient et amélioraient leur projet, il a consigné leurs intentions, leurs démarches, les recherches utiles, les connaissances acquises, la classification des problèmes, la grammaire de la résolution, les analyses des effets de leurs pratiques, etc.
16/01/2018 Séverine enseigne au CP avec Kévin un maître + sur une séance de résolution de problème.
16/01/2018 Frédéric enseigne dans cette école depuis 20 ans et fait part de son expérience. Il n'a pas souhaité être filmé, mais a accepté d'expliquer comment s'organise le travail de l'équipe de cycle 3, autour de la question de l'évaluation et des outils qu'ils ont construits pour guider les enseignements et travailler avec les familles au service des apprentissages.
16/01/2018 Ouafa enseigne au CE1. Elle conduit en demi-groupe une séance de résolution de problèmes.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr

Référentiel de l'EP

logoEP.gif A travers un tableau de ressources pour vos formations, l'équipe du centre Alain-Savary vous propose des pistes pour avancer sur la mise en oeuvre du référentiel de l'Education prioritaire.

Accéder au tableau...

Publications

Toutes nos publications

publications

Dernière publication :

Enquête sur le pilotage des réseaux d'Éducation Prioritaire

Analyses, ressources et outils

couv-dossier-piloter-EP 

(PDF - 7,6 Mo - 46 pages)

Vidéos : Les grands témoins du centre

grand-temoin-casUne collection de vidéos, qui va s'enrichir au fil du temps, de chercheurs et de praticiens dont les discours nous semblent pouvoir aider chacun à penser autour des difficultés des élèves, des enseignants et des pilotes dans l'Ecole.

Parcours de formation

parcours hybrides

A travers ces parcours, le centre Alain-Savary propose aux formateurs des ingénieries de formation "hybride" autour d'un sujet. Chacun d'eux comprend à la fois des ressources théoriques pour les formateurs, une proposition d'ingénierie, des supports de travail pour les stagiaires.

Voir les parcours...

Formations

Le calendrier des formations 2017-2018 prévues par le centre Alain-Savary est en ligne

Les formations du Centre Alain Savary, organisées dans le cadre de l'IFE, sont accessibles gratuitement aux cadres, formateurs, coordonnateurs, (EN et hors EN), qui souhaitent y participer.

Le calendrier avec les dates et le sujet des formations 2017-2018 est en ligne, une description plus précise sera publiée

Voir le calendrier...

Derniers comptes rendus :