Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Métiers / Pilotes / Olivier Rey : "Le changement, c'est comment ?"

Olivier Rey : "Le changement, c'est comment ?"

Par Patrick Picard publié 17/07/2018 09:45, Dernière modification 17/07/2018 11:34
Responsable du service "Veille & Analyses" de l'IFÉ, Olivier Rey précise à quelles conditions il lui semble possible de réformer le système éducatif. Il s'appuie sur le dossier qu'il a réalisé, pour rendre accessibles les résultats des recherches internationales sur la question.

player1

player1  
La méthode du service Veille & Analyses de l'IFÉ  0:00

Vouloir "changer les pratiques" ne suffit pas pour réformer

1:49
Les conditions de l'action publique efficace 2:59

Des exemples à l'international

5:04
La "résistance" au changement 8:48

Le sens donné par les acteurs, condition de la réussite

12:29
Entre centralisme et autonomie, où est la solution ? 19:32
"L'établissement formateur", à quelles conditions ? 21:28
C'est quoi, un "passeur" ? 22:46

A partir d'une synthèse des recherches internationales, mais aussi en prenant plusieurs exemples dans différents pays du monde, Olivier Rey présente plusieurs conditions pour que les "réformes" engagées pour faire évoluer un système éducatif portent leurs fruits.

D'abord, il précise qu'il ne suffit pas de vouloir "faire évoluer les pratiques", comme si celles-ci n'étaient pas dépendantes à la fois des contextes socio-politiques et des normes professionnelles historiquement construites dans une institution, en fonction des objectifs assignés par le politique au cours de l'histoire.

Il observe que les systèmes qui réussissent des changements ne font pas l'économie du temps long, qui implique à la fois des temps de synthèses sur les savoirs disponibles, des temps de concertation avec les acteurs, et un nombre limités d'objectifs réalisables.

Si la notion de "résistance au changement" est souvent définie comme processus interne aux sujets confrontés à l'incertitude et le coût cognitif du changement, Olivier Rey convoque davantage les résultats des recherches qui montrent que les professionnels travaillent d'abord en étant mûs par le sens qu'ils donnent à ce qu'on leur demande de faire, et à la cohérence entre les buts et les moyens donnés pour réaliser le travail à faire.

Il propose de ne pas céder aux sirènes d'une autonomie vantée à tort comme la condition de la libération des énergies, mais au contraire d'articuler prescription centrale forte et garanties de latitudes d'action dans les territoires et établissements, en insistant sur le rôle central des hiérarchies intermédiaires pour nourrir l'action et la capacité à prioriser.

En s'appuyant sur l'expérience accumulée par son service en matière de synthèses éducatives, il prend également le temps de revisiter quelques termes fourre-tout comme "établissement formateur" ou "passeurs", en insistant sur l'importance de la formation continue et les collectifs d'acteurs pour pouvoir construire les mobilisations collectives indispensables à toute élévation de la qualité d'un système ou d'un service public.

 

Le dossier de Veille sur le changement en éducation

Toutes les publications du service Veille & Analyses de l'IFÉ

Le blog du service Veille & Analyses de l'IFÉ

Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
05/09/2018 Ce module de formation s'intéresse à un moment-clé de l'enseignement/apprentissage des mathématiques où l'enseignant propose une consigne de travail à la classe pour réaliser une tâche. Il a pour objectif de mettre en discussion ce qu'on met derrière le terme d'"explicitation" et de repérer des manières de faire plus ou moins efficaces en fonction du projet didactique de l'enseignant.
03/09/2018 Cette publication "Relations École-Familles de la maternelle au lycée" est le résultat de travaux conduits en séminaire par des praticiens, des formateurs et des chercheurs à partir de dispositifs pérennes qui ont fait leur preuve sur plusieurs années. C'est une ressource qui permet de nourrir l'action et la réflexion sur les relations entre enseignant(s)-parent(s), École et Familles de milieux populaires.
02/07/2018 Faut-il travailler des catégorisations de problèmes en formation et/ou dans la classe avec les élèves ? Si oui, lesquelles ? Intérêts/limites de ce travail ? Et la schématisation, quel rôle joue-t-elle dans l'enseignement de la résolution de problèmes en mathématiques ? Ces questions préoccupent les formateurs et les enseignants. Le Centre Alain Savary a sollicité les points de vue de chercheurs en didactique des mathématiques et en psychologie cognitive pour tenter de comprendre où sont les controverses.
28/06/2018 Dans l'académie de Versailles, des formateurs "Education Prioritaire" sont sollicités par un lycée pour travailler la question du travail personnel. Bien que ce soit "hors réseau", ils relèvent le défi à partir d'une observation précise de l'ordinaire du travail des enseignants et des élèves.
02/06/2018 En quoi les propos d’un sociologue de l’action publique peuvent-ils rejoindre les préoccupations des formateurs et des pilotes ? Xavier Pons s’intéresse à la façon dont les politiques conçoivent et mettent en oeuvre des réformes, et donc cherche à comprendre les relations entre les acteurs. En plongeant dans les vingt dernières années de politiques éducatives, il nous livre des clés tout à fait utiles pour comprendre et agir au présent.
30/05/2018 A vos agendas ! Les formations du centre Alain-Savary, organisées dans le cadre de l'IFE, sont accessibles gratuitement aux cadres, formateurs, coordonnateurs, qui souhaitent y participer. Les formations ont lieu à l’IFE 19 allée de Fontenay 69007 Lyon. Elles sont destinées à soutenir et outiller les professionnels en charge de construire des espaces de formation, d'accompagnement et de travail collectif des personnels enseignants et éducatifs.
22/05/2018 "Écrire c'est à la fois calligraphier, copier, encoder et produire" explique Bernadette Kervyn, maitre de conférence à l'université de Bordeaux lors de son intervention en formation de formateurs à l'IFÉ en novembre 2017. Partie prenante de la recherche Lire et Ecrire, elle s'intéresse particulièrement à l'écriture : encodage, copie différée et production d'écrits.
07/05/2018 Lors de son intervention à l'Institut Français de l'Education, Marie-France Bishop, professeure des universités en sciences de l'Education, spécialiste de didactique du français, à l'université de Cergy Pontoise s’est exprimée sur les résultats de la recherche Lire et Ecrire en ce qui concerne la compréhension en lecture. Marie-France Bishop décline les résultats de la recherche selon trois points de vue, celui des élèves, celui des enseignants et celui des formateurs : - Qu’est-ce que la recherche a observé des difficultés des élèves en compréhension de lecture ? - Qu'est-ce que la recherche a montré de ce que les enseignants enseignent de la compréhension ? - Quelle formation mettre en place pour que la compréhension soit enseignée à tous les élèves de façon efficace ?
25/04/2018 Le Centre Alain Savary produit des ressources, organise des séminaires et des formations sur la thématique des relations École-Familles. Lors de ces travaux nous avons eu l'occasion de travailler à plusieurs reprises avec l'Association des collectifs enfants parents professionnels (ACEPP). L'ouvrage ci-dessous donne un nouvel écho d'une démarche que conduit cette association : les Universités populaires de parents (UPP).
10/04/2018 Réunis à l'IFé pour la deuxième session de la formation "Gérer les élèves "perturbateurs", concevoir des formations pour soutenir les enseignants", les stagiaires ont travaillé - à partir de leur vécu de formateurs et d'accompagnants, de témoignages de formateurs, et d'analyses de vidéos de situations de classe - pour identifier les freins et leviers pour construire des formations.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr