Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Formations du centre Alain-Savary 2019-2020

Formations du centre Alain-Savary 2019-2020

Par Frédérique Mauguen publié 11/07/2019 17:45, Dernière modification 20/11/2019 09:08
À vos agendas ! Le calendrier des formations 2019-2020 de l’Ifé est en ligne et les inscriptions sont ouvertes.

Les formations conçues ou co-conçues par le centre Alain-Savary tentent de concilier plusieurs éléments :

  • des apports de différents champs de recherche
  • l'identification de problèmes ordinaires rencontrés par les élèves, les enseignants, les professionnels de l'École, dans leur activité scolaire et éducative
  • la construction d'outils concrets pour la classe et/ou pour la formation et de parcours de formation
  • l'expertise des savoirs de métier, le partage d'expériences de terrain pour illustrer les manières situées de s'attaquer à des problèmes génériques

Ces formations sont accessibles gratuitement aux cadres, formateurs, coordonnateurs, qui souhaitent y participer. Elles sont destinées à soutenir et outiller les professionnels en charge de construire des espaces de formation, d'accompagnement et de travail collectif des personnels enseignants et éducatifs.

Certaines formations sont organisées en 2 sessions. Pour participer à l’ensemble de la formation, il est nécessaire de s’inscrire à chacune des deux sessions. 

Ouvrir un compte et accéder à votre espace personnel de formation sur le site de l'Ifé.

 

Former et accompagner les enseignants en mathématiques aux cycles 1, 2 et 3, en éducation prioritaire et au delà

Le rapport Villani-Torossian place la question de l’enseignement des mathématiques et de la résolution de problèmes comme un élément clef de la réussite scolaire. Les évaluations nationales comme internationales, les différents champs de recherches s’accordent à montrer que l’enseignement des mathématiques en France génère des inégalités scolaires en lien avec les inégalités sociales qui se renforcent au cours de la scolarité des élèves.


Cette formation prendra appui sur les préoccupations réelles des acteurs de l’École (enseignants, formateurs, pilotes). Elle articulera des questions liées aux savoirs à enseigner (didactique des mathématiques/problèmes d’apprentissages) et des questions liées aux savoirs pour enseigner (didactique professionnelle).


La formation articulera des apports théoriques et de recherche, des présentations de dispositifs ou de pratiques conduits par des collectifs (par exemple une étude conduite par une équipe REP+ sur les interactions langagières liées aux stéréotypes de genre dans l’enseignement des mathématiques, ou encore une équipe qui a construit des outils d’évaluation pour mieux planifier au quotidien ses enseignements et mieux penser la question de l’étayage). Cette formation permettra aussi de présenter des outils de conception de formation et proposera des temps d’ateliers pour élaborer des modules de formations et échanger des outils et des références avec les collègues présents.

La formation est organisée en 2 temps: les 4, 5 et 6 novembre 2019 ET le 9 et 10 mars 2020

Pour s'inscrire : ICI

Travail personnel dans et hors la classe

De nombreux travaux de recherche montrent que la question du travail personnel est un élément clé de la réussite scolaire et de la poursuite des études. Ces travaux montrent également que l’externalisation du travail personnel génère des inégalités si les élèves n’arrivent pas à surmonter en classe les obstacles qui les empêchent de devenir progressivement autonomes dans le travail d’appropriation des savoirs et des méthodes des disciplines scolaires. Par ailleurs, la mise en oeuvre dans tous les collèges, du dispositif « Devoirs faits » interroge de nouveau l’accompagnement du travail des élèves en dehors de la classe et sa continuité avec le travail en classe.

À partir d’expériences locales de formation, liées notamment au déploiement du dispositif « Devoirs faits », et  des situations d’enseignement-apprentissage dans des classes,  il s’agira de comprendre et d’analyser  les difficultés d’apprentissage rencontrées par les élèves et de dégager des pistes pour favoriser l’apprentissage de l'autonomie dans le travail personnel, prescrite par les nouveaux programmes.

La formation est organisée en 2 temps:  les 18 et 19 novembre 2019 ET les 18 et 19 mai 2020.

Pour s'inscrire : ICI

Ramener le réel en formation

Faire de la formation continue un levier de développement professionnel interroge la conception, les buts et les moyens utilisés en formation. La prise en compte de la réalité complexe du métier d’enseignant dans des contextes situés est sans doute l’un des défis à relever en formation. La vidéo, la photo, ou d’autres traces d’activités sont depuis longtemps utilisées pour analyser les pratiques professionnelles et observer l’activité réelle des élèves.

En mobilisant les cadres de l’analyse du travail et des didactiques, cette formation approfondira les usages de différents outils pour ramener « le réel » en formation ainsi que les difficultés ordinaires que peuvent rencontrer les formateurs.

S'inscrire à la session du 28 et 29 novembre 2019

Le travail collectif intermétier: un levier pour le développement professionnel

La prescription des politiques éducatives fait du travail collectif une règle. Travailler en équipe, collaborer, coopérer, sont aujourd’hui des compétences professionnelles énoncées explicitement dans les référentiels des personnels de l’Éducation. Cette prescription donne lieu à l’émergence de collectifs ou de territoires apprenants. En éducation prioritaire, le co-pilotage des réseaux, le déploiement des cités éducatives ajoutent à la complexité du travail collectif entre pairs celle du travail collectif en intermétier. Or cette prescription à travailler ensemble ne va pas de soi. 

Cette formation, destinée aux formateurs, cadres, pilotes, et partenaires de l'éducation nationale, et collectivités questionnera les principes, les conditions et les ressources nécessaires pour faire du travail collectif intermétier un levier des transformations durables du travail au profit de l’apprentissage des élèves.

La formation sera nourrie d’exemples concrets d’accompagnements de territoires et d’académies, mis en œuvre par les équipes de l’Ifé et leurs partenaires. Elle proposera des outils destinés à soutenir le travail des collectifs.

La formation est organisée en 2 temps: les 9 et 10 décembre 2019 ET les 28 et 29 mai 2020

Pour s'inscrire : ICI

Coopérer avec les parents les plus éloignes de la culture scolaire

Les relations École-Familles sont dorénavant inscrites dans le répertoire des gestes professionnels de l’enseignant. La formation initiale et continue dans ce domaine s’en empare. Progressivement, dans les établissements,  les relations évoluent vers des principes de coéducation et de considération réciproque. Pour autant, les enseignants sont confrontés à de nombreux obstacles  et dilemmes, en particulier lorsqu’il s’agit de communiquer avec des parents d’élèves dont on dit  qu'ils sont « éloignés de la culture scolaire » : parce qu’ils vivent  en situation de grande pauvreté, qu’ils n’ont pas été  scolarisés ou qu’ils ont eu  une expérience d’échec scolaire, et/ou parce qu’ils sont  en situation de migration récente.

Cette formation proposera des apports de chercheurs en sociologie de l’éducation, sociolinguistique et sciences de l’éducation ainsi que des apports de professionnels éducatifs et d’acteurs associatifs. Elle interrogera les réelles difficultés rencontrées et les possibilités de  nouer des liens, aussi ténus soient-ils, avec tous les parents d’élèves, dans une optique de coéducation. Comment favoriser leur implication, en prenant en compte leurs identités dans la diversité, et dans quels buts ? Comment « rendre lisible » l’école et qu’attend-on de cette lecture ?  S’adressant principalement à des formateurs, un temps sera consacré à des ateliers de conception de formation sur cette thématique, à partir du contexte professionnel des participants.

S'inscrire à la session du 20 et 21 janvier 2020

Lire, écrire au cycle 2

La circulaire de rentrée 2019, publiée par le ministère de l’Éducation nationale, réaffirme l’acquisition des « savoirs fondamentaux » comme une priorité nationale, appuyée sur les résultats des évaluations CP-CE1. Le déploiement d’un plan de formation centré sur ces apprentissages implique pour les formateurs de pouvoir construire et mettre en œuvre des contenus et des formats de formation conformes aux prescriptions, et aux préoccupations des enseignants. L’outillage des formateurs est donc, du point de vue des savoirs de recherche et des parcours de formation réalisables, particulièrement exigeant.

Cette formation destinée aux formateurs et aux pilotes, propose de mettre en discussion les apports de différents courants de recherche sur les composantes du Lire-Ecrire et leur articulation, en particulier au CP : le code alphabétique et les procédures d’identification des mots, la compréhension de textes écrits, l’écriture, l’étude de la langue et l’acculturation à l’écrit.

La formation s’intéressera par ailleurs à la conception de formation, à partir de la présentation d’outils et de scénario nourrie par des témoignages d’acteurs de la formation, particulièrement dans le domaine de la production d’écrits au CP, de l’étude de la langue et de la compréhension au cycle 2.

S'inscrire à la session du 6 et 7 février 2020

 

dans quelle mesure la coopération favorise-T-elle les apprentissages?

“C’est à plusieurs qu’on apprend tout seul”. Cette maxime qui fait souvent consensus place la coopération au rang des pratiques pédagogiques permettant aux élèves de mieux apprendre. Le travail et l’apprentissage entre pairs encouragés par l’institution fait l’objet de nombreuses recherches en éducation qui  apportent un éclairage aux questionnements que la mise en place de la coopération suscite :  A quelles conditions peut-on parler de situation de coopération ? Quelles traces d’apprentissage peut-on identifier dans les situations proposées ? De quelle nature sont les apprentissages réels pour les élèves ? Comment articuler apprendre à coopérer et coopérer pour apprendre ?

En prenant appui sur les apports de différents champs de recherche sur la coopération scolaire ainsi que  sur les pratiques des professionnels, cette formation de formateurs se propose d’observer et de mieux comprendre les liens entre la coopération et les apprentissages des élèves, pour outiller les acteurs de la formation.

S'inscrire à la session du 23 et 24 mars  2020

 

A quelles conditions les interactions orales sont-elles vecteurs d'apprentissages ?

Si l’oral est le plus souvent travaillé en tant qu’objet, selon ses différents genres : exposé, lecture à voix haute, etc., il est aussi constamment utilisé pour interagir, argumenter, résoudre un problème, etc., sans que pour autant une attention particulière soit portée aux processus de construction des échanges verbaux qui favorisent ou empêchent les apprentissages.

Cette formation de formateurs, ancrée dans les travaux de chercheurs en Sciences du langage et Sciences de l’éducation, propose d’observer, d’identifier et d’analyser au plus près ce qui se joue dans les échanges sociocognitifs entre l’enseignant et ses élèves, entre les élèves eux-mêmes. Il s’agira ensuite de s’intéresser aux ingénieries de formation propices à la prise en compte de la nature des interactions langagières contribuant au mieux aux apprentissages des élèves.

S'inscrire à la session du 4 et 5 mai 2020

Le catalogue complet des formations de l'IFE est accessible ICI.

Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
13/11/2019 Cette boite à outils propose aux formateurs des ressources et des scénarios de formation à partir des apports de la recherche Lire-Ecrire.
08/11/2019 Une synthèse des réflexions et des outils du centre Alain-Savary au service des formateurs. Quelle serait une formation continue véritablement efficiente, une « bonne » formation, aujourd’hui ? À partir de son expérience, le centre Alain-Savary a défini un certain nombre d’objectifs, de modalités et d'outils pour concevoir la formation continue des enseignants. Version 7 - octobre 2019, enrichie notamment d'un chapitre consacré à l'usage de l'audio et d'un guide d'entretien d'autoconfrontation.
05/11/2019 À partir de situations réelles dans et hors la classe, cette ressource vise à outiller les formateurs sur la question du travail personnel de l'élève.
16/09/2019 Marie-Odile Maire-Sandoz, membre de l’équipe du centre Alain Savary, a partagé avec ses collègues de l’INRP puis de l’IFE, de 2004 à 2019, sa force de travail et ses convictions.
11/09/2019 Mardi matin, mois de décembre 2017. Élisabeth conduit le rituel de l'appel : Compter les présents et les absents. Elle en fait une activité de mathématiques qui permet de réinvestir certaines connaissances étudiées à d'autres moments sur le nombre .
15/07/2019 Dans une conférence scindée en quatre vidéos, Sylvie Plane, professeure émérite de Sciences du langage, fait découvrir cet objet complexe. De la maternelle au lycée, l'oral est à la fois vecteur et objet d'apprentissage. Ses différentes dimensions : sociales, interactionnelles, cognitivo-langagières, etc. sont exposées en détails dans le but de mieux comprendre ce qui se joue en classe et de penser des pistes de travail pour les élèves.
18/06/2019 Charles Torossian, inspecteur général de l’éducation nationale et conseiller spécial auprès de Jean-Marc Huart, DGESCO, dresse un état des lieux de la mise en œuvre du rapport Villani-Torossian concernant la formation initiale et continue, en mathématiques, des enseignants du premier degré. Cette intervention se situait dans le cadre de la deuxième session de la formation de formateurs « concevoir des formations en mathématiques et accompagner les enseignants sur le terrain en éducation prioritaire » organisée par l’Ifé-Centre-Alain-Savary en mars 2019.
28/05/2019 Dans la filiation d'Henri Wallon et de Lev Vygotski, Jean-Yves Rochex, professeur en Sciences de l'éducation à l'Université Paris 8 Saint-Denis, définit le rôle de l'école dans le développement de l'enfant, ainsi que des concepts utiles à l'enseignement et à la formation des enseignants : expliciter, triple autorisation, norme et normativité, zone proximale de développement (ZPD), etc.
12/04/2019 Ce module de formation propose d'analyser avec un groupe d'enseignants une pratique de résolution de problème en Moyenne Section. À partir d'une photo et d'un extrait vidéo, le collectif est amené à repérer dans ce que fait la maitresse, ce qui peut outiller les élèves pour construire du langage mathématique et structurer la pensée. Comment distinguer les buts de la tâche, des objectifs d'apprentissage ? Quels sont les "savoirs invisibles" qui sont nécessaires pour réussir la tâche ?
12/04/2019 Comment s'emparer des erreurs des élèves dans les situations d'apprentissages ? Pour en faire quoi ? Ce module de formation traite de la question des régulations didactiques au cœur des séances d'apprentissage au cycle 1.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr