Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Décrochages / RESSOURCES / Perturbation scolaire : ce qui est essentiel aux plus décalés est utile à tous

Perturbation scolaire : ce qui est essentiel aux plus décalés est utile à tous

Par Sylvie Martin-Dametto publié 23/08/2017 11:30, Dernière modification 03/09/2017 10:16
A partir de son expérience de formateur dans l'enseignement spécialisé, Baptiste Caroff considère que c'est l'observation précise et collective des situations perturbées qui peut donner aux enseignants des clefs pour agir efficacement sur le climat de classe et les apprentissages.

Captation vidéo réalisée à l'IFÉ lors d'une formation "gérer les élèves perturbateurs" en novembre 2016.

Montage vidéo réalisé par Sylvie Guffond et Olivier Marmoux, formateurs à la DSDEN 74. Nous les remercions de l'autorisation qu'ils nous donnent de publier leur travail.

player1

player1
Parents, soignants, enseignants: chacun son champ d'action 00:00
L'accessibilité pédagogique et didactique comme principe d'action pour les professionnels 02:22
Un comportement ne dit rien de l'intention qui le motive 08:12
Structurer le temps, les espaces et les apprentissages : une nécessité pour certains, un besoin pour tous 09:41
S'appuyer sur les besoins repérés dans le cadre de l'enseignement spécialisé pour aider tous les élèves à mieux apprendre 11:56
Travailler collectivement dans l'école pour développer de la cohérence dans les pratiques 14:28

Parents, soignants, enseignants : chacun son champ d’action

Baptiste Caroff introduit son propos en affirmant la connaissance de l’enfant par le parent, du patient par le soignant et de l’élève par l’enseignant. La reconnaissance de ces trois formes d’expertises comme nécessaires, complémentaires et non hiérarchisables constitue une condition de l’utilité de l’action de chacun au service du projet éducatif de l’enfant.

L’accessibilité pédagogique et didactique comme principe d'action pour les professionnels

Il appuie son propos sur le concept d’accessibilité, issu du champ du handicap et de la loi de 2005, pour le décontextualiser et regarder comment celui-ci peut s’appliquer utilement dans la classe ordinaire. Cette approche repose sur la notion d’égalité réelle de traitement, c’est à dire, en termes d’accès au droit, permettre à chacun d’acquérir des connaissances solides et ambitieuses à l’école, protéger de la catégorisation et des discriminations inhérentes. La démarche consiste à analyser la nature des difficultés de comportement ou d’apprentissage des élèves les plus en difficulté, pour construire et aménager les situations d’apprentissage collectives ; c’est à dire en considérant que ce qui est nécessaire aux élèves les plus dépendants de l’action du maitre, est utile à tous.
Cette approche permet à l’enseignant d’éviter l’épuisement professionnel lié à la différenciation des situations d’enseignement en fonction des pathologies d’élèves. L’entrée par les besoins, nécessaires à certains, utiles à tous, redonne du pouvoir d’agir aux enseignants.

Un comportement ne dit rien de l’intention qui le motive

En tant que professionnel, on a souvent tendance à juger un comportement, qu’il soit violent, insultant ou simplement inadapté à la situation, à l’aune de l’intention qu’on projette sur l’élève lorsqu’il fait ce qu’il fait. "Juger un comportement c’est projeter une intention sur l’acte de l’autre. Or il est impossible de connaître l’intention de quelqu’un, adulte ou enfant, par rapport à un acte." Si bien que s’abstraire du jugement, nécessite de s’en tenir aux éléments factuels « il a dit "z’y va"… », afin de s’émanciper des petites phrases jugeantes « il est insolent », « il ne veut pas finir son travail », qui jalonnent le quotidien des professionnels, et n’aident pas à agir dans les situations problématiques.

Structurer le temps, les espaces et les apprentissages : une nécessité pour certains, un besoin pour tous

"Tout être humain, placé dans une situation inhabituelle a besoin d’être tranquillisé sur un certain nombres de repères fondamentaux" (quand est-ce qu’on commence/mange/termine, qu’est-ce qu’on va faire, qu’est-ce qu’on attend de moi, qui va venir intervenir, où on va aller pour…). Dans une classe, la plupart des élèves réussissent à surmonter l’absence de ces éléments de sécurisation pour entrer dans les apprentissages ; pour les élèves qui ont un trouble, ou qui sont "en grand décalage" ces situations sont insupportables et ils l’expriment de différentes manières (agressivité, inattention, comportement inadapté à la situation).

S’appuyer sur les besoins repérés dans le cadre de l’enseignement spécialisé, pour aider tous les élèves à mieux apprendre

Sécuriser, structurer, aménager et expliciter les situations d’enseignement pour prendre en charge, dans le cadre collectif de la classe, ce qui est repéré dans l’enseignement spécialisé comme des besoins de quelques uns, permet à tous les élèves de mieux s’engager dans les apprentissages.

Travailler collectivement dans l’école pour développer de la cohérence dans les pratiques

Cohérence ne signifie pas conformité, il ne s’agit pas de normer les pratiques des enseignants dans une école. Néanmoins, l’expérience montre que ce qui est acceptable pour certains enseignants, notamment en matière de règles de vie dans la classe ou dans l’école, ne l’est pas pour un autre. Ces situations, qui sont parfois des micro-situations, mettent les élèves les plus fragiles dans des situations d'incompréhension insupportables. Pour l’équipe d'école, il est donc important de s’emparer de ces situations, de les discuter, d’envisager des compromis et des solutions, de les expliciter aux élèves et de les mettre en œuvre.

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin sur la scolarisation en classe ordinaire d'élèves à besoin éducatif particulier avec des difficultés comportementales, l'inspection ASH 38  met à disposition des professionnels des ressources organisées en quatre parties :

  • COMPRENDRE, pour approfondir ses connaissances concernant les troubles du comportement et les troubles du spectre autistique, et pour analyser des situations de classe
  • PRÉVENIR, pour structurer et rendre explicite les règles de vie de la classe, de l’école, et pour structurer et rendre explicite le cadre d’apprentissage
  • GÉRER, pour élaborer un protocole permettant de conserver une démarche professionnelle et distanciée, et pour définir des postures professionnelles permettant de gérer les situations de crise
  • CONSTRUIRE, pour construire et reconstruire après la crise avec l’élève et avec les autres élèves, et pour réinvestir les éléments de la formation dans sa pratique professionnelle

on y trouve des documents pratiques et synthétiques, par exemple la description d'une crise décompose en six étapes une situation de crise et documente à chaque étape les manifestations qui permettent au professionnel de se repérer dans l'évolution de la crise, ainsi que des stratégies à mettre en place. Mais aussi des études de cas dans lesquelles sont décrites les difficultés rencontrées par l'élève, par le groupe classe et par l'enseignant, ainsi que des dilemmes professionnels auxquels l'enseignant est confronté. Dans ces ressources on trouve également des apports théoriques à destination des formateurs et des enseignants sous forme de conférences à écouter en ligne, ou d'articles à lire.

Sur le site du centre Alain-Savary :

Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
20/11/2017 Une synthèse des réflexions et des outils du centre Alain-Savary au service des formateurs. Quelle serait une formation continue véritablement efficiente, une « bonne » formation, aujourd’hui ? À partir de son expérience, le centre Alain-Savary a défini un certain nombre d’objectifs, de modalités et d'outils pour concevoir la formation continue des enseignants. Version 6 - Novembre 2017, avec un nouveau chapitre sur l'usage de la photo.
12/10/2017 Quels sont les savoirs sur l'enseignement du lire-écrire au cycle 2 qui font consensus ? Où sont les discussions ? Peut-on proposer des pistes utilisables pour les enseignants ? Roland Goigoux fait le point à partir des fruits de la recherche Lire-Ecrire qu'il a dirigée, en pointant ce qui lui semble converger (ou pas...) avec d'autres résultats de recherches...
07/10/2017 Nombre de formateurs ont recours à des vidéos ou des photos pour leurs visites-conseils. Eric Demangel et Olivier Boussert, conseillers pédagogiques dans l'Yonne, expliquent comment ils s'y prennent...
06/10/2017 3 ans après la refondation de l'Éducation prioritaire, où en est le pilotage des réseaux ? Le centre Alain-Savary a mené l'enquête pour analyser le travail réel des pilotes et leur proposer des ressources et des outils.
06/10/2017 En guise de synthèse...
06/10/2017 Il s’agit d’une intervention-recherche-formation dans un réseau d’éducation prioritaire du bassin littoral Nord marseillais, le réseau Jean Moulin, objet d’une contractualisation opérée entre le Rectorat, l’ESPE d’Aix-Marseille et l’équipe ERGAPE (ERGonomie de l’Activité des Professionnels de l’Education) du laboratoire ADEF (Apprentissage, Didactique, Evaluation et Formation) et des réseaux d’éducation prioritaire marseillais, autour de la problématique concernant les gestes professionnels efficaces en contexte dit « difficile ».
06/10/2017 Un outil synthétique construit à partir des préoccupations des différents métiers qui contribuent au pilotage des réseaux.
22/09/2017 Présentation des premiers résultats de l’enquête ReDISCO réalisée en 2016 et 2017 en France, en collège. Éléments de comparaison avec le Brésil, le Québec et la Suisse. Recherche subventionnée par la Dilcrah, l’université Lyon 2 et l’ENS-Ifé.
22/09/2017 Deux équipes pluridisciplinaires en lycée professionnel, avec des contextes contrastés, se sont mis au travail sur la question des relations avec les parents de leurs élèves. Qui sont ces parents ? Pourquoi et pour quoi chercher à entrer en relation avec eux ? Comment s’y prendre ?
22/09/2017 Suite à la présentation de dispositifs et de récits d'expériences dans deux lycées professionnels, Aziz Jellab, sociologue et inspecteur général de l'Éducation nationale analyse les enjeux des relations avec les familles et donne des pistes de travail pour les équipes.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr

Référentiel de l'EP

logoEP.gif A travers un tableau de ressources pour vos formations, l'équipe du centre Alain-Savary vous propose des pistes pour avancer sur la mise en oeuvre du référentiel de l'Education prioritaire.

Accéder au tableau...

Publications

Toutes nos publications

publications

Dernière publication :

Enquête sur le pilotage des réseaux d'Éducation Prioritaire

Analyses, ressources et outils

couv-dossier-piloter-EP 

(PDF - 7,6 Mo - 46 pages)

Vidéos : Les grands témoins du centre

grand-temoin-casUne collection de vidéos, qui va s'enrichir au fil du temps, de chercheurs et de praticiens dont les discours nous semblent pouvoir aider chacun à penser autour des difficultés des élèves, des enseignants et des pilotes dans l'Ecole.

Parcours de formation

parcours hybrides

A travers ces parcours, le centre Alain-Savary propose aux formateurs des ingénieries de formation "hybride" autour d'un sujet. Chacun d'eux comprend à la fois des ressources théoriques pour les formateurs, une proposition d'ingénierie, des supports de travail pour les stagiaires.

Voir les parcours...

Formations

Le calendrier des formations 2017-2018 prévues par le centre Alain-Savary est en ligne

Les formations du Centre Alain Savary, organisées dans le cadre de l'IFE, sont accessibles gratuitement aux cadres, formateurs, coordonnateurs, (EN et hors EN), qui souhaitent y participer.

Le calendrier avec les dates et le sujet des formations 2017-2018 est en ligne, une description plus précise sera publiée

Voir le calendrier...

Derniers comptes rendus :