Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Et encore... / Discriminations / Redisco

Présentation de la recherche Redisco par F. Lantheaume lors de la journée d'étude (octobre 2017)

Par Aïda Kharkhache — publié 26/03/2018 17:15, Dernière modification 13/11/2019 09:10
Pourquoi enquêter sur les religions, les discriminations et le racisme en milieu scolaire ?
player1
player1
1. Une recherche partenariale 00 : 00
2. Pourquoi enquêter sur les Religions, les discriminations, le racisme en milieu scolaire?
03 : 19

3. Action publique en éducation et Redisco

08 : 06
4. Du côté des professionnels de l'éducation
14 : 16

5. Approche des discriminations

18 : 59
6. Problématisation et hypothèses 21 : 49

La recherche "Religions, discriminations et racisme en milieu scolaire" (Redisco) s'inscrit dans un contexte caractérisé par l'expression de revendications identitaires et, en 2015, par une volonté des pouvoirs publics de mettre l'accent sur la transmission des valeurs de la République en réponse aux attentats. Les équipes éducatives sont dans cette période confrontées aux angoisses des élèves qui ressentent un sentiment d'insécurité et, parfois, à des théories du complot. L'ensemble de ces éléments peuvent avoir des effets sur les pratiques professionnelles des personnels de l'Education nationale.

Les participants aux formations de l'ENS-IFé sur la laïcité et le fait religieux à l'école en 2015 et en 2016 http://ife.ens-lyon.fr/formation-formateurs/catalogue-des-formations/formations-2015-2016/le-fait-religieuxs-a-lecole/le-fait-religieux-a-lecole  ont ainsi exprimé leur difficulté pour répondre à ces multiples injonctions institutionnelles, parfois contradictoires. Les enseignants et formateurs présents ont également souligné le fait qu'ils ne disposaient pas de ressources suffisantes, satisfaisantes car "bricolées" pour gérer les situations concrètes liées aux questions de religions, de discriminations et de racisme qui apparaissent sur leur terrain. 

Le collectif de recherche Redisco a donc été constitué pour :

  • comprendre comment les problématiques associées aux religions, aux discriminations et au racisme affectent-elles (peu ou prou) le travail des enseignants, des conseillers principaux d'éducation, des chefs d'établissement, etc,
  • d'identifier et de comprendre de façon pluridisciplinaire :
    • comment les professionnels agissent-ils ?
    • quelles ressources mobilisent-ils (humaines, dispositifs, argumentaires ou autres) parfois en amont des situations des situationsL. Boltanski, L.Thévenot, De la justification, les économies de la grandeur, Paris, Gallimard, 2011., selon quelles logiques d'actions, en référence à quels principes de justice ? 
    • Quel travail de catégorisation effectuent-ils ? 
    • Quels dispositifs mettent-ils en place ? 
    • Comment interagissent-ils entre eux, avec les élèves, les familles ? 
    • Comment interprètent-ils l'expression des religions, les manifestations de discriminations et de racisme ?

Quelles sont les hypothèses de la recherche Redisco?

  • Les professionnels mobiliseraient davantage (ou pas) une approche sensible, subjective, au cas par cas, selon les situations, parfois loin du prescrit.
  • Dans les situations concrètes, les conceptions de la justice mobilisées par les acteurs sont variées, multiples et parfois hybrides (ou pas). 
  • Certaines organisations du travail favoriseraient la collégialité et seraient (ou pas) ainsi une ressource pour les professionnels quand ils sont confrontés à des dilemmes pour définir des règles communes.

Quels sont les acteurs engagés dans le collectif Redisco ?

Ce projet partenarial conçu et piloté par le laboratoire Education, cultures, Politiques (ECP, Lyon II), en partenariat avec IFé-ENS, le centre Alain Savary, la DILCRAH (Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Haine anti-LGBT), le laboratoire GREPS (Groupe de recherche en psychologie sociale de Lyon II) est pluridisciplinaire (sciences de l'éducation, sociologues, didacticiens, historiens, linguistes, psychologues, philosophes), pluricatégoriel (doctorants, enseignants-associés, enseignants-chercheurs, chargés d'études du Centre Alain Savary) et international (Québec, Suisse et Brésil). Il est accompagné par un comité de suivi composé de partenaires extra-universitaires (rectorats, chefs d'établissement, DILCRAH, associations, établissements, instituts de formation, organismes chargés de la lutte contre les discriminations et le racisme).

Les méthodes utilisées et les terrains d'enquête en France métropolitaine :

Cette enquête est principalement qualitative basée sur des entretiens menés avec des professionnels, des monographies d'établissements et des observations de gestes professionnels en classe. Elle est complétée par une approche quantitative grâce à l'analyse textuelle des discours des professionnels via le logiciel Modalisa. 
Le panel des établissements tient compte à la fois de la taille des établissements, de leur localisation géographique (rural, urbain, semi-urbain) et de leur diversité socio-culturelle (établissement de centre-ville, REP, REP+, hétérogène).

Quelques dates et repères géographiques :

  •  En 2015-2016 : l'enquête exploratoire avec 54 entretiens, des observations, des comptes rendus de formation, des carnets de bord tenus par les enseignants associés.
  •  En 2016-2017, 307 entretiens réalisés dans 33 collèges enquêtés dans les académies de Paris, Versailles, Lyon, Grenoble, Aix-Marseille, Nantes, Orléans-Tour. 
  • En 2017-2018, 25 lycées généraux et professionnels (à la date du 26 mars 2018) dans sept académies. 
  • Une enquête a également lieu en Suisse, au Québec et au Brésil afin de réaliser une comparaison internationale.

Pour aller plus loin :
Le site dédié à la recherche : https://redisco.hypotheses.org

 

Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
21/07/2020 Novembre 2019, Aurélia Truong-Quang formatrice Éducation Prioritaire dans l'académie de Créteil, rattachée à deux réseaux du Val de Marne, présente le cheminement et les questionnements auxquels elle a été confrontée avec l'équipe de formateurs afin de mettre en place un accompagnement dans la durée en mathématiques.
28/06/2020 Muriel Grandclément, Nathalie Roussel, Roselyne Siard et Cécile Xercavins sont enseignantes et formatrices RMC dans l’Académie de Lyon. Leur mission de formation a débuté en septembre 2018 dans le cadre de la mise en œuvre du plan Villani-Torossian. Collectivement, elles ont conçu une démarche pour enseigner la résolution de problèmes arithmétiques au cycle 2. Genèse et présentation de cet outil
26/06/2020 « Ramener le réel en formation » à partir d’enregistrements de classe favorise l’étude des interactions verbales. Leur écoute et leur transcription permettent de comprendre le fonctionnement des échanges sociocognitifs par le biais de l’observation et l’analyse de (micro)phénomènes.
23/06/2020 Ce module a été co-conçu par une équipe pluri-catégorielle : conseillère pédagogique de la circonscription de Tyrosse Côte Sud, maitre de conférence de l'université de Bordeaux et chargés d'études du centre Alain Savary. Il est destiné à des formateurs qui souhaiteraient engager une animation de 6 heures sur la préparation de l'écriture avec les élèves.
05/06/2020 Ce module est destiné à des formateurs qui souhaiteraient engager une animation de 6 heures sur l'encodage de phrases au CP. Il a été conçu par une équipe pluri-catégorielle : enseignants, conseillers pédagogiques et inspectrice de l'éducation nationale de la circonscription de Lormont et du Pôle formation, maitre de conférences de l'université de Bordeaux.
Enquête Ifé sur l'activité des professionnel-le.s de l'enseignement  pendant le confinement 15/05/2020
27/03/2020 Le séminaire «Relations École-familles» IFÉ-Centre Alain Savary a organisé en décembre 2018 une session de travail entre enseignants, formateurs, chercheurs et coordonnateurs sur la question controversée de «faire entrer des parents dans la classe» en cycles 3 et 4. Retour sur les dispositifs présentés et la discussion à partir de ces présentations.
17/02/2020 Ce module a été conçu par une équipe pluri-catégorielle composée de conseillers pédagogiques des circonscriptions de Libourne 2, Langon et Pessac (académie de Bordeaux) et d'une maitre de conférence de l'université de Bordeaux. Il a été réalisé avec la participation et l'aide d'enseignants de ces circonscriptions ainsi que de la circonscription de la Réole. Il est destiné à des formateurs qui souhaiteraient engager une animation de 3 heures sur la dictée à l'adulte auprès d' enseignants de CP.
04/02/2020 La boite à outils "écriture" a été conçue par une équipe pluri-catégorielle. Différentes ressources sont proposées aux formateurs pour accompagner les enseignants dans l'enseignement de l'écriture.
23/01/2020 Le collège Gambetta en REP à Saint-Etienne dans l'académie de Lyon, accompagné par le centre Alain Savary, a mis en place un observatoire du dispositif Devoirs faits, à l'issue de la première année de mise en oeuvre. Cet observatoire a permis d'analyser le pilotage et l'organisation du dispositif. Cet article rend compte des discussions inter-métier sur les enjeux du travail personnel de l'élève. Il présente les outils utilisés pour observer différentes dimensions du dispositif
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr