Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Mathématiques / Compte-rendus des formations de formateurs mathématiques - 2018-2020 / Session 2019-2020 / Un accompagnement de réseaux en EP : Le(s) langage(s) pour apprendre et enseigner les mathématiques

Un accompagnement de réseaux en EP : Le(s) langage(s) pour apprendre et enseigner les mathématiques

Par Rachel Jay-Manson publié 21/07/2020 11:02, Dernière modification 21/07/2020 11:02
Novembre 2019, Aurélia Truong-Quang formatrice Éducation Prioritaire dans l'académie de Créteil, rattachée à deux réseaux du Val de Marne, présente le cheminement et les questionnements auxquels elle a été confrontée avec l'équipe de formateurs afin de mettre en place un accompagnement dans la durée en mathématiques.

 Télécharger le diaporama

de la présentation

2019-PHOTO DIAPO AURELIA

player1

player1
1- Un parti pris en formation 00:00:00
2- Présentation du contexte de formation 00:03:48
3- Des formations issues d’une double prescription 00:11:42
4- Des formateurs sous contraintes 00:15:47
5- L’ingénierie de formation 00:21:46
6- Utiliser des captations audio et des verbatim en formation 00:35:04
7- Un collectif au cœur du travail de formateur 00:49:24

 

 

Un parti pris en formation Hubault

L’ingénierie de formation repose sur une approche par le travail réel. 

Par ailleurs, la présentation s’attache à énoncer les prescriptions, le traitement de ces prescriptions par les professionnels et les compromis opérés. Ce parti pris permet de mettre à jour la part invisible du travail du formateur.

La conception de cet accompagnement reprend les cinq directions pour la formation continue issues du livret « Concevoir des formations » du Centre Alain Savary.

 

 

 

 

Présentation du contexte de formation 

Le plan formation a été conçu pour deux réseaux d’éducation prioritaire d’un même département mais éloignés géographiquement. Ces deux réseaux ont leur histoire, des compositions différentes donc des contraintes différentes. 

La classification en REP + de ces réseaux permet du temps institutionnel de formation depuis 2015 (6 demi-journées de formation par an.)

Dans un premier temps, les formateurs Présentation de l'équipe de Créteil se sont adressés aux enseignants afin de faire émerger leurs attentes. Cependant, ils se sont retrouvés devant une multitude de demandes. Et l’équipe s’est rendue compte que la formulation des attentes ne correspondait pas forcément à des problèmes de métier des enseignants. 

Par la suite, les formateurs ont donc pensé la formation en termes de « réseau » en proposant la même thématique en formation pour tous afin de créer un collectif.

Des formations issues d’une double prescription et des formateurs sous contraintes 

Le choix des thématiques de formation est issu à la fois des prescriptions institutionnelles mais également des auto-prescriptions des formateurs :

  • S’inscrire dans la durée pour un réel accompagnement ;
  • Aller au plus près des préoccupations des équipes ;
  • Constituer un collectif de formateurs-accompagnateurs.

 L’équipe de formateurs est par ailleurs soumise à de nombreuses contraintes : un enchâssement des formations sur l’année au sein de la circonscription et le calendrier des formations REP +.

L’ingénierie du plan de formation 

ingénierie de formation Aurélia nov 2019Ce plan de formation débute par deux constats partagés émergents des équipes d’enseignants :

 « J’ai du mal à faire apprendre mes élèves parce qu’ils ont très très peu de vocabulaire. »

 « Nos élèves, et parfois nos familles, sont éloignés de la langue française. Et donc, la langue déployée à l’école ne permet pas à mes élèves d’apprendre correctement. »

 La première année, le choix de formation s’est porté sur Narramus pour la maternelle, et sur l’axe 1 du référentiel de l'éducation prioritaire « Parler pour penser, apprendre et se construire » en élémentaire. Parallèlement, l’équipe de formateurs a amené les enseignants à s’intéresser aux malentendus socio-cognitifs dans les apprentissages et à la secondarisation. 

Le bilan de cette première année a permis une réflexion autour des difficultés pour l’élève et des difficultés pour l’enseignant avec l’oral. 

Pour la seconde année, le travail se poursuit mais avec un ancrage didactique en mathématiques.

L’ingénierie a été conçue autour de divers modes d’intervention : conférences, observations, travail à partir de matériaux de classe (captations audio). 

Utilité des captations audio et des verbatim en formation verbatim Aurélia nov 2019

« Qu’est-ce que ça nous demande et en quoi c’est utile de ramener un verbatim en formation ? ». 

Après la lecture du verbatim ci-contre, issu d’un temps d’échanges en classe de Grande section, il semble intéressant de s’interroger sur :

  • « Qu’est-ce qu’on en tire ? »
  • « Quelle serait l’utilité en formation ? »

Des échanges dans la salle amènent à porter attention à une nécessaire contextualisation du temps de classe présenté et au temps d'appropriation alloué aux enseignants pour  analyser les verbatim.

Lorsque l'enseignant concerné par ce verbatim est présent lors de la formation, il est intéressant d'interroger ses mobiles d'action, ses intentions.

Les verbatim permettent d’aller dans le détail des pratiques de classe à l'aide de matériaux « volatiles » tels que l’oral. Ils peuvent amener à questionner l'activité des enseignants, l'activité des élèves, la situation d'apprentissage. L'analyse se focalise alors sur les mots utilisés en faisant abstraction du langage non verbal qui est important par ailleurs, notamment en mathématiques.

La transcription d'un temps de classe est un réel temps de travail en lui-même, utile en formation au travers des discussions qu'il va permettre autour du codage utilisé, de la traduction ou non du langage non verbal. 

Cependant, pour le formateur, la transcription est chronophage. Ce qui amène à faire des choix de moments transcrits de durée courte (2 à 3 minutes), choix opérés par les enseignants eux-mêmes à Créteil. 

Le collectif au cœur du travail du formateur 

L’idée de collectif de formateurs est très importante dans ce plan de formation. La conception à plusieurs oblige à une culture commune, à se mettre d’accord. Le collectif permet également de mettre à jour des discussions de métier fécondes en termes de développement professionnel.