Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Métiers / Formateurs / Construire des formations autour de la perturbation scolaire : freins et leviers

Construire des formations autour de la perturbation scolaire : freins et leviers

Par Stéphane Kus publié 10/04/2018 17:05, Dernière modification 13/07/2018 13:10
Réunis à l'IFé pour la deuxième session de la formation "Gérer les élèves "perturbateurs", concevoir des formations pour soutenir les enseignants", les stagiaires ont travaillé - à partir de leur vécu de formateurs et d'accompagnants, de témoignages de formateurs, et d'analyses de vidéos de situations de classe - pour identifier les freins et leviers pour construire des formations.

Cette formation s'adressait à des formateurs et cadres des premier et second degré qui interviennent en soutien des enseignants, débutants, mais aussi chevronnés, confrontés à la difficulté de gérer dans la classe, des élèves perturbateurs, source importante de difficultés, voire de souffrance au travail. Confrontés à des situations tendues, voire explosives, dans les classes et les établissements, les formateurs, les cadres et les personnes ressources, sont souvent confrontés à des demandes d'intervention dans l'urgence. 

Comment prévenir, en prenant institutionnellement au sérieux  cet enjeu de plus en plus saillant dans les préoccupations des professionnels ? Comment intervenir dans les situations de crises tout en construisant des solutions durables dans les établissements ? 

Synthèse du travail des participants

Perturbateurs-freins-leviers

Lire le réel en formation...

Les stagiaires ont également travaillé autour d'une vidéo publiée sur le site de la chaire UNESCO "Former les enseignants au XXIème siècle" (à partir de 15'58''), où l'on voit une même classe de 3ème dans deux cours différents (français et mathématiques) travailler avec deux enseignants T2. Après un temps de description des deux situations, les participants ont testé différentes grilles de lecture pour les analyser et mettre à l'épreuve l'utilisabilité de ces grilles en formation :

Le simplexe du travail enseignant (Luc Ria) :

simplexe travail enseignant

Le simplexe est un outil qui a pour ambition d'aider à déconstruire la complexité de l'activité des enseignants en classe pour comprendre ce qui l'organise prioritairement et comment elle se transforme.
La complexité du travail enseignant est fondée sur une riche combinaison d’organisateurs génériques en interaction les uns avec les autres :

  • deux préoccupations prioritaires "enseigner" et "contrôler"
  • des savoirs (instruction) et des valeurs (éducation)
  • des modalités d’adressage à des individus et des collectifs
  • un vécu professionnel plus ou moins confortable

Voir la vidéo de présentation du simplexe par Luc Ria sur la plateforme Néopass@ction

Télécharger une version Excel ou OpenOffice du simplexe pour une utilisation facilitée en formation

Le multi-agenda (Dominique Bucheton) :

multi-agendaLe multi-agenda est un outil pour appréhender le travail enseignant dans sa complexité. Une modélisation plus fine des gestes d'étayage, au cœur du métier d'enseignant est développée à travers les postures enseignantes et les postures d'élèves.
Le multi-agenda est constitué d'un ensemble de préoccupations enchâssées et orientées vers ce que l'enseignant "doit faire" :

  • Pilotage
  • Atmosphère
  • Tissage
  • Etayage
  • Savoirs (enseigner un contenu)

Voir la vidéo de présentation du multi-agenda par Dominque Bucheton sur la plateforme Néopass@ction

 

Les cinq focales pour analyser une pratique d'enseignement (Roland Goigoux) :

Focales Goigoux Nov 2017Cette typologie vise à décrire de manière systémique les organisateurs de l’activité enseignante pour essayer de mieux comprendre sur quoi repose l’expertise professionnelle, au carrefour de ces cinq entrées, en décomposant, en rendant plus explicites et plus transmissibles les savoirs de métier, dans une perspective de didactique professionnelle. Elle cherche aussi à aider les formateurs à mieux comprendre l’activité des personnes qu’elles tutorent, pour mieux guider leur réflexion, transmettre des connaissances, hiérarchiser les conseils et rendre plus explicites les choix professionnels à opérer.

Voir la présentation des cinq focales par Roland Goigoux dans une vidéo sur le site du centre Alain-Savary "Roland Goigoux, quels savoirs utiles au formateurs"

 

 

Apprendre en classe, approches cognitives à quatre niveaux (André Tricot) :

4 niveaux André TricotCette approche à 4 niveaux permet de montrer que les deux derniers niveaux (la réalisation de la tâche et la réussite de l’apprentissage) pouvaient être en concurrence. Si la tâche est trop exigeante, si la tâche est trop difficile, l’élève peut complètement s’engager dans la tâche et cet engagement dans la tâche va se faire au détriment de l’apprentissage.

Voir la vidéo d'André Tricot "Quelques éléments de psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages"

 

 

 

 

L'idée, pour nous, n'est pas qu'une grille de lecture soit plus "utilisable" ou "acceptable" qu'une autre, mais d'insister sur la nécessité d'outiller les professionnels qui tentent de "lire le réel" à partir d'une vidéo, ou plus généralement de traces du réel (photos, traces d'activités d'élèves ou d'enseignants, affichages...).

Selon les formateurs ou les situations qu'on observe, ces "modèles" (ou modélisations) sont plus ou moins faciles à utiliser, pour aider à mettre des mots sur ce qu'on observe, voire aiguillonner le regard pour s'intéresser à telle ou telle partie de l'activité des protagonistes de la situation. Lorsqu'on les met à l'épreuve (dans des retours d'usage), les formateurs précisent que toute ne permettent pas la même chose : par exemple, l'approche d'André Tricot permet plus de s'intéresser à l'activité des élèves face à une tâche, alors que celle de Roland Goigoux permet de focaliser sur une des dimensions de l'activité de l'enseignant dans la conception et la mise en oeuvre d'une séance. 

Ces grilles de lectures ne peuvent suffire à éviter le risque de basculer de l'analyse au jugement (voir à ce sujet l'article de Michel Ramos, "Analyser n'est pas juger")

Pour aller plus loin... 

Baptiste CaroffPerturbation scolaire : ce qui est essentiel aux plus décalés est utile à tous

A partir de son expérience de formateur dans l'enseignement spécialisé, Baptiste Caroff considère que c'est l'observation précise et collective des situations perturbées qui peut donner aux enseignants des clefs pour agir efficacement sur le climat de classe et les apprentissages. Captation vidéo réalisée à l'IFÉ lors d'une formation "gérer les élèves perturbateurs" en novembre 2016.

Lire la suite...

Parcours de formation « Gérer les élèves perturbateurs »

Mieux comprendre la nature des difficultés des élèves pour pouvoir agir collectivement : un guide pour le formateur.

A travers ses parcours de formation, le centre Alain-Savary propose aux formateurs des ingénieries de formation "hybride" (alternant différentes modalités) autour d'un sujet. Chacun d'eux comprend à la fois des ressources théoriques pour les formateurs, une proposition d'ingénierie, des supports de travail pour les stagiaires.

frise-parcours-GEPCe parcours de formation propose de créer un espace collectif où la difficulté professionnelle peut se partager et où une équipe d'école, accompagnée par un formateur, pourra construire des réponses satisfaisantes dans la durée, aussi bien du point de vue de l’enseignant que du point de vue de l’élève. Ce parcours a été élaboré à partir d'un accompagnement réel d'une équipe d'enseignants d'une école élémentaire d'une petite ville qui recrute majoritairement ses élèves dans un quartier prioritaire de la politique de la ville.

Contexte et principes du parcours
Les discours et prescriptions insistent de plus en plus sur la bienveillance à l’égard des élèves, sur l’inclusion des élèves « à besoin éducatifs particuliers », sur l’individualisation des réponses qui doivent s’adapter aux « besoins des élèves ». Mais quand on demande aux enseignants, débutants ou chevronnés, quelles sont leurs préoccupations et leurs difficultés au quotidien, viennent fréquemment la fatigue et l’usure liées à la gestion des élèves « perturbateurs » : gestion des conflits entre élèves, élèves qui s’agitent en classe, qui ne se mettent pas au travail, qui ne respectent pas les règles de l’école ou de la classe.

Les explications concernant ces élèves « perturbateurs » mettent souvent l’accent sur des problèmes extérieurs à l’école : permissivité des parents, cultures différentes, phénomènes du quartiers, difficultés sociales et précarité, problèmes d’ordre psychologique, manque de motivation, paresse, etc. Les travaux de recherche en éducation tendent à invalider ces explications pour privilégier les interactions entre les élèves et les enseignants comme principal facteur explicatif. Pourtant ces discours peuvent être contre-intuitifs pour de nombreux enseignants.

Plutôt que de mettre en cause leurs préoccupations et les explications, le parti pris de ce parcours de formation est de les reconnaître, de les prendre au sérieux et d'en faire des objets de travail. L’usure des enseignants générée par les perturbations des élèves est bien réelle, bien que souvent tue, et on a beau prescrire de la bienveillance, cela ne dit pas comment faire dans la complexité des situations de classe. Quant aux explications qui renvoient les causes de la perturbation scolaire à l’extérieur de l’école, elles ont une fonction : elles permettent de préserver son estime de soi professionnelle dans des situations que l’on n’arrive pas à maitriser.

Il s’agira donc dans ce parcours de formation de créer un espace collectif où la difficulté professionnelle peut se partager (par exemple où l’on peut oser dire qu’on a mis un élève au fond de la classe ou dans le couloir, qu’on lui a donné une punition). Le collectif des enseignants accompagnés par le formateur va essayer de construire des réponses plus satisfaisantes dans la durée, aussi bien du point de vue de l’enseignant que du point de vue de l’élève.

Découvrir le parcours...

Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
18/06/2019 Charles Torossian, inspecteur général de l’éducation nationale et conseiller spécial auprès de Jean-Marc Huart, DGESCO, dresse un état des lieux de la mise en œuvre du rapport Villani-Torossian concernant la formation initiale et continue, en mathématiques, des enseignants du premier degré. Cette intervention se situait dans le cadre de la deuxième session de la formation de formateurs « concevoir des formations en mathématiques et accompagner les enseignants sur le terrain en éducation prioritaire » organisée par l’Ifé-Centre-Alain-Savary en mars 2019.
28/05/2019 Dans la filiation d'Henri Wallon et de Lev Vygotski, Jean-Yves Rochex, professeur en Sciences de l'éducation à l'Université Paris 8 Saint-Denis, définit le rôle de l'école dans le développement de l'enfant, ainsi que des concepts utiles à l'enseignement et à la formation des enseignants : expliciter, triple autorisation, norme et normativité, zone proximale de développement (ZPD), etc.
12/04/2019 Ce module de formation propose d'analyser avec un groupe d'enseignants une pratique de résolution de problème en Moyenne Section. À partir d'une photo et d'un extrait vidéo, le collectif est amené à repérer dans ce que fait la maitresse, ce qui peut outiller les élèves pour construire du langage mathématique et structurer la pensée. Comment distinguer les buts de la tâche, des objectifs d'apprentissage ? Quels sont les "savoirs invisibles" qui sont nécessaires pour réussir la tâche ?
12/04/2019 Comment s'emparer des erreurs des élèves dans les situations d'apprentissages ? Pour en faire quoi ? Ce module de formation traite de la question des régulations didactiques au cœur des séances d'apprentissage au cycle 1.
12/04/2019 Quelles consignes pour favoriser quelles activités cognitive et langagière des élèves ? Que faut-il expliciter ou laisser dans l'ombre ? Quels indicateurs langagiers (verbaux et non verbaux) prélever pendant la séance pour savoir si les élèves sont en train d'apprendre, savent déjà, sont encore loin des objectifs d'apprentissages ciblés ? Ce module tente de répondre à ces questions en analysant l'activité conjointe d'une enseignante de PS et celle de ses élèves.
11/04/2019 Comment accompagner une équipe de collège REP+ pour mieux gérer les situations de crise dans la classe mais aussi au sein de l’établissement ? Marie-Bénédicte Duprat et Éric Jourdain, FEP en Corse, présentent le dispositif des "cafés pédagogiques"
08/04/2019 Les deux inspections générales ont commis un rapport sur la formation continue des enseignants du 2nd degré publié en mars 2019. Le document s’organise en deux parties : d’abord un ensemble de constats et de points critiques sur l’état de la formation, ensuite une proposition d’orientation nette vers un changement de paradigme : d’une formation (descendante et hors-sol) vers le développement professionnel et personnel des enseignants en contexte.
01/04/2019 Clémence Jacq est chargée d'études à la Chaire UNESCO-IFÉ. Avec Luc Ria, ils ont construit cette grille pour en faire un outil au service du pilotage. Conçue à partir d'éléments théoriques et de l'observation d'un collectif émergeant dans un collège REP+, cette grille permet de comprendre et analyser les conditions de la transformation d'un collectif de professionnels pour orienter leur travail.
11/03/2019 Lors des deux journées « Former au lire-écrire-comprendre » organisées par l’IFÉ-centre Alain Savary en octobre 2018, Roland Goigoux, directeur de la recherche « Lire-Écrire au CP » et didacticien de la lecture a présenté son point de vue d’expert sur les évaluations nationales de CP en lecture. Il a également donné des pistes pour aider les enseignants dans leurs propositions de remédiation aux élèves.
12/02/2019 La recherche Lire-Écrire a montré que le temps consacré à l’étude de la langue au CP a un impact positif sur la lecture et l’écriture. Fort de ce constat, un groupe de travail pluri-catégoriel s’est constitué afin d’élaborer des scénarios de formation sur cette question. Patrice Gourdet, maître de conférence en sciences du langage, enseignant-chercheur au sein du laboratoire EMA, à l'université de Cergy-Pontoise, est intervenu à l'Institut Français de l'Éducation, lors de la formation «Former au Lire-Écrire-Comprendre» en octobre 2018.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr