Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Partenariats / Enseignants, animateurs à Dijon / Enseignants, animateurs, mieux se comprendre pour travailler ensemble dans l'école

Enseignants, animateurs, mieux se comprendre pour travailler ensemble dans l'école

Par Stéphane Kus publié 25/09/2014 14:00, Dernière modification 15/04/2016 09:42
Une proposition de parcours de formation hybride pour une (ou des) équipe(s) éducatives d'école(s) qui souhaiteraient renforcer la collaboration inter-métier dans l'établissement.

Logo m@gistèreCe parcours est disponible sur la plateforme nationale m@gistère en démonstration et peut être déployé sur les plateformes académiques.

Accueil parcours EAP

 

Note aux formateurs

Nous espérons que ce parcours vous aidera à organiser efficacement votre formation hybride. 

Pour vous aider, vous disposez d'un livret du formateur à télécharger :

vignette livret formateur

Téléchargez le livret du formateur (PDF - 1,2 Mo) 

Présentation de la formation

Contexte

Au moment où la mise en place des PEDT (Projet Educatif De Territoire, dont le projet d’école fait pleinement partie) et des nouveaux rythmes scolaires qui instaurent des temps d’activités non-scolaires dans l’école, encadrés par des intervenants municipaux, se pose la question de la collaboration – ou de la non-collaboration :

  • entre 2 institutions (l’Education Nationale et la collectivité territoriale)
  • entre plusieurs métiers (Enseignants et animateurs, mais aussi ATSEM, agents de service, directeurs d’école, responsables et techniciens des services municipaux, IEN et conseillers pédagogiques, élus…)

Se pose aussi la question des modalités de cette collaboration :

  • sous-traitance (comme par exemple dans le cas de l’aide au devoir), 
  • juxtaposition (des temps de classe et des temps périscolaires), 
  • articulation (on aménage les moments de transition de ces différents moments), 
  • ou coopération (autour d’un projet construit collectivement)… 

« Le projet éducatif territorial a l’ambition de mieux articuler les différents temps de l’enfant en s’appuyant sur la mobilisation de tous les acteurs impliqués, et de donner une nouvelle cohérence à la journée de l’enfant, afin de contribuer à mettre en place les conditions de sa réussite scolaire et de son épanouissement. »

extrait de PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL, circulaire n° 2013-036 du 20 mars 2013, publiée au BO n° 12 du 21 mars 2013, MEN

Public

Une ou plusieurs équipes d'école (dans l’idéal : enseignants, animateurs, ATSEM…), qui souhaiteraient amorcer ou renforcer une collaboration intermétier.

Objectifs

Pour coopérer autour de la construction d’un tel projet, il nous semble qu’une des conditions (parmi bien d’autres…) est de pouvoir dépasser les a priori que les différents métiers peuvent avoir les uns sur les autres, mais aussi leurs relations conflictuelles et asymétriques. C’est à ces objectifs que souhaite s’atteler le présent parcours de formation.

  • Objectif 1  : analyser le discours d'enseignants ou d'animateurs à propos de leur propre métier (phase à distance)
  • Objectif 2 : débattre entre pairs des préoccupations, règles, contraintes, difficultés du métier (animation 1)
  • Objectif 3 : débattre en intermétier de ce qui est commun aux deux métiers et de ce qui est spécifique (animation 1)
  • Objectif 4 : réfléchir à l'articulation des temps scolaires et périscolaires dans l'école (animation 2)
  • Objectif 5 : en fonction du projet d'école et des axes prioritaires de celui-ci, choisir un objectif qui pourrait être partagé entre enseignants et animateurs et réfléchir en intermétier à la manière dont chaque métier pourrait contribuer à la progression vers cet objectif (animation 2)

Déroulement du parcours

schéma parcours EAP

Note aux stagiaires

Le carnet de bord va être le support qui guidera et recueillera votre analyse des vidéos. Nous vous invitons à le télécharger ci-dessous. A l'issue de votre travail, renvoyez-le à votre formateur afin qu'il puisse au mieux préparer la séance collective de travail.

vignette carnet stagiaire

Téléchargez votre carnet de bord (format .doc - 143 Ko)

Présentation des vidéos

Les vidéos du parcours

Leur objectif est de donner à voir le travail réel des animateurs et enseignants et les problèmes typiques avec lesquels ils sont aux prises dans leur activité quotidienne. Ce sont des auto-confrontations filmées, de professionnels, à une vidéo de leur propre travail (ici des séances de classe ou d’animation sur le temps péri-scolaire où on « fait des sciences »).

Pour réaliser ces vidéos, nous avons emprunté les cadres théoriques de l’analyse du travail (ergonomie, clinique de l’activité ou encore didactique professionnelle). Leur intérêt est de proposer une approche de la formation basée sur l’analyse du travail réel, et d’être compatible avec différentes modalités d’utilisation qui peuvent s’articuler : en contexte de formation, dans des collectifs de travail à l’école, en consultation individuelle...

La vidéo de la séance permet de voir l'action (ce qu'on voit) du professionnel. La vidéo d'auto-confrontation à la séance (qui est celle que vous verrez) tente d'accèder à l'activité du professionnel, dans le but de comprendre les raisons qui sont les siennes à agir tel qu'il le fait.

 

Dans cette approche théorique (voir ci-dessous), l'activité d'une personne au travail est donc, au-delà de son action visible, ce qui la préoccupe, ce qu'elle aimerait faire mais n'arrive pas à faire, sa prise d'informations des éléments de la situation, les choix qu'elle fait ou ne fait pas dans cette situation.

Une approche par le travail réel

diapo-travail-réel

Tout travailleur, qu'il soit enseignant, animateur, ou agent de service, est en tension entre deux logiques :

  • La logique du prescripteur : "ce qu'on me demande de faire"
  • La logique de l'opérateur : "ce que ça me demande pour le faire", "ce que je pense utile de faire", "mes valeurs", "mes conceptions du travail bien fait"

Travailler, c'est donc, à chaque instant, faire des compromis provisoires entre ces deux logiques, pour pouvoir continuer à agir, mais aussi tenter de faire ce que le métier ne parvient pas encore à faire.

L'efficacité au travail peut donc se regarder de deux points de vue :

  • celui de l'efficacité objective : la conformité à la prescription ("Est-ce que j'ai fait ce qu'on me demande ?")
  • celui de l'efficacité subjective : le sentiment d'avoir fait du "bon boulot" tout en me préservant sur la durée.

Selon cette approche, pour aider les personnes à "apprendre de leur métier", il est indispensable, en formation, de confronter ces "critères de qualité au travail" pour mieux identifier "les problèmes de travail" et imaginer collectivement des solutions à expérimenter.

NB : Si vous êtes intéressé par cette approche théorique, vous trouverez des références pour approfondir celle-ci dans la bibliographie/sitographie à la fin du parcours.

L'analyse proposée des vidéos

Dans les pages suivantes, vous allez devoir analyser 4 vidéos d'animateurs et d'enseignants en essayant de prendre en note ce qui relève dans leur propos :

  • Des « préoccupations ». On entend ici : "de quoi se soucient les professionnels lorsqu’ils travaillent ?" Par exemple, la sécurité ou le développement de l’autonomie, ou que tous les enfants aient quelque chose à faire, ou encore la limitation du niveau sonore, etc.
  • Des « règles de métier ». On entend par là ce qui guide l’action des professionnels et qui leur semble être quelque chose d’essentiel pour donner du sens à leur travail. Par exemple, laisser chercher les enfants, leur laisser des choix à faire, ou encore faire en sorte que tous les enfants aient compris le savoir travaillé dans la séance.
  • Des « contraintes liées au cadre de travail ». On entend par là toutes les choses que la personne pense devoir absolument respecter ou faire respecter. Par  exemple, être au clair soi-même avec les savoirs travaillés avec les enfants, ou maintenir l’attention de tous les enfants.
  • De « ce qu’on n’arrive pas ou qu’on a du mal à faire », c'est-à-dire tout ce que la personne voudrait arriver à faire sans avoir toutes les ressources pour le faire. Par exemple, empêcher que certains enfants « décrochent » de la séance, ou encore arriver à maîtriser tous les savoirs nécessaires des disciplines qu’on doit enseigner. 

Après ce travail sur les quatre vidéos, il vous sera demandé une synthèse de vos notes dans le carnet de bord.

Vidéo 1 Estelle, Animatrice

Activité à réaliser

Estelle est animatrice professionnelle dans une école élémentaire de Dijon. Elle réagit à une vidéo d'une séance avec des enfants de 6 à 10 ans qui s'inscrit dans un projet annuel de défis scientifiques proposé par la ville. Le projet vise à comprendre comment fonctionnent les appareils photos. Au cours de cette séance, les enfants ont démonté les appareils et cherchent à identifier les matériaux et les fonctions des différents éléments. 

Consigne :

Regardez la vidéo et prenez en note ce qui vous semble relever dans les propos d'Estelle :

  • de ses préoccupations au cours de la séance
  • de règles de métier qui l'animent et des contraintes liées au cadre de l'animation
  • de choses qu'elle aimerait faire mais qu'elle a du mal ou n'arrive pas encore à faire

 

estelle

Télécharger la vidéo

Vidéo 2, Ingrid, professeure des écoles

Activité à réaliser

Ingrid est professeure des écoles et maître-formatrice dans une école élémentaire de Dijon. Elle réagit à une séance de découverte du monde (le monde des objets), avec ses élèves de CP. Elle leur a demandé lors d'un travail de groupe (4 élèves) suivi d'une mutualisation de trier différents objets en "faisant des familles". Son objectif était d'amener les élèves à distinguer parmi les objets ceux qui fonctionnent avec l'électricité et ceux qui ne fonctionnent pas avec l'électricité.

Consigne :

Regardez la vidéo et prenez en note ce qui vous semble relever dans les propos d'Ingrid:
  • de ses préoccupations au cours de la séance
  • de règles de métier qui l'animent et des contraintes liés au cadre scolaire
  • de choses qu'elle aimerait faire mais qu'elle a du mal ou n'arrive pas encore à faire.

 

ingrid

 Télécharger la vidéo

Vidéo 3, Jöelle, animatrice

Activité à réaliser

Joëlle est animatrice professionnelle dans une école de Dijon. Elle réagit à une vidéo d'une séance au cours de laquelle elle a demandé aux enfants, qui participent à un projet autour du jardinage, de réaliser un plan du jardin sur une tablette numérique.

Consigne :

Regardez la vidéo et prenez en note ce qui vous semble relever dans les propos de Joëlle :
  • de ses préoccupations au cours de la séance
  • de règles de métier qui l'animent et des contraintes liés au cadre de l'animation
  • de choses qu'elle aimerait faire mais qu'elle a du mal ou n'arrive pas encore à faire

 

joelle

 Télécharger la vidéo

Vidéo 4, Yann, animateur

Activité à réaliser

Yann est animateur professionnel dans une école élémentaire de Dijon. Il réagit à une vidéo d'une séance avec des enfants de 6 à 10 ans qui s'inscrit dans un projet annuel de défis scientifiques proposé par la ville. Le projet vise à comprendre comment fonctionnent les appareils photos (Il s'agit du même groupe d'enfants et du même projet que dans la vidéo d'Estelle, filmé un peu plus tard dans l'année.) Au cours de cette séance, les enfants ont réalisé une grande carte du monde sur laquelle ils ont placé des gommettes marquant l'origine des différents matériaux constituant un appareil photo. Un des enfants a essayé de schématiser avec les étudiants-ingénieurs, qui participent au projet, les grandes fonctions d'un appareil photo.

Consigne :

Regardez la vidéo et prenez en note ce qui vous semble relever dans les propos de Yann :
  • de ses préoccupations au cours de la séance
  • de règles de métier qui l'animent et des contraintes liées au cadre de l'animation
  • de choses qu'il aimerait faire mais qu'il a du mal ou n'arrive pas encore à faire

 

yann

Télécharger la vidéo 

Synthèse et conclusion

Activité à réaliser : Synthèse de votre travail d'analyse

Consigne :

Vous trouverez dans votre carnet de bord un tableau sur le modèle ci-dessous :
tableau synthèse analyse vidéos
A partir de vos notes, remplissez le tableau dans votre carnet de bord, enregistrez-le, puis transmettez le fichier rempli à votre formateur par mail, afin qu'il en prenne connaissance pour mieux préparer le temps de travail collectif.

Activité à réaliser : Qu'est-ce que ça me fait ?

Consigne :

Si vous le souhaitez, vous trouverez sous le tableau un espace pour noter votre ressenti, les questionnements, les envies de travail et toutes autres remarques générées par le visionnage de ces vidéos et que vous souhaiteriez partager  avec les participants à la formation.

Conclusion

La phase à distance de ce parcours est terminée. La phase collective, en présence de votre (vos) formateur(s), vous permettra de débattre avec vos collègues autour de vos conceptions du métier, et d'échanger avec les autres professionnels travaillant auprès des mêmes enfants et dans la même école. 
Nous espérons qu'il vous permettra d'amorcer ou de renforcer la collaboration inter-métiers dans votre école au service d'un projet partagé visant l'amélioration du travail éducatif pour chaque enfant.

Suite du parcours

Animation pédagogique n°1

  • Durée : 2h
  • Public : équipes d'école (enseignants, animateurs)
  • Objectifs :
    • débattre entre pairs des préoccupations, règles, contraintes, difficultés du métier
    • débattre en intermétier de ce qui est commun aux deux métiers et de ce qui est spécifique.
Prolongement possible :
Dans la mesure du possible, il pourrait être particulèrement profitable d'organiser dans votre école des temps d'observation croisée entre enseignants et animateurs de séance de classe ou d'animation avec les enfants.

Animation pédagogique n°2

  • Durée : 2h
  • Public : équipes d'école (enseignants, animateurs)
  • Objectifs :
    • réfléchir à l'articulation des temps scolaires et périscolaires dans l'école
    • en fonction du projet d'école et des axes prioritaires de celui-ci, choisir un objectif qui pourrait être partagé entre enseignants et animateurs et réfléchir en intermétier à la manière dont chaque métier pourrait contribuer à la progression vers cet objectif

Bibliographie et crédits

Bibliographie / Sitographie

Les autres parcours conçus par le centre Alain-Savary

Si cette approche de la formation centrée sur le travail réel vous intéresse, vous trouverez sur le site du Centre Alain-Savary un récapitulatif de tous les parcours hybrides conçus par notre équipe, ainsi que de nombreuses ressources thématiques complémentaires.

Présentation du film autour du travail réalisé avec les animateurs et enseignants à Dijon

 
film-dijon

Enseignant, animateur, faire des sciences, qu'est-ce que ça nous demande ? Des défis scientifiques à Dijon dans les classes et les temps d'animation. (34mn) Site du centre Alain-Savary

L'analyse du travail

Livres
  • Analyser l'activité enseignante, des outils méthodologiques pour l'intervention et la formation, Yvon F. et Saussez F. (dir.), PUL 2010
  • Le travail à coeur. Pour en finir avec les risques psychosociaux, Clot Y., La Découverte 2010, coll. « Cahiers libres »
Articles
Sites web

Le partenariat et la coopération intermétier

Livres
  • Coopérations et partenariats pour enseigner. Pratiques de l’éducation prioritaire, Grangeat M., CRDP-SCEREN Créteil 2008
  • Du travail social au travail ensemble, 2ème édition, Dhume F., Ed. ASH 2010 on peut lire l'introduction en ligne sur le site de l'ISCRA
Articles
  • Sous le partenariat, les rapports de pouvoir, la réussite éducative de tous et l'échec scolaire de certains, Dhume, F., VEI-Diversité n°172, La Réussite Educative, Enjeux et territoires , p. 73-81, SCEREN-CNDP 2013, à télécharger sur le site de l'ISCRA
Rapports de séminaires

Sigles

On trouvera une liste des sigles du partenariat éducatif avec leur historique et leur signification sur le site du centre Alain-Savary

Sites web

La formation hybride

Organiser une formation hybride : à quelles conditions ? compte-rendu de la formation de formateurs organisées par le centre Alain-Savary. La formation hybride, notamment entre présentiel et à distance, se développe dans le discours institutionnel mais aussi dans la pratique, pour différentes raisons (coût, souplesse, mais aussi intérêt didactique). Cependant la mise en place d’une formation hybride n’est pas sans soulever de questions ni poser des problèmes. Cette modalité renvoie à des questions vives : personnalisation des formations, posture de formateur, place de l’outil technique dans la formation. Durant deux jours, une cinquantaine de formateurs et d'universitaires ont planché sur la question à l'IFE.

Crédits et remerciemements

Réalisation des vidéos

  • Anne-Marie Benhayoun, centre Alain-Savary, Institut français de l'Éducation
  • Cécile Keloumgian, ENS Media, Ecole Normale Supérieure de Lyon
  • Stéphane Kus, centre Alain-Savary, Institut français de l'Éducation
  • Sylvie Martin-Dametto, centre Alain-Savary, Institut français de l'Éducation
  • Michèle Prieur, EDUCTICE, Institut français de l'Éducation

Conception des ressources et scénarisation du parcours

  • Stéphane Kus, centre Alain-Savary, Institut français de l'Éducation
  • Sylvie Martin Dametto, centre Alain-Savary, Institut français de l'Éducation

Intégration

  • Stéphane Kus, centre Alain-Savary, Institut français de l'Éducation

Remerciements

Un remerciement particulier aux animateurs et enseignants qui ont été filmés :
  • Estelle Amiot
  • Ingrid Piccioli
  • Joëlle Poirot
  • Yann Bonadei
Nos sincères remerciements à toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation des vidéos à Dijon :
  • Clémence Achotte
  • Alicia Auclerc    
  • Jean Belleuvre
  • Cédric Berte
  • Laurent Daillez
  • Stéphane Droff
  • Elodie Fievet
  • Agnès Golay
  • AbdelHakim Houari
  • Albane Mandry
  • Eddie Marchand
  • Yann Mohamdi
  • Bénédicte Mourey
  • Jorge Tapia-Madrid
  • Karine Thibert-Maury
  • Virginie Vasconcelos
Les partenaires associés au projet :
Merci aux personnes qui ont assuré la relecture de ce parcours :
  • Simon Flandin
  • Cynthia Frenet
  • Catherine Perotin
  • Patrick Picard
 
Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
20/11/2017 Une synthèse des réflexions et des outils du centre Alain-Savary au service des formateurs. Quelle serait une formation continue véritablement efficiente, une « bonne » formation, aujourd’hui ? À partir de son expérience, le centre Alain-Savary a défini un certain nombre d’objectifs, de modalités et d'outils pour concevoir la formation continue des enseignants. Version 6 - Novembre 2017, avec un nouveau chapitre sur l'usage de la photo.
12/10/2017 Quels sont les savoirs sur l'enseignement du lire-écrire au cycle 2 qui font consensus ? Où sont les discussions ? Peut-on proposer des pistes utilisables pour les enseignants ? Roland Goigoux fait le point à partir des fruits de la recherche Lire-Ecrire qu'il a dirigée, en pointant ce qui lui semble converger (ou pas...) avec d'autres résultats de recherches...
07/10/2017 Nombre de formateurs ont recours à des vidéos ou des photos pour leurs visites-conseils. Eric Demangel et Olivier Boussert, conseillers pédagogiques dans l'Yonne, expliquent comment ils s'y prennent...
06/10/2017 3 ans après la refondation de l'Éducation prioritaire, où en est le pilotage des réseaux ? Le centre Alain-Savary a mené l'enquête pour analyser le travail réel des pilotes et leur proposer des ressources et des outils.
06/10/2017 En guise de synthèse...
06/10/2017 Il s’agit d’une intervention-recherche-formation dans un réseau d’éducation prioritaire du bassin littoral Nord marseillais, le réseau Jean Moulin, objet d’une contractualisation opérée entre le Rectorat, l’ESPE d’Aix-Marseille et l’équipe ERGAPE (ERGonomie de l’Activité des Professionnels de l’Education) du laboratoire ADEF (Apprentissage, Didactique, Evaluation et Formation) et des réseaux d’éducation prioritaire marseillais, autour de la problématique concernant les gestes professionnels efficaces en contexte dit « difficile ».
06/10/2017 Un outil synthétique construit à partir des préoccupations des différents métiers qui contribuent au pilotage des réseaux.
22/09/2017 Présentation des premiers résultats de l’enquête ReDISCO réalisée en 2016 et 2017 en France, en collège. Éléments de comparaison avec le Brésil, le Québec et la Suisse. Recherche subventionnée par la Dilcrah, l’université Lyon 2 et l’ENS-Ifé.
22/09/2017 Deux équipes pluridisciplinaires en lycée professionnel, avec des contextes contrastés, se sont mis au travail sur la question des relations avec les parents de leurs élèves. Qui sont ces parents ? Pourquoi et pour quoi chercher à entrer en relation avec eux ? Comment s’y prendre ?
22/09/2017 Suite à la présentation de dispositifs et de récits d'expériences dans deux lycées professionnels, Aziz Jellab, sociologue et inspecteur général de l'Éducation nationale analyse les enjeux des relations avec les familles et donne des pistes de travail pour les équipes.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr