Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Partenariats / Les journées d'étude 2014-2015 / Accompagnement à la scolarité, quelques réflexions du point de vue d'un responsable départemental d'un mouvement d'éducation populaire

Accompagnement à la scolarité, quelques réflexions du point de vue d'un responsable départemental d'un mouvement d'éducation populaire

Par Stéphane Kus publié 07/07/2015 17:15, Dernière modification 14/04/2016 12:05
intervention de Bernard Noly, FRANCAS du Rhône

Journées d'étude "Questions vives du partenariat et réussite éducative. Quelles collaborations locales et institutionnelles pour améliorer l’accompagnement à la scolarité ?"

Texte rédigé à partir de la prise de notes

Les Francas du Rhône, une association d'éducation populaire centrée sur :

  • le loisirs éducatifs et l'accueil collectif de mineurs (centre de loisirs, maisons de quartier, centre sociaux, accueil jeunes,…)
  • la formation et l'accompagnement des animateurs (BAFA, BAFD, formation professionnelle et continue)
  • le lien avec les institutions culturelles
  • l'accueil périscolaire en lien avec l'Education nationale

Animation de dispositifs :

  • Ateliers relais
  • projet de raccrochage des plus de 16 ans avec un lycée professionnel
  • participation au groupe départemental d'appui aux PEDT

L'accompagnement à la scolarité : une question vive reposée par la réforme des rythmes

Des questions anciennes, jamais vraiment résolues:

  • Même si on est convaincu de l'importance d'un accompagnement à la scolarité qui privilégie l'apprentissage de savoirs et de compétences dans un contexte de loisirs, de l'importance de la multiplicité des expériences, des découvertes, des rencontres entre pairs et avec de adultes : Comment proposer un accompagnement scolaire qui ne soit pas de l'aide aux devoirs, dans un contexte à l'école élémentaire où les devoirs écrits sont prohibés mais pratiqués avec une forte pression des parents et des enfants pour que les devoirs soient faits. Du coup, souvent on est sur des propositions hybrides où on commence par l'aide aux devoirs pour faire ensuite des activités de jeux, de découverte, etc. Mais ce n'est pas satisfaisant, car le temps du loisir éducatif est écourté et conditionné par le temps de devoirs. 
  • Comment trouver sa place dans ce domaine de l'accompagnement et du soutien face au développement d'un secteur marchand du soutien scolaire ? Comment éviter une aide scolaire à 2 vitesses ? Importance de l'accompagnement par l'Education populaire pour maintenir une offre accessible à tous.
  • Bernard NolyQuand l'école développe la concurrence entre élèves, quel accompagnement proposer ? Aider à devenir le plus fort en classe ? Développer la personnalité de chacun et le bien-être ? Dans ce système de compétition scolaire, parfaitement intégré par les parents, comment faire des propositions que sortent de ce modèle sans qu'elles soient perçues comme des propositions au rabais par les familles ? Nécessité de développer des outils de communication qui nécessitent des moyens, Nécessité de qualifier les intervenants, dans un contexte de restriction budgétaire. Mais la qualité a un coût.
  • Comment permettre aux enfants qui vivent des situations d'échec à l'école de vivre des situations de réussite dans ces temps périphériques ? Pour que les adultes qui encadrent ces temps soient bienveillants, il faut que ces adultes soient eux-mêmes accompagnés. La plus-value vient aussi de ce que les adultes ne sont pas là pour évaluer.
  • Question de la place des parents dans l'accompagnement ? Comment ne pas délégitimer les parents quand on prend un peu leur place pour accompagner la scolarité de leurs enfants ? Même si les rapports animateurs-parents peut être facilité par l'absence de jugement, et de position d'évaluateurs des animateurs, il y a besoin d'imaginer des modalités d'échange avec les parents qui leur redonnent un sentiment de compétence.

Les associations doivent mieux réfléchir leur projet d'accompagnement en fonction des difficultés du public et des objectifs qu'on veut assigner à l'accompagnement. Si l'on veut sortir du seul enjeu de la "garderie", de l'activité occupationnelle.

Des questions rendues vives par la réforme des rythmes

  • Comment penser le projet éducatif avec les enseignants ? Comment faire en sorte de ne pas laisser l'enfant être le seul lien entre les adultes ? Le besoin de liens entre les différents adultes se faire encore plus sentir avec la réforme.

On a vanté à l'avance La réforme des rythmes comme quelque chose qui permettrait aux enfants d'être plus reposés, de faire des activités extraordinaires sur ces nouveaux temps, qui ce serait gratuit, etc., Mais on voit bien que la mise en place a été, pour l'instant, si ce n'est décevante, en tout cas très contrastée en fonction des communes sur bien des points. Si l'on ne veut pas tomber dans le risque de la suractivité, il y a besoin d'aménager du temps libre, de laisser les enfants choisir leurs activités et de faire ou ne pas faire une activité...


Contenus corrélés
Bernard Noly
Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
28/06/2020 Muriel Grandclément, Nathalie Roussel, Roselyne Siard et Cécile Xercavins sont enseignantes et formatrices RMC dans l’Académie de Lyon. Leur mission de formation a débuté en septembre 2018 dans le cadre de la mise en œuvre du plan Villani-Torossian. Collectivement, elles ont conçu une démarche pour enseigner la résolution de problèmes arithmétiques au cycle 2. Genèse et présentation de cet outil
26/06/2020 « Ramener le réel en formation » à partir d’enregistrements de classe favorise l’étude des interactions verbales. Leur écoute et leur transcription permettent de comprendre le fonctionnement des échanges sociocognitifs par le biais de l’observation et l’analyse de (micro)phénomènes.
23/06/2020 Ce module a été co-conçu par une équipe pluri-catégorielle : conseillère pédagogique de la circonscription de Tyrosse Côte Sud, maitre de conférence de l'université de Bordeaux et chargés d'études du centre Alain Savary. Il est destiné à des formateurs qui souhaiteraient engager une animation de 6 heures sur la préparation de l'écriture avec les élèves.
05/06/2020 Ce module est destiné à des formateurs qui souhaiteraient engager une animation de 6 heures sur l'encodage de phrases au CP. Il a été conçu par une équipe pluri-catégorielle : enseignants, conseillers pédagogiques et inspectrice de l'éducation nationale de la circonscription de Lormont et du Pôle formation, maitre de conférences de l'université de Bordeaux.
Enquête Ifé sur l'activité des professionnel-le.s de l'enseignement  pendant le confinement 15/05/2020
27/03/2020 Le séminaire «Relations École-familles» IFÉ-Centre Alain Savary a organisé en décembre 2018 une session de travail entre enseignants, formateurs, chercheurs et coordonnateurs sur la question controversée de «faire entrer des parents dans la classe» en cycles 3 et 4. Retour sur les dispositifs présentés et la discussion à partir de ces présentations.
17/02/2020 Ce module a été conçu par une équipe pluri-catégorielle composée de conseillers pédagogiques des circonscriptions de Libourne 2, Langon et Pessac (académie de Bordeaux) et d'une maitre de conférence de l'université de Bordeaux. Il a été réalisé avec la participation et l'aide d'enseignants de ces circonscriptions ainsi que de la circonscription de la Réole. Il est destiné à des formateurs qui souhaiteraient engager une animation de 3 heures sur la dictée à l'adulte auprès d' enseignants de CP.
04/02/2020 La boite à outils "écriture" a été conçue par une équipe pluri-catégorielle. Différentes ressources sont proposées aux formateurs pour accompagner les enseignants dans l'enseignement de l'écriture.
23/01/2020 Le collège Gambetta en REP à Saint-Etienne dans l'académie de Lyon, accompagné par le centre Alain Savary, a mis en place un observatoire du dispositif Devoirs faits, à l'issue de la première année de mise en oeuvre. Cet observatoire a permis d'analyser le pilotage et l'organisation du dispositif. Cet article rend compte des discussions inter-métier sur les enjeux du travail personnel de l'élève. Il présente les outils utilisés pour observer différentes dimensions du dispositif
06/01/2020 Sylvie Guffond est CPD en Haute-Savoie, chargée de mission pour accompagner les formateurs RMC du plan Villani-Torossian, pour l'Académie de Grenoble, depuis la rentrée de septembre 2018. En mars 2019, à l'IFÉ, elle explique comment s'organise l'accompagnement des formateurs RMC, comment ces derniers accompagnent les enseignants et les équipes dans les écoles, et les collaborations en circonscription.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr