Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ecole-Familles / Dispositifs et pratiques / Jean-Paul Payet : « Collaborer avec les parents : les entretiens individuels »

Jean-Paul Payet : « Collaborer avec les parents : les entretiens individuels »

Par Marie-Odile Maire Sandoz publié 06/02/2017 13:10, Dernière modification 30/06/2017 09:04
Une des formes récurrentes et concrètes des relations entre les enseignants et les parents d’élève est l’entretien individuel. Bien qu’ayant pris place dans le référentiel professionnel des enseignants, ce dispositif est peu formalisé par l’institution et très peu étudié par la recherche.

payet

Jean-Paul Payet

Sociologue, professeur à l’université de Genève a partagé, en formation de formateurs à l’IFÉ, les résultats d’une recherche-action conduite avec des enseignants volontaires et son équipe du laboratoire SATIE dans trois écoles primaires REP (réseau d’enseignement prioritaire) du canton Genève Suisse.

Une recherche-action 

Sur la base du postulat de former des praticiens réflexifs, le projet ciblait une triple finalité :

  • produire un savoir sur les pratiques d’entretiens individuels appropriable par les professionnels ;
  • promouvoir un modèle de relations de nature collaborative à partir d’un principe de reconnaissance des parents comme partenaire ;
  • co-analyser les données recueillies (observations, entretiens, entretiens d’explicitation) à partir desquelles élaborer de nouvelles pratiques qui seraient proposées à l’ensemble des collègues de l’école d’exercice.

Force est d’insister que les relations école-familles, quels que soient les dispositifs ne peuvent se travailler que dans leur contexte dynamique (cf. Parcours " Relations École-Famille, enseignant(s)-parent(s) "

Phase « Observatoire »

Suite au traitement des données, trois axes ont été proposés par les chercheurs aux enseignants dans le but de les analyser et de dégager des points d'appui à partir desquels faire évoluer les pratiques et construire un outil tel un guide d'entretien. C'est à partir d’extraits de leurs entretiens avec les parents suivis d’extraits de leurs entretiens d’explicitation correspondant, que les "praticiens réflexifs" et les chercheurs ont formulé les constats suivant :

1. Les attentes de l’enseignant à l’égard des parents

Le parent « collaborant » est celui qui se comporte conformément aux attentes de l’enseignant. Il est d’accord avec le diagnostic posé et se mobilise sur les difficultés de l’enfant tel que définit par l’enseignant pour ne pas dire prescrit. C’est un exécutant. Dans le cas contraire la situation génère une insatisfaction au professionnel. Au bout du compte, le constat est établi  qu'il n’y a pas d’espace pour construire une collaboration.

2. L’annonce aux parents des difficultés de leur enfant

Deux attitudes notables et à l’opposé :

  • soit il y a euphémisation parce qu’il est difficile de dire ce qu’il en est, de peur de heurter le parent ;
  • soit il y a dramatisation et proposition de délégation à des spécialistes de la gestion de la difficulté à partir de la recherche de l’origine de la difficulté.

Quoiqu'il en soit et en conséquence, dans une perspective de prévention précoce, la tendance est forte à une externalisation de la prise en charge de la ou des difficultés des élèves. 

3. La place de l’enfant dans l’entretien

Plus l’enfant est âgé, plus il est présent dans les entretiens individuels enseignant-parent(s). Dans la période d’observation, il a été compté qu’il était présent dans 2/3 des cas. Pour les enseignants, et parfois pour le directeur qui en fait une prescription à son équipe, cela relève d'une posture éthique de faire participer l’enfant, comme un droit puisqu’il est au cœur des échanges. Or, l’analyse des données a révélé qu'au cours des entretiens, la présence de l'élève/enfant pouvait induire des ressources pour l'enseignant :

  • une protection d'un conflit éventuel car il n’est pas question que le parent perde la face ;
  • une observation de la relation parent-enfant ;
  • entre conseil  et prérogative d’éduquer le parent, la frontière semble poreuse ; 
  • le parent comme recours pour infléchir le comportement de son élève en classe.

 

Phase « Laboratoire »

C’est à partir de ces données d’observation et d’analyses de situations réelles que l’équipe d’enseignants volontaires et de chercheurs s’est attelée à un travail de conception de démarche et d’élaboration d’outils utiles et utilisables adaptés au contexte. Le diaporama conçut par Jean-Paul Payet livre précautions préalables, postulats, questionnements puis les 7 principes qui constituent le guide d’entretien avec l’application pratique, les compétences mobilisées et une proposition concrète à titre d’exemple.

Références de Jean-Paul Payet sur la thématique "Relations École-Familles"

  • Giuliani Frédérique, Payet Jean-Paul, « Introduction. Les logiques scolaires de la proximité aux familles », Education et sociétés, 2/2014 (n° 34), p. 5-21.
  • Payet Jean-Paul, Giuliani Frédérique, « La relation école-familles socialement disqualifiées au défi de la constitution d'un monde commun : pratiques, épreuves et limites », Education et sociétés, 2/2014 (n° 34), p. 55-70.
  • Chartier Marie, Payet Jean-Paul, « " Comment ça se passe à la maison ? " Troubles du rôle professionnel dans l’entretien enseignant-parents », Revue française de pédagogie, 2/2014 (n° 187), p. 23-34.

Les entretiens individuels enseignant-parent(s) : un dispositif institutionnalisé

Catherine Hurtig-DelattreCatherine Hurtig-Delattre, enseignante chevronnée et directrice d’une école maternelle, s’est emparée de la nécessité de tisser des liens avec les parents de ses élèves. Pour cela, elle a développé plusieurs dispositifs d'accueil et de dialogue. Les "entretiens individuels systématiques" correspondent à l'un des dispositifs  institutionnalisés avec un  fonctionnement à la fois contraignant et ouvert sur des perspectives d’alliance  avec les parents. Deux fois dans l’année à dates fixées, chaque parent est invité à se rendre à l’école.

Des extraits d'entretiens vidéos avec les commentaires de l'enseignante révèlent les enjeux et les finalités de ce dispositif institutionnalisé.

 

 

Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
17/01/2018
17/01/2018
16/01/2018 3 ans après la refondation de l'Éducation prioritaire, où en est le pilotage des réseaux ? Le centre Alain-Savary a mené l'enquête pour analyser le travail réel des pilotes et leur proposer des ressources et des outils.
16/01/2018 Au cours de l'année 2016-2017, plusieurs dizaines de circonscriptions ont testé des modalités d'accompagnement d'écoles à partir de Narramus. A Lyon, deux circonscriptions ont travaillé ensemble, et sont venues à l'IFÉ témoigner de leurs réussites et de leurs discussions...
16/01/2018 Une synthèse des réflexions et des outils du centre Alain-Savary au service des formateurs. Quelle serait une formation continue véritablement efficiente, une « bonne » formation, aujourd’hui ? À partir de son expérience, le centre Alain-Savary a défini un certain nombre d’objectifs, de modalités et d'outils pour concevoir la formation continue des enseignants. Version 6 - Novembre 2017, avec un nouveau chapitre sur l'usage de la photo.
16/01/2018 Depuis six ans, l’école JJ Rousseau d’Argenteuil, située en REP, a engagé une réflexion collective pour faire réussir ses élèves en mathématiques, et mis en œuvre un travail spécifique autour de la résolution de problèmes. Partant du constat que les élèves peuvent réussir les tâches sans comprendre les enjeux d’apprentissage, ils ont fait le choix de la complexité initiale. Dès le CP, ils travaillent progressivement et simultanément la construction du nombre, les concepts opératoires, les algorithmes de calcul et la catégorisation des problèmes additifs et multiplicatifs. C’est à dire que sans jamais renoncer au sens, ils pratiquent un entrainement intensif des différents types de tâches pour structurer puis automatiser les procédures.
16/01/2018 Depuis six ans que les enseignants de l'école élémentaire JJ Rousseau sont engagés dans une démarche collective autour de la résolution de problèmes mathématiques, Kevin, M+, a créé des fichiers d'exercices adaptés à leurs besoins. Au fur et à mesure qu'ils avançaient et amélioraient leur projet, il a consigné leurs intentions, leurs démarches, les recherches utiles, les connaissances acquises, la classification des problèmes, la grammaire de la résolution, les analyses des effets de leurs pratiques, etc.
16/01/2018 Séverine enseigne au CP avec Kévin un maître + sur une séance de résolution de problème.
16/01/2018 Frédéric enseigne dans cette école depuis 20 ans et fait part de son expérience. Il n'a pas souhaité être filmé, mais a accepté d'expliquer comment s'organise le travail de l'équipe de cycle 3, autour de la question de l'évaluation et des outils qu'ils ont construits pour guider les enseignements et travailler avec les familles au service des apprentissages.
16/01/2018 Ouafa enseigne au CE1. Elle conduit en demi-groupe une séance de résolution de problèmes.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr