Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualité / Programme 2014-2015 des formations du Centre Alain Savary

Programme 2014-2015 des formations du Centre Alain Savary

Le Centre Alain Savary propose pour l'année 2014-2015 des formations en lien avec la mise en oeuvre de la refondation de l'éducation prioritaire, et plus largement avec différents aspects de l'Éducation prioritaire et de l'évolution de l'école et des questions éducatives.

 

Les formations du Centre Alain Savary, organisées dans le cadre de l'IFE, sont accessibles gratuitement aux cadres, formateurs, coordonnateurs, (EN et hors EN), enseignants qui souhaitent y participer.

Les modalités d'autorisation d'absence et les modalités de prise en charge de vos frais sont à envisager avec votre autorité de tutelle.

s'inscrire en ligne ici

Télécharger le programme des formations

 

Le Centre Alain-Savary construire aussi en relation avec les académies et des départements une déclinaison locale des formations qu'il organise. L’ingénierie de formation, les modalités et les publics concernés sont à construire en partenariat. Contact : patrick.picard(at)ens-lyon.fr


Université d’été de l’Ifé : lundi, mardi 25, 26 août et lundi 20 octobre

 

Débuter comme enseignant, entrer dans le processus de professionnalisation est passionnant et complexe. Les professeurs stagiaires ont, dès la rentrée, à faire face à des situations de classe inédites, souvent très déstabilisantes. Ils doivent s'adapter, ajuster leurs façons de faire "au fil de l'eau" avec l'appui des formations qui leur sont dispensées et celui de leurs tuteurs. Les lauréats des concours ont à passer d'un statut d'étudiant à un statut de professionnel, d'enseignant : connaitre les différentes facettes du métier réel, les règles de vie et de travail dans un établissement, mettre au travail les élèves, les aider à apprendre. À partir d’études collectives de situations et de problématiques concrètes de classe, cette formation se propose d’outiller les participants dans la nécessaire « investigation » du métier. Elle est ouverte aux professeurs stagiaires de toutes disciplines prenant leur poste à la rentrée (attention, places limitées).

À l’heure où se développe la demande institutionnelle d’organiser des parcours de formation articulant le présentiel et le à distance, la notion d’ « hybride » se substitue-t-elle à celle « d’alternance » ? À quelles conditions, pour les formateurs comme pour les stagiaires, la conception et la mise en œuvre de ce type de formation est-elle possible, utile, efficace, à la fois pour le travail en réseau et la construction de la professionnalité ? La formation articulera échanges d’expériences, construction et utilisation d’outils, et points de vue théoriques.

Inscription

 

Concevoir et organiser une formation hybride 29 et 30 septembre 2014 (session 1) 10 et 11 mars 2015 (session 2)


Formation de quatre jours organisée en deux sessions de deux jours à l'Institut français de l'Éducation :
  • 29 et 30 septembre 2014 (session 1)
  • 10 et 11 mars 2015 (session 2)

HybrideA l’heure où se développe la demande institutionnelle d’organiser des parcours de formation articulant le présentiel et le à distance, la notion d’ « hybride » se substitue-t-elle à celle « d’alternance » ? A quelles conditions, pour les formateurs comme pour les stagiaires, la conception et la mise en œuvre de ce type de formation est-elle possible, utile, efficace, à la fois pour le travail en réseau et la construction de la professionnalité ? La formation articulera échanges d’expériences, construction et utilisation d’outils, points de vue théoriques.

Accéder aux ressources de la formation du mois d'octobre 2013

Inscription


 

 

 

Éducation en langues secondes et étrangères : 8, 9 et 10 octobre 2014

Le centre Alain Savary-IFé est co-organisateur de la formation ELSE « Éducation en langues secondes et étrangères »

Objectifs et enjeux de la formation

Les contextes éducatifs concernés par cette double problématique de la construction de savoirs disciplinaires et de savoirs linguistiques sont très divers. Le langage et les langues sont au cœur de questions didactiques contemporaines à forts enjeux. Ces questions demeurent pourtant relativement peu traitées – ou de manière très cloisonnée, ou rarement approfondies – dans la formation initiale et continue des enseignants. Cette formation permettra de joindre les forces et les interrogations des enseignants, des formateurs et des chercheurs par une réflexion conjointe et décloisonnée : 

  • l’école ELSE vise à articuler réflexions et pratiques des professeurs des écoles et des 
  • professeurs de disciplines linguistiques et non linguistiques ; 
  • l’école ELSE s’intéresse à des problématiques qui traversent des contextes et dispositifs contrastés (UPE2A, EMILE, section européenne, etc.) ; 
  • l’école ELSE propose une réflexion intégrée sur le plurilinguisme socialement valorisé vs ignoré (voire stigmatisé) particulièrement dans les territoires de l’éducation prioritaire ; 
  • l’école ELSE s’appuie sur des recherches et des actions pédagogiques qui concernent une variété de langues de tous statuts, international (allemand, anglais, espagnol, français, etc.) et régional (breton, catalan, créoles, occitan, etc.) 

s'inscrire

 

Le travail collectif en REP+ : lundi, mardi 13 et 14 octobre

fdf-petite-enfance2Alors que la refondation de l’éducation prioritaire a commencé avec la mise en place des premiers REP+ « préfigurateurs » à la rentrée 2014, le travail collectif est l’une des conditions de réussite de cette refondation. Le système de pondération devrait permettre de dégager du temps pour ce travail en équipe, mais le travail collectif ne se décrète pas. A quelles conditions peut-il se mettre en place dans les établissements ? Quels sont les lieux et les espaces qui peuvent le favoriser ? Quels contenus permettent de le rendre attractif ? Quelles collaborations intermétiers peuvent y contribuer ? Avec quelles transformations sur le travail des uns et des autres ?

s'inscrire

Formation de Formateurs REP+ : mercredi, jeudi, vendredi 5, 6 et 7 novembre

3eme session du Plan National de Formation organisé avec le bureau éducation prioritaire de la DGESCO réservée aux formateurs REP+ (pas d'inscription  pour les personnes n'appartenant pas à ce réseau)

 

Utiliser la vidéo et l’analyse du travail pour former des enseignants et des formateurs: mercredi, jeudi 12 et 13 novembre 2014 et mercredi et jeudi 1er et 2 avril 2015

La vidéo n’est pas un outil nouveau dans l’arsenal du formateur. Elle est depuis longtemps utilisée pour analyser des pratiques professionnelles, voire parfois montrer celles supposées être les meilleures, à s’approprier, et celles supposées les moins bonnes, à éviter à tout prix. En mobilisant les cadres de l’analyse du travail, cette formation propose de nouvelles manières d’utiliser la vidéo pour recueillir des traces de l’activité réelle des enseignants et formateurs en situation concrète, les analyser, et outiller des entretiens individuels, collectifs, ou encore des groupes de travail.
Des partages d’expérience, des apports théoriques et des ateliers méthodologiques constitueront cette formation qui s’appuiera notamment sur la plateforme en ligne NéoPass@ction : neo.ens-lyon.fr. L’objectif est que les participants construisent des moyens efficaces d’intervenir dans leur contexte de formation, leur permettant de mieux répondre aux besoins et attentes de leurs stagiaires.

s'inscrire

 

Devenir élève francophone plurilingue.  Quelle(s) formation(s) partagée(s) entre enseignants de classes dites ordinaires et  enseignants d’UPE2A Lundi, mardi, mercredi 1, 2 et 3 décembre

 

Devenir un élève francophone plurilingue lorsque l’on est allophone en situation de migration récente impose de s’inscrire dans une forme scolaire méconnue voire même inconcevable mentalement, celle du pays d’accueil. Devenir un élève qui s’engage dans la tâche scolaire exige d’apprendre à communiquer, se socialiser et se scolariser en français tout autant que s’acculturer à de nouvelles pratiques avec pour corollaire de se construire une identité positive (Rayou, 2014). Ce travail de métissage linguistique, culturel, scolaire ne peut s’engager que sous certaines conditions d’accueil, d’étayage, d’accompagnement. L’ouverture à l’altérité « obligée » pour ces élèves nouveaux arrivants n’en est pas moins primordiale dans la formation de tout élève. C’est donc l’ensemble des enseignants qui ont à mener des actions coordonnées et des projets partagés, dans les temps d’UPE2A comme dans les classes dites ordinaires.

A partir d’apports de recherches par des conférenciers, en anthropologie, sciences de l’éducation, sciences du langage et dans le contexte des dispositifs institutionnels UPE2A (circulaire 2012), cette formation de formateurs proposera des travaux dans la perspective d’élaborer des schémas de formation commune aux enseignants de classes ordinaires et de dispositifs UPE2A.

Pour ce faire, et autant que faire se peut, nous invitons les participants à s’inscrire en binôme de formateurs : CASNAV et formateurs en circonscription, départementaux, académiques, ESPé, etc.

s'inscrire

Les discriminations à l'école : quels obstacles à surmonter ? Mercredi, jeudi, vendredi 17, 18 et 19 décembre

Dans un contexte marqué par une évolution importante des politiques éducatives, cette formation sera l’occasion de revenir sur les questions auxquelles sont confrontés les acteurs du système éducatif français, en tension entre le principe d'égalité affichée de l'Ecole et les inégalités produites par son fonctionnement réel. La formation sera l'occasion de clarifier la notion de discrimination et de voir de quelle manière elle nous permet de regarder les inégalités scolaires. Une attention particulière sera portée sur les normes  et les processus qui peuvent différencier les élèves et produire des catégories (d'origine sociale et/ou ethno-raciale et de sexe) ainsi que sur les leviers permettant de dépasser ces obstacles.

s'inscrire

Plus de maîtres que de classes : mardi, mercredi 6, 7 janvier et lundi, mardi 8, 9 juin

Affichée par le ministère comme une priorité nationale, cette orientation est désormais installée selon diverses modalités dans les départements, très souvent sur les territoires de l’Éducation Prioritaire. Au bout d’un an de fonctionnement, on dispose désormais du recul nécessaire pour mieux comprendre à quelles conditions ce qui est un « dispositif » peut avoir un impact positif sur les situations d’apprentissage et la réussite des élèves. Ce séminaire, ouvert aux pilotes, inspecteurs, formateurs, coordinateurs, enseignants sera l’occasion de les approfondir, de présenter des analyses appuyées sur le travail réel des enseignants dans ce nouveau contexte professionnel. Il aura aussi pour but la poursuite de la production de ressources utiles aux formations engagées dans les départements et les circonscriptions.

s'inscrire

Langages et maternelles : lundi, mardi et mercredi 12, 13 et 14 janvier

- actualité des nouveaux programmes

- quels apprentissages langagiers prioritaires pour les jeunes enfants scolarisés en éducation prioritaire ?

- quelle formation organiser pour les enseignantes de maternelle pour favoriser la confrontation des savoirs de la recherche et des connaissances porfessionnelles ?

description de la formation à venir (formation co-organisée avec les animatrices du groupe national DGESCO "Maternelle")

s'inscrire

Interroger le décrochage scolaire : lundi, mardi et mercredi, 26, 27, 28 janvier

Alors que le décrochage scolaire s’inscrit comme une préoccupation majeure partout en Europe et que se construisent des dispositifs pour suivre les jeunes risquant de quitter précocement le système scolaire, que sait-on des processus qui amènent peu à peu certains élèves à « décrocher » ? Certains travaux conduisent à identifier des populations à risque pour prévenir le décrochage, d’autres se penchent sur les pratiques différenciatrices qui fabriquent les inégalités scolaires. Nature des difficultés rencontrées à l’école et aux frontières de l’école vs origine des difficultés des élèves, autant de questions vives à déplier pour envisager les conditions de la réussite d’un parcours scolaire d’élève, en confrontant les savoirs de recherches aux conditions réelles des métiers de l’enseignement et de l’éducation.

s'inscrire

Art et école en Education prioritaire : lundi, mardi, mercredi 23, 24, 25 mars

La circulaire conjointe des ministères de la Culture et de l’Éducation nationale impulse une nouvelle dynamique visant « un égal accès de tous les jeunes à l'art et à la culture » par la mise en place « d’un parcours d’éducation artistique et culturelle». Comme souvent, la difficulté consiste à concilier le principe ou l’ambition générale avec la réalité qui est forcément complexe et hétérogène.  Quelles mises en œuvre sous-tend cette circulaire ? À quelles conditions les partenariats peuvent-ils  se construire et avec quelle efficacité pour les élèves qui en ont le plus besoin, en particulier dans les territoires de l’éducation prioritaire ? Quels impacts ont-ils sur les professionnalités  des enseignants et des « intervenants » ? La formation articulera présentation des nouveaux textes de référence, et alternera apports théoriques, comptes rendus d’expériences, et ateliers.

s'inscrire

Questions vives du partenariat et Réussite Educative : quelles collaborations locales et institutionnelles pour améliorer l’accompagnement à la scolarité dans les quartiers prioritaires ? Jeudi, vendredi 26, 27 mars et vendredi 22 mai

Ces journées d’étude (2 jours en mars et ½ journée en mai) s’adressent prioritairement aux professionnels (Education Nationale, collectivités locales, associations d’Education Populaire) et aux élus en charge des questions d’Education de la région Rhône-Alpes. Après une année de séminaire dédié aux coopérations locales et une année consacrée aux collaborations inter-institutionnelles au niveau départemental et régional, il s’agira d’ouvrir un espace de travail aux professionnels de terrain et aux responsables institutionnels et politiques pour réfléchir aux manières d’accompagner le travail partenarial local dans le champ éducatif par chaque institution. L’objet de la réflexion se centrera sur les questions d’accompagnement à la scolarité dans le contexte de la refondation de l’Education prioritaire et de la politique de la Ville.

s'inscrire

Mettre en place une école qui coopère utilement avec les parents et les partenaires pour la réussite scolaire - 07, 08 et 09 avril 2015

 À l’heure où le référentiel pour l’éducation prioritaire inscrit comme troisième de ses six priorités « une école qui coopère utilement avec les parents et les partenaires pour la réussite scolaire », de nombreuses académies se sont emparées de la question, du fait aussi de la multiplication des situations de conflits qui opposent enseignants et parents d’élèves. Ces situations d’urgence auxquelles il s’agit de réagir dans l’immédiateté, par définition, génèrent leurs lots d’insatisfactions ne réglant aucunement les problèmes de places, de rôles et de gestes professionnels tant dans le quotidien de la vie scolaire que dans les instances officielles où des représentants de parents siègent. Le centre Alain Savary propose d’une part un espace de réflexion où les questionnements critiques de l’existant, en connaissance de cause, ont pour finalité de construire des relations apaisées et constructives dans l’intérêt de la scolarité des enfants et, d’autre part, d’ébaucher et élaborer des projets de formation pour des professionnels éducatifs ou des responsables associatifs concernés par ces enjeux.

s'inscrire

Les dispositifs, la classe, l’établissement. Quels soutiens à l’engagement des élèves ? 3 juin 2015

 

Dans un contexte marqué par la controverse autour de l’insuffisante efficacité des dispositifs d’accompagnement des élèves, la journée sera l’occasion de réfléchir aux enjeux d’une aide apportée de manière plus cohérente et mieux ajustée aux besoins des élèves (ce qui ne signifie pas nécessairement plus individualisée).

La question du soutien à la réussite des élèves est constante dans les réflexions des professionnels de l’éducation et les travaux des chercheurs. Elle s’alimente sans cesse de nouvelles pistes d’analyse d’expériences réussies d’aide à l’engagement des élèves tant dans la classe formelle qu’à travers des dispositifs dédiés.

Quels pas de côté ces dispositifs font-ils faire aux enseignants, aux praticiens, afin de mieux comprendre la nature des difficultés des élèves ?
A quelles conditions les dispositifs d’aide et de soutien redynamisent-ils la classe au quotidien ?
Comment s’articulent les différentes composantes du soutien proposé aux élèves ? Pour quels résultats ?

La réflexion s’appuiera notamment sur le travail d’une équipe de recherche qui a étudié durant deux années les formes de soutien proposées aux élèves en difficulté dans des configurations locales très différentes. Au terme de cette enquête collaborative un partage de réflexions est proposé aux participants et aux acteurs de terrain afin de mettre en interaction les savoirs de recherche et les savoirs d’expérience.
Direction scientifique : Dominique Glasman (université de Savoie) et Patrick Rayou (université Paris 8)

Objectifs de la journée :
-    Présenter des pistes d’analyse des actions de soutien proposées aux élèves et tenter de dégager des invariants de leur engagement
-    Mettre en débat ces analyses et leur interprétation
-    Ouvrir des espaces de formation et d’action aux professionnels concernés

Public visé
Formateurs, conseillers pédagogiques, chefs d’établissement, corps d’inspection, responsables associatifs et responsables de l’action éducative, pilotes de projets, praticiens de terrain.


Parties prenantes : CAS, CGET

s'inscrire

Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
22/03/2017 La demande d'innovation est omniprésente dans les discours publics. Au risque d'être à rebrousse-poil, un point de vue qui tente de chercher les conditions d'une transformation efficace du travail en tenant compte du réel...
20/03/2017 A vos agendas ! Les formations du Centre Alain Savary, organisées dans le cadre de l'IFE, sont accessibles gratuitement aux cadres, formateurs, coordonnateurs, (EN et hors EN), qui souhaitent y participer.
09/03/2017 Le Centre Alain-Savary rassemble les initiatives concrètes. Et chez vous, on fait comment ?
07/02/2017 En Haute-Savoie, une équipe de formateurs et une équipe de recherche ont construit, avec le soutien de la Direction Académique, une action conjointe pour apprendre ensemble comment accompagner des écoles engagées dans "Plus de maitres que de classes". Elles en rendent compte dans un article à plusieurs voix, sans masquer les difficultés, mais en soulignant la force des regards croisés sur les difficultés des élèves et des enseignants.
06/02/2017 Une des formes récurrentes et concrètes des relations entre les enseignants et les parents d’élève est l’entretien individuel. Bien qu’ayant pris place dans le référentiel professionnel des enseignants, ce dispositif est peu formalisé par l’institution et très peu étudié par la recherche.
20/01/2017 Marceline Laparra et Claire Margolinas, respectivement didacticiennes du français et des mathématiques, signent un livre “Les premiers apprentissages scolaires à la loupe” aux éditions De Boeck. Elles s’attachent à analyser, à travers l’observation d’activités courantes à l’école maternelle, les concepts-clés qui contribuent à expliquer les difficultés et les réussites dans les premiers apprentissages : la littératie, l’oralité et l’énumération. Compte-rendu de lecture.
17/01/2017 Les relations entre enseignants et parents, souvent mises en question, ne relèvent pas seulement de postures éthiques, mais aussi de "gestes professionnels" à travailler collectivement. Submergée par la gestion des conflits entre enseignants et parents, la circonscription de Vienne-Nord (38) a décidé il y a plus de cinq ans d'en faire une axe prioritaire et de développer un projet de formation et d'accompagnement pluriannuel.
17/01/2017 Suite à la présentation de la démarche de transformation des relations École-Familles au niveau d'une circonscription et d'une école primaire de Vienne (38), Jacques Bernardin, docteur en sciences de l'éducation et président du GFEN, analyse les éléments saillants du processus.
17/01/2017 Comment évaluer l'impact du dispositif "Plus de maître que de classes" ? S'il ne saurait suffire à lui même, le vécu des acteurs est un facteur à prendre en compte... Témoignage de Valérie Motti, maîtresse+ à Bayonne, sur l'importance du dispositif pour le collectif, là où elle travaille.
04/01/2017 Yves REUTER est didacticien du français et avec une équipe du laboratoire Théodile de l'Université de Lille, qu'il a fondé et qu'il a dirigé pendant de nombreuses années. Il vient de livrer les conclusions d'une recherche menée sur le vécu disciplinaire des élèves comme élément de compréhension du décrochage scolaire.
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr