Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre Alain Savary
Navigation
Vous êtes ici : Accueil / Education prioritaire / Ressources / Axe 3 : Coopérer avec les parents et les partenaires

Coopérer avec les parents et les partenaires

Par mjampy — publié 06/10/2014 10:35, Dernière modification 14/04/2016 11:31
Textes de problématisation

livret Assises de l'Éducation prioritaire 2013Le développement du travail partenarial, au-delà des dispositifs, quelle gouvernance locale ?

Ce que l’on peut facilement voir en échangeant avec les différents acteurs de terrain est la diversité des constructions partenariales locales, ainsi que la difficulté à problématiser l’action liée aux nombreux dispositifs partenariaux (volet éducatif du CUCS, PEL, CEL, PRE, CLSPD…). Comment mieux se connaître, mieux comprendre les contraintes spécifiques et les marges de manœuvre possibles de chaque partenaire, comment construire une représentation partagée des problèmes grâce notamment aux apports théoriques de la recherche en éducation ?

Lire la suite…

Renforcer les relations parents-école

« Les relations entre École et Famille » sont une question vive dans l’actualité institutionnelle, plus saillante encore en Éducation prioritaire. Les incidents liés à des conflits entre adultes cristallisent le savoir-faire de l’enseignant sur la gestion de conflits alors que les enjeux concernent au premier plan les apprentissages et la scolarité de l’enfant. Famille et École sont deux institutions interdépendantes et l’enfant, seul, n’est pas en capacité d’en décoder les complexités pour établir des liens, d’autant quand la culture scolaire est éloignée de la culture familiale. Il a donc besoin que les adultes dialoguent sereinement et se comprennent pour, l’étayer dans la construction de ses apprentissages et, l’aider à trouver sa place en tant qu’élève et citoyen.

Lire la suite…

Ressources partenariat
Fabienne Federini Texte intégral et vidéo de l'intervention de Fabienne Federini, adjointe au chef de bureau de l’éducation prioritaire et des dispositifs d’accompagnement - direction générale de l’enseignement scolaire, ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
partenaires du séminaire 2013-2014 Journées d'étude "Questions vives du partenariat et réussite éducative. Quelles collaborations locales et institutionnelles pour améliorer l’accompagnement à la scolarité ?". Présentation et introduction.
Photo Julien NETTER Julien Netter a enseigné durant plus de 15 années en éducation prioritaire comme enseignant d’histoire-géographie en lycée, documentaliste en collège, professeur des écoles en école élémentaire et également en maternelle, avant de s’engager dans une carrière de chercheur avec le groupe ESCOL de l’université Paris VIII.
Photo Muriel BAYON-ACEPP L’ACEPP du Rhône, Association des collectifs enfants parents professionnels, est une fédération qui a plus de 30 ans. Ses missions se répartissent en trois pôles : • Accompagnement et développement au niveau des structures « petite enfance ». • Formation pour les professionnels de la « petite enfance » • Parentalité et diversité
Eddie Marchand Intervention d'Eddie Marchand, coordonnateur du Périscolaire, Ville de Dijon aux journées d'étude "Quelles collaborations locales et institutionnelles pour améliorer l’accompagnement à la scolarité ?"
Couverture journées d'étude accompagnement à la scolarité Journées d'étude "Questions vives du partenariat et réussite éducative. Quelles collaborations locales et institutionnelles pour améliorer l’accompagnement à la scolarité ?"
Jean-Marc Berthet Autour de l’accompagnement à la scolarité. Intervention de Jean-Marc BERTHET, sociologue, consultant, professeur associé à l'Université de Versailles, Saint-Quentin en Yvelines
Bernard Noly intervention de Bernard Noly, FRANCAS du Rhône
etude-CCRA-partenariat Enquête commandée par le centre Alain-Savary et le comité de suivi du séminaire "Questions vives du partenariat et réussite éducative, réalisée par Christine CHEMINEAU, Belgacem EL KHOUTABI, Odile PERILLAT et Gaëlle WATIER dans le cadre de leur formation DEIS (Diplôme d'Etat d'Ingénierie Sociale) au Collège Coopératif Rhône-Alpes, auprès de professionnels en lien direct avec les publics sur un territoire en politique de la ville et en éducation prioritaire.
Une proposition de parcours de formation hybride pour une (ou des) équipe(s) éducatives d'école(s) qui souhaiteraient renforcer la collaboration inter-métier dans l'établissement.
École famille
Pascale Ponte, enseignante-chercheure en sciences de l'Éducation à l'Université de Cergy-Pontoise (95) a écouté les trois présentations de dispositifs visant à faire entre les parents dans les classes. Elle interroge ici les enjeux de cette ouverture et les effets du côté des parents comme des enseignants concernés. Elle constate que les effets pour les élèves eux-mêmes -premiers bénéficiaires en théorie- ne sont jamais mesurés directement. Sont-ils mesurables, ou peut-on postuler que les élèves bénéficient d'effets avérés au niveau des adultes?
À Villiers-le-Bel, une association, en partenariat avec l’Éducation Nationale et la Ville, organise un dispositif d'ouverture de la classe à des parents volontaires de cycle 2, après leur avoir donné des éléments de compréhension de l'apprentissage scolaire. Le responsable de l'association présente ici le dispositif.
Ces trois modules d'ouverture de la classe aux parents d'élèves suscitent le débat parmi les professionnels de terrain et les chercheurs. Tout le monde peut donner un avis, pour ou contre... mais la réflexion avance bien davantage lorsqu’elle se nourrit de la réalité de l’expérience. Plusieurs professionnels ont pris le temps d'échanger suite à la présentation des projets. Extraits de cet échange.
Les trois dispositifs présentés, tous en Éducation Prioritaire ont des objectifs communs avec des modalités différentes. Leur présentation conjointe a également permis de discerner des effets et des points de vigilance communs.
Au collège Sonia Delaunay, une équipe d'enseignants, dans le cadre d'un Léa accompagné par deux chercheurs, ont décidé d'ouvrir des cours à des parents volontaires afin de leur permettre de mieux comprendre la notion d'autonomie attendue à l'école. Ils présentent ici le dispositif.
Au collège Elsa Triolet , une équipe d'enseignants, avec l'aide de la coordinatrice REP et d'une chercheuse, ont décidé d'accueillir des parents d'élèves volontaires afin de leur permettre de mieux comprendre ce qui se passe dans la classe. Ils présentent ici ce dispositif.
Cette publication "Relations École-Familles de la maternelle au lycée" est le résultat de travaux conduits en séminaire par des praticiens, des formateurs et des chercheurs à partir de dispositifs pérennes qui ont fait leur preuve sur plusieurs années. C'est une ressource qui permet de nourrir l'action et la réflexion sur les relations entre enseignant(s)-parent(s), École et Familles de milieux populaires.
Le Centre Alain Savary produit des ressources, organise des séminaires et des formations sur la thématique des relations École-Familles. Lors de ces travaux nous avons eu l'occasion de travailler à plusieurs reprises avec l'Association des collectifs enfants parents professionnels (ACEPP). L'ouvrage ci-dessous donne un nouvel écho d'une démarche que conduit cette association : les Universités populaires de parents (UPP).
Françoise Estival est une professeure des écoles expérimentée qui exerce dans la Drôme. Depuis 2002 elle a une mission d’accueil et d’accompagnement de parcours de scolarisation d’élèves allophones nouvellement arrivés au sein du dispositif UPE2A. Dès le départ, cette enseignante a rapidement constaté que le temps dédié à l’apprentissage de la langue française et celui de l’accompagnement dans le processus d’acculturation à l’école étaient bien insuffisants. Elle a alors fondé une association Faciliter le langage aux enfants (FLE).
Suite à la présentation du dispositif associatif "Faciliter le langage aux enfants", Cécile Goï, professeur d'université et didacticienne en FLS/FLE à l'université de Tours, analyse les enjeux des constructions de l'altérité dans les relations avec les familles en situation de migration récente.
Deux équipes pluridisciplinaires en lycée professionnel, avec des contextes contrastés, se sont mis au travail sur la question des relations avec les parents de leurs élèves. Qui sont ces parents ? Pourquoi et pour quoi chercher à entrer en relation avec eux ? Comment s’y prendre ?
Suite à la présentation de dispositifs et de récits d'expériences dans deux lycées professionnels, Aziz Jellab, sociologue et inspecteur général de l'Éducation nationale analyse les enjeux des relations avec les familles et donne des pistes de travail pour les équipes.
« Le travail personnel des élèves renvoie à l’ensemble des processus mobilisés de façon autonome et personnelle par l’élève pour s’approprier les objets d’enseignement (connaissances et compétences) »*. Ce n’est pas le travail personnel qui pose problème, mais la manière dont l’école a externalisé celui-ci au moment même où la massification de l’enseignement a amené (presque) tous les élèves à fréquenter le même cursus d’enseignement obligatoire jusqu’à la fin du collège.
Une des formes récurrentes et concrètes des relations entre les enseignants et les parents d’élève est l’entretien individuel. Bien qu’ayant pris place dans le référentiel professionnel des enseignants, ce dispositif est peu formalisé par l’institution et très peu étudié par la recherche.
Les relations entre enseignants et parents, souvent mises en question, ne relèvent pas seulement de postures éthiques, mais aussi de "gestes professionnels" à travailler collectivement. Submergée par la gestion des conflits entre enseignants et parents, la circonscription de Vienne-Nord (38) a décidé il y a plus de cinq ans d'en faire une axe prioritaire et de développer un projet de formation et d'accompagnement pluriannuel.
Suite à la présentation de la démarche de transformation des relations École-Familles au niveau d'une circonscription et d'une école primaire de Vienne (38), Jacques Bernardin, docteur en sciences de l'éducation et président du GFEN, analyse les éléments saillants du processus.
"Coopérer utilement avec les parents" : une ingénierie de formation pour les formateurs, un guide d’accompagnement pour les équipes, un outil pour le pilotage
Suite à la présentation du « Lieu échanges parents » du collège Victor Schoelcher, Frédérique Giuliani, sociologue, souligne l'importance du rôle de l'animatrice pour aider à sortir des stéréotypes des uns sur les autres.
Le LEP (lieu échanges parents), dont l’espace est situé au cœur du collège Victor Schoelcher (REP+) à Lyon, fonctionne depuis sept ans. Ce dispositif pérenne offre de multiples entrées aux parents d'élèves avec l’idée que chacun (parent, élève, professionnel) puisse trouver motif à ouvrir l’une des portes vers l’intérieur et vers l’extérieur, car la démarche entreprise tisse des liens à l’échelle du quartier.
Inscrit dans la loi de refondation de l’école du 8 juillet 2013 à titre expérimental pour 117 collèges, « le dernier mot laissé aux parents » concerne l’orientation en fin de 3e. Cette expérimentation a fait l’objet d’un rapport de l’inspection générale. Avant sa publication nous avions mené un entretien avec Jonathan Galou, professeur principal de 3e et coordonnateur de REP, à propos de son expérience de ce dispositif. Entre bilan global et bilan singulier, que nous apprennent les analyses d’inspecteurs généraux et celles d’un collègue de terrain ?
Passe, passe, passera : le lieu passerelle d’une école maternelle. À partir d’une problématisation spatiale de l’école en termes d’espaces ouverts ou fermés, cet article partage les enjeux et les effets d’une alliance éducative tripartite, enseignants-parents-politique de la ville, qui a pris la forme d’un dispositif pérenne, "Le lieu passerelle", dans une école maternelle en Éducation prioritaire.
Catherine Hurtig-Delattre, enseignante chevronnée et directrice d’une école maternelle, s’est emparée de la nécessité de tisser des liens avec les parents de ses élèves. Pour cela, elle a développé plusieurs dispositifs d'accueil et de dialogue.  Les "entretiens individuels systématiques" correspondent à l'un des dispositifs  institutionnalisés avec un  fonctionnement à la fois contraignant et ouvert sur des perspectives d’alliance  avec les parents. Deux fois dans l’année à dates fixées, chaque parent est invité à se rendre à l’école...
Pierre Périer Conférence de Pierre Périer (janv. 2014) sociologue et enseignant chercheur à l'université de Rennes. Il nous invite à penser globalement la relation École-Famille dans l'intérêt des enfants et des jeunes qui rencontrent des difficultés scolaires ou qui posent des difficultés à l'institution
Visite d'étude européenne (CEDEFOP) du 3 au 7 décembre 2012 à Lyon
Actes du colloque "Travailler avec des enfants et des parents venus d'ailleurs" organisé par l'Observatoire de l'enfance en France en partenariat avec le centre Alain Savary en mars 2008
Sélection d'actes de colloques, de séminaires, de journées d'études concernant la relation entre l'école et les familles.
Sélection d'ouvrages, de revues et d'articles dans des revues
Présentation du centre

vignette-teaser-cas

Lettre d'actualités
newsletters Pour vous abonner, entrez votre adresse de messagerie :

Actualités
14/09/2020
07/09/2020 Novembre 2019, Emmanuel Sander, Université de Genève, montre comment tout individu s’appuie sur des connaissances de la vie quotidienne, les analogies intuitives, pour construire ses représentations mathématiques des problèmes arithmétiques. Suivant les situations, elles jouent un rôle facilitateur ou obstructif pour la résolution.
28/08/2020
Contacts

Centre Alain-Savary

IFé - ENS de Lyon
15 parvis René Descartes
BP 7000
69342 Lyon Cedex 07

courriel : cas.ife[at]ens-lyon.fr